background preloader

Agroforesteries et arbres champêtres

Agroforesteries et arbres champêtres
Le site de l'Afac-agroforesteries (Association française arbres champêtres et agroforesteries) est en reconstruction.

http://www.afahc.fr/

Related:  Agroforesterie & Foret fruitière

Le compost de broussailles Sources principales: témoignage et écrits de Armand Ell. Historique Avertissement: l'historique qui suit est basé sur le témoignage d'Armand Ell. Fin des années '70, un procès a déchiré les promoteurs du compost de broussaille au sujet de sa paternité: les uns revendiquant une origine médéviale templière et les autres attribuant cette paternité à Jean Pain. Nous faisons appel à toute personne qui possèderait l'ouvrage "Les templiers et l'agriculture ou les composts templiers" du médiéviste Laurent Dailliez et qui pourrait adresser à Ecotopie une copie des traductions originales de la recette n 1 de l'"humus vivant" des moines templiers. Rôle des haies » Quels atouts pour les haies bocagères ? Une haie est une association végétale de plusieurs espèces adaptées au sol et au climat. Avec le remembrement, de nombreuses haies ont été supprimées (45 000 km de haies ont disparu de 1975 à 1987 en France), alors qu’elles offrent de multiples avantages. La haie présente de nombreux intérêts pour les cultures et plus généralement pour l’environnement. Autrefois, elles étaient appréciées pour leur capacité à délimiter les parcelles, à fournir du bois d’œuvre et de chauffage, tout en protégeant les cultures et les animaux du vent,… Retour sur les divers atouts des haies. 1- Une protection contre les vents

Actualités Le Congrès international d'alimentation aura lieu du 1 au 3 mai 2014. Le flyer du Congrès d'alimentations peut être trouvée ici. L'élevage occupe sous différents points de vue une place unique dans l'agriculture. Il se trouve aujourd'hui confronté à de grands défis. Arbres et plantes de la Bible Guide de la faune et de la flore biblique Un nouvel ouvrage vient de sortir en cette fin d’année 2013 sur "la flore et la faune bibliques" par Jean Emériau spécialiste de la Terre Sainte. Il a déjà publié un atlas et un guide biblique de Terre Sainte. Ici, après une présentation de la géographie de cette région il présente plus de 70 animaux évoqués dans la Bible puis il fait de même avec les plantes et arbres dans une autre partie. Jean Emériau, Guide de la faune et de la flore bibliques, Desclée de Brouwer, Paris, 2013, 324 p. 26 euros.

Tout est bon dans le pin des Landes près le passage de Klaus, on s'interrogeait sur l'avenir du pin maritime dans les Landes et la valorisation du bois en dehors de ses débouchés traditionnels. Stéphane Grelier, professeur à l'université et à l'Institut polytechnique de Bordeaux, est venu à Luë le 12 octobre présenter une conférence dans le cadre de la Fête de la science. Chimiste de formation, ses recherches portent sur l'utilisation des polymères - des molécules obtenues par la multiplication d'une même unité - issus de la biomasse.

Arbres hors forêt: Bibliographie annotée Les appellations employées dans cette publication et la présentation desdonnées qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation desNations Unies pour l’alimentation et l’agriculture aucune prise deposition quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones oude leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Tous droits réservés. Les informations ci-après peuvent être reproduites ou diffusées àdes fins éducatives et non commerciales sans autorisation préalable du détenteur desdroits d’auteur à condition que la source des informations soit clairement indiquée.Ces informations ne peuvent toutefois pas être reproduites pour la revente ou d’autresfins commerciales sans l’autorisation écrite du détenteur des droits d’auteur. (Télécharger document entier

Bibliographie Dictionnaire de Pomologie, par André LEROY contenant l'Histoire, la Description, la Figure des fruits anciens et des fruits modernes les plus généralement connus et cultivés. Tome 1er, Poires A-C, 389 variétés, édité à Angers chez l'auteur, près la station de chemin de fer en 1867.Tome II, Poires D-Z variétés n° 390 à 915, édité à Paris dans les principales librairies agricoles et horticoles en 1869 Encyclopédie des formes fruitières, par Jacques Beccaletto, Actes Sud 2001 Le Potager du Roi William Wheeler Somogy 1998 Le Poirier : culture, taille, variétés Louis Paul Rouseau Rustica Editions 1996 Les "haies de Benjes": une curiosité écologique - Le blog Conseils Jardin Fleurissement par Hortiman Dans les techniques dite écolo on trouve parfois quelques curiosités qui méritent le détour. En effet lorsqu'on s'y penche de plus près certaines techniques sont d'une logique sidérante (éco-LOGIQUE...). Vous vous demandez sûrement ce que sont les "haies de Benjes". Vous pouvez toujours (après avoir lu cet article) chercher dans google, vous trouverez des résultats essentiellement en allemand.

Un broyeur à pédales pour faire du BRF, Jacky Dupéty Jacky Dupéty a découvert le bois raméal fragmenté (BRF) lors de la canicule de 2003, en recherchant une technique biologique permettant des économies d'eau dans son potager. Après s'être procuré des études agronomiques québécoises et belges, mises en application sur le causse, Jacky a constaté que le BRF n'était pas un banal paillage, mais une technique permettant un enrichissement naturel du sol, évitant également des traitements phytosanitaires. Il y a cinq ans, Jacky Dupéty créait, avec quelques amis, l'association pour la valorisation et l'expérimentation du bois raméal fragmenté (BRF). Du chômage vers le plus splendide des jardins en permaculture « Citoyens en transition Ce fut en fait lors du voyage Cycloasis que plusieurs français me signalèrent cet étonnant projet situé en Belgique, à Mouscron. Une ancienne ville industrielle près de la frontière française, pas très loin. De retour en Belgique j’étais curieuse, et visitais donc cet extraordinaire exemple de comment un simple jardin peut devenir à ce point productif, et avec cependant si peu [d'externalités négatives] !

Achat de plants grande taille, un piège couteux: Préférez les jeunes plantes, moins chères, à reprise plus efficace Le marché du végétal a suivi les mêmes tendances que ceux de l'alimentaire ou du vestimentaire, en proposant par exemple du produit fini, «prêt à consommer». Mais en matière de plantes, cela se paye au prix fort pour des résultats pas toujours très probants, ni plus rapides. La beauté d'une plante est une question de temps, pas d'argent Profitant : du désir des personnes d'avoir immédiatement un beau jardin, de la perte des savoir-faire ruraux liés aux pratiques du jardinage, de la méconnaissance de beaucoup de gens en botanique,des professionnels de la production horticole mettent sur le marché des plantes bien formées en apparence, de grandes tailles, en conteneurs, que l'acheteur peut planter toute l'année avec peu d'effort, pour un résultat immédiat. Ce message n'est souvent qu'un leurre qui ne vous révèle pas tous les dangers du «planter gros».

Méthodes syviculture Outre la protection des sols et de l'eau, la gestion des forêts doit prendre en compte plusieurs paramètres : fournir du bois de manière continue et économiquement viable, permettre leur renouvellement, maintenir la biodiversité... c'est le concept de la gestion durable des forêts défini depuis la conférence de Rio (1992). La mise en valeur des forêts par différents types de sylviculture (sylva : la forêt) permet cette gestion durable. L'exploitation minière Dans cette méthode, les forêts sont traitées comme des ressources immédiatement disponibles que l'on exploite sans se soucier de leur régénération. L'exploitation minière n'est donc pas véritablement une technique de sylviculture... Elle existe dans les pays du Sud et dans les forêts boréales russes.

Related: