background preloader

Une maison pour les insectes

Une maison pour les insectes
Une maison pour les insectes Vous êtes préoccupés par l’écologie et désireux de revenir à un mode de jardinage plus en accord avec la nature ? Pourquoi ne pas aider les insectes auxiliaires à s’installer confortablement dans votre jardin ? Ils vous aideront dans votre lutte contre les parasites de façon naturelle, évitant ainsi l’application de pesticides dangereux pour l’environnement. Principe Une maison pour insectes, plus communément nommée hôtel à insectes est un abri en bois constitué de plusieurs compartiments distincts, remplis de matériaux naturels (petites branches, bûches percées de petits trous, paille, briques, tiges de bambous …). pollinisation et une lutte efficace contre les parasites. Vous pouvez vous procurer ces abris déjà tout prêts en jardinerie ou sur Internet, ou même les construire vous-même avec les matériaux locaux naturels dont vous disposez dans votre région. Emplacement dans le jardin Les matériaux et leurs locataires Lire aussi Aménager des abris pour les insectes Related:  Agro-écologie - Permaculture

Acheter légumes de saison, produits bio | Plélan le Grand, Guiory - Produit PAINS: NICOLAS ET LAETITIA SUPIOT PAYSAN BOULANGER (7) Notre adresse: Le Rocher, à Maure-de-Bretagne 35330Tel:02.99.41.16.76 / 06.50.01.13.29. mail : supiot@laposte.net Eco-site " Les Jardins de Siloé "à Brambéac 35330 Maure-de-bretagne Nos levains naturels sont issus d'une fermentation spontanée à partir de farine et d'eau uniquement. Ils sont constitués naturellement de levures sauvages, et de bactéries lactiques qui favorisent l'assimilation du pain qui en est issu. Entièrement pétris et façonnés à la main, nos pains sont cuits dans un four à bois, où le chêne dispense ses essences et son miélat, dotant les pains d'arômes caractéristiques. "PAIN BAR'A" : pain de froment de Nicolas. 100% Blés de pays (triticum aestivum), panifié au levain naturel. Le pain de Nicolas est fait à partir d'une variation de savants mélanges de blés de pays choisis pour leurs qualitées aromatiques, gustatives, nutritionnelles, et de panification. Ces blés sont adaptés et expriment notre terroir. innovantes ( non labour, mélanges d'espèces...). levain de sarrasin. . .

Les Jardins de Siloé | Pour préserver, valoriser, transmettre… Accompagnement à la création des ACTIVITES AGRI-DURABLES INNOVANTES en Bretagne Recherche d'associé.e.s Recherche associé(e) lait bio transfo GAEC des Ecotones à Guer (56). Installés depuis 2011, nous venons de terminer un laboratoire de transformation du lait de vache bio, permettant la transformation et la vente locale d'environ 100 000 litres. Cette activité permettra de faire vivre 3 personnes. Réseau de vente dynamique dans un rayon de 15 km : marché (Guer), AMAP (Guer), à la ferme, 4 épiceries, un magasin bio, restauration collective (scolaire, maison de retraite, crèche, centre d'accueil), boulangeries, restaurants. Système herbager et biologique avec 35 vaches laitières sur 42 ha groupés.

Graines de Troc, une autre façon de s'échanger graines et savoir-faire « Graines de rebelles » : reportage sur ces semeurs résistants La bataille des graines a commencé. Les crises climatique et écologique frappant à nos portes, l’agriculture industrielle s’imposant triomphalement, la croissance à tout prix exigeant des rendements au détriment du vivant, de plus en plus de « résistants » s’organisent dans les marges de la société pour assurer, non sans mal, la préservation de la diversité des semences, leur échange libre et leur culture. Leur combat est présenté dans un court reportage du 13.15 sur France 2. Le constat est sans appel : les trois quarts des fruits, légumes et céréales ont disparu en un siècle sans même que l’information fasse la Une des journaux. Au cœur de l’Europe, des irréductibles résistent à l’envahisseur industriel, risquant une amende de 45 000 euros pour braver les règles imposées par un lobbying agro-industriel. Source : francetvinfo.fr

Le potager de santé Boutique Graine Pascal Poot Masanobu Fukuoka Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Masanobu Fukuoka, en 2002 Masanobu Fukuoka (福岡 正信, Fukuoka Masanobu?) (né le et mort le ) est un agriculteur japonais, connu pour son engagement en faveur de l'agriculture naturelle. Biographie[modifier | modifier le code] Microbiologiste de formation et spécialiste en phytopathologie, il travaille au Bureau des Douanes de Yokohama, à la Division de l'Inspection des Plantes. Il écrit le livre La Révolution d'un seul brin de paille, publié en 1975 au Japon, qui raconte et théorise son expérience en agriculture naturelle. « ...répandre de la paille... est le fondement de ma méthode pour faire pousser le riz et les céréales d'hiver. « Faire pousser des arbres sans élagage, sans fertilisant ni pulvérisations chimiques n'est possible que dans un environnement naturel. » « Comme la nourriture naturelle peut être produite avec le minimum de coût et d'effort, j'en déduis qu'elle devrait être vendue meilleur marché. » Œuvres[modifier | modifier le code]

Comment faire un jardin en permaculture ? Avant de parler de jardin en permaculture, rappelons que la permaculture est bien plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant. Le mot « permaculture » en lui-même est la contraction de « (agri)culture permanente ». Il fut inventé par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970. Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Il vise à faire de son lieu de vie un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré et respectueux de la nature et de TOUS ses habitants ! Créer un jardin en permaculture permet de répondre à nos besoins humains tout en améliorant notre environnement (développement de la biodiversité, création d’habitats pour la faune et les insectes utiles, enrichissement de la terre…).

La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux Elles demandent peu de travail, peu d’arrosage et surtout pas, bien sûr, de produits chimiques. Elles font gagner de la place et favorisent durablement à la fois la vie du sol et la fertilité des plantations. La culture sur buttes – on les appelle parfois buttes autofertiles ou buttes de permaculture – a tout pour plaire. Du coup, celles-ci pullulent depuis quelques mois dans tout ce que la France compte de jardins bio, fermes biodynamiques et autres havres permaculturels. Dessin d’une butte en « hugelkultur », avec du bois. Le principe est très simple. Remplir la butte Il faut respecter un équilibre entre ce qui est azoté (les matières humides comme les épluchures et herbes fraîches) et ce qui est carboné (bois ou carton). Il suffit de creuser une tranchée de quelques dizaines de centimètres dans le sol et de la remplir d’éléments qui vont entrer en décomposition et nourrir la terre : bois pourri, humus forestier, compost mûr, fumier, branches, tontes, feuilles mortes.

À l'ombre d'un chêne séculaire avec Claude Bourguignon. Entretien exclusif (2) - Le jardin vivant Suite logique de l’article sur la butte de culture et ses idées reçues. Lui dans son trou avec seulement la tête qui dépasse et nous au bord, nous le regardons de haut. De l’ignorant qui s’ignore et qui ne comprend pas pourquoi ses légumes ne poussent pas à l’ombre des arbres du Limousin, à l’ingénieur agronome formaté à la pensée institutionnelle, tous étaient suspendus à ses lèvres tant le gars maîtrise l’art de donner envie de savoir. Une fois sorti de son trou, je lui demandais à l’ombre d’un chêne séculaire : Tout le monde parle de la permaculture et de ses promesses formidables, quel est votre sentiment à ce sujet ? Claude Bourguignon Aujourd’hui, il y a plein de mouvements dans la permaculture et il est difficile de s’y retrouver. #LIGNINE. Chaque terroir est unique « C’est une chimère que de prétendre donner une méthode d’Agriculture générale. Dans un cas, la butte va permettre de cultiver un milieu inculte, et dans l’autre, elle va rendre inculte ce qui était cultivable ! #VACHE.

Related: