background preloader

Forêt

Facebook Twitter

La déforestation : causes et conséquences. Forêt Amazonienne. Forêt primaire et secondaire, forêt amazonienne : à propos de … – Autour du Monde. En visitant la jungle, il nous est apparu une notion importante à connaître : la forêt primaire et la forêt secondaire.

Forêt primaire et secondaire, forêt amazonienne : à propos de … – Autour du Monde

Il reste peu de forêt primaire. Nous avons eu la chance de voir un des derniers arbres de la forêt primaire à Misahualli. C’est un arbre gigantesque ! Forêt primaire Une forêt primaire, ou plus couramment une forêt vierge, est une forêt intacte (ou originelle), et à haut degré de naturalité qui n’a donc jamais été ni exploitée, ni fragmentée ni directement ou manifestement influencée par l’homme. Les zones de forêts primaires sont devenues très rares dans le monde.

. * au Brésil (Amazonie) * en République démocratique du Congo (Bassin du Congo) * en Indonésie qui à eux trois regroupent au moins les deux-tiers des forêts primaires de la planète. Proche du Brésil, la Guyane française, département français d’Outre-Mer, avec plus de 90 % de forêts primaires, en représente une des zones les plus vastes. Forêt secondaire et en zone tempérée, Déforestation de la forêt amazonienne, ça se dégrade encore. Un nouveau rapport du WWF, publié le 13 juin dernier, alerte sur l’aggravation de la déforestation de la forêt amazonienne, menacée par 31 fronts de déforestation.

Déforestation de la forêt amazonienne, ça se dégrade encore

L’ONG WWF alerte sur une nouvelle dégradation de l’état de la forêt amazonienne, dans un rapport intitulé Living Amazon Report 2016 publié le 13 juin 2016(1). L’ONG explique que ce sont la recherche de profits et les pressions économiques qui accélèrent la déforestation de l’Amazonie. Celle-ci a en effet augmenté de 16 % entre 2014 et 2015, d’après le ministère brésilien de l’environnement. Ainsi, en un an, 5.831 km² de forêt ont disparu. La déforestation de l'Amazonie s'accélère. Quelque 5891 km2 de forêt amazonienne ont disparu pendant cette période, a annoncé mercredi l'Institut national des de recherches spatiales (INPE).

La déforestation de l'Amazonie s'accélère

La précédente estimation, remontant à la fin de l'année 2013, faisait état d'une déforestation en hausse de 28% avec 5843 km2 de forêts rayés de la carte. Les Etats du Para (nord) et du Mato Grosso (centre-ouest) ont été les plus touchés, avec respectivement 2346 km2 et 1139 km2 de forêts rasés. En dépit de cette révision à la hausse, il s'agit du second meilleur résultat enregistré depuis 1988, l'année où ont débuté ces mesures officielles. La déforestation de l'Amazonie au Brésil avait atteint sa plus faible hausse historique en 2011-2012, avec 4571 km2 de forêts coupées, après un point culminant alarmant de 27 000 km2 en 2004. L'INPE souligné que le Brésil est parvenu depuis 2004 à réduire de 74% le rythme annuel de la déforestation dans cette vaste région.

Ecosia, un moteur de recherche ecolo. Actuellement le moteur de recherche le plus en vogue reste Google suivit de très loin par Bing.

Ecosia, un moteur de recherche ecolo

Si la guerre n’est plus à faire, d’autres initiatives commencent à émerger. Et si un moteur de recherche pouvait servir à replanter les arbres ? C’est le cas d’Ecosia qui aide à la reforestation de la forêt Amazonienne ! Quelques péripéties et voyages à travers le monde ont inspirés Christian Kroll, le PDG de Ecosia, dans la création de son entreprise. Ecosia est une start-up berlinoise ayant élaboré un moteur de recherche qui redonne une partie de ses revenus pour préserver la forêt Amazonienne. Comme tout moteur de recherche, Ecosia possède des liens publicitaires (EcoAds et EcoLinks) permettant d’obtenir des revenus pour chaque clic ou un pourcentage lors d’un achat sur un site partenaire. 80 % des bénéfices sont donné à l’association brésilienne The Nature Conservancy et son action “Plant A Billion Trees” .

Accueil. ACACIA : L'APPEL AU CARNAGE ! - mystérieux végétaux... L'histoire que vous allez lire est vraie; elle a été publiée en 1990 au congrès mondial de l'arbre à Montpellier.

ACACIA : L'APPEL AU CARNAGE ! - mystérieux végétaux...

Elle est à l'origine d'une découverte qui jusque là dépassait l'entendement de la plupart d'entre-nous. Dans une réserve du Transvaal, en Afrique du sud, vivent paisiblement des antilopes koudou. Bien en sécurité derrière leurs clôtures, leur principal souci est de se nourrir des Acacias qui pullulent autour d'elles et représentent de plus une véritable friandise; le troupeau grandit au fil des nombreuses naissances et tout semble pour le mieux dans le meilleur des mondes.

De l'autre côté de la clôture gambadent des girafes, se délectant des autres acacias de la savane sauvage. Un matin, l'un des gardes débarque dans la réserve; une vision d'horreur s'impose alors à lui: des dizaines d'antilopes jonchent le sol, mortes ou agonisantes; seule 1 moitié du troupeau semble encore en bonne santé. Une vaste étude pluridisciplinaire est alors entreprise.