background preloader

Marché sur l'eau

Marché sur l'eau

Biodiversité et partage équitable (1) Introduction à la notion de biodiversité et de partage équitable de ses ressources Biodiversité tropicale Les scientifiques, comme les entreprises pharmaceutiques, cosmétiques et certaines entreprises agro-alimentaires, mais aussi les peuples traditionnels, savent que la diversité biologique est une source de richesses extraordinaire pour les sociétés humaines. Or les peuples dits autochtones, ceux dont le mode de vie dépend étroitement depuis des siècles d’un équilibre subtil avec leur milieu naturel, ont développé une connaissance pratique approfondie de la diversité biologique, ou biodiversité et de ses usages pour l’être humain (alimentation, thérapeutique, cosmétique). Ce transfert peut être souhaité et contrôlé par la communauté qui détient cette connaissance, ou bien elle peut être subie et opérée dans des conditions illégales ou illégitimes. Sur le plan légal, la Convention sur la Diversité Biologique (1993) fait de la valorisation de la biodiversité un moyen de sa préservation.

B2 Comprendre un reportage sur les organismes génétiquement modifiés - compréhension orale/expression orale reportage de la chaîne Arte du 17 mars 2014 Exercice de compréhension orale. Lire les questions, regarder le reportage puis répondre. Quel est le titre de l'émission ? Quel est le principe de cette émission ? POurquoi s'appelle t-elle ainsi ? Qui est l'homme cité dans le reportage ? Que dit-il précisément sur le rejet des OGM en Europe ? Pourquoi, à la fin de son intervention, voit-on un livre de contes avec des musiciens qui jouent du violon et du pipeau ? Comment s'appelle l'organisme de sondage de l'Union européenne ? Que précise le journaliste concernant le rejet des OGM en Europe ? Quels sont les pays qui cultivent des OGM ? Quelle est la surface concernée en Espagne ? Quelle est la tendance ? Comment est traité ce sujet ? Selon vous qu'apporte l'humour dans ce reportage ? Transcription du reportage reportage de la chaîne Arte du 27 mars 2014 Exercice de compréhension orale. Pourquoi ?

Biopiraterie : Les melons maintenant "invention" de Monsanto Bio-piraterieMonsanto dépose un brevet sur le melon Par Simon Gouin (27 mai 2011) Monsanto a obtenu, en mai 2011, un brevet européen pour des melons résistants à certains virus. « Ce brevet est un abus du droit des brevets parce qu’il ne repose pas sur une véritable invention, » souligne Christoph Then, porte-parole de No Patent on Seeds, un collectif d’associations engagées contre le brevetage des végétaux, des graines et des animaux d’élevage. « Il est contraire au droit européen qui exclut les brevets sur les méthodes de sélection conventionnelle. » Le melon « résistant » n’est pas une invention de Monsanto, mais le résultat d’une sélection génétique naturelle, réalisée à partir d’espèces de melons résistantes cultivées en Inde. La résistance des melons indiens a été introduite dans d’autres espèces de melons. Autres cas de brevets sur le vivant : Munich, 17 mai 2011.

Panier Fraîcheur SNCF Transilien Des maraîchers locaux vendent leurs produits sur les quais de votre gare Vous n’avez pas le temps de faire vos courses après le travail ? Achetez à la descente du train des fruits et légumes fraîchement récoltés. Comment ça marche ? Lancé en 2007, l'opération "Paniers Fraîcheur SNCF Transilien" résulte d'un partenariat entre SNCF Transilien et les Chambres d'Agriculture d’Île-de-France et de Seine-et-Marne. Les maraîchers locaux sont sélectionnés pour vendre leur production du jour directement aux consommateurs dans nos gares. Pourquoi choisir un "Panier Fraîcheur SNCF Transilien" ? Des prix très compétitifs (attention ces prix sont des prix conseillés et peuvent varier) : • Un petit panier à 10 euros (environ 4,5 kilos) Un service de Proximité : Si votre gare propose ce service, un stand y sera installé à proximité. Dans certaines gares, profitez de fiches recettes inédites : Proposées par les producteurs, ces fiches sont créées en fonction des produits de saison.

Sécheresse : et si la bio avait des réponses ? - les producteurs d'Atanka témoignent 3 juin 2011 Vous pouvez consulter ce message en ligne Face à la sécheresse, l'agrobiologie propose des solutions simples et de bon sens... pour qui veut les écouter. Un sol vivant retient plus d'eau Issu de la décomposition des matières organiques, l'humus peut stocker d'importants volumes d'eau... qu'il restitue ensuite aux racines. Résultat : constate ces jours-ci Didier Lamirand de l'oliveraie des Fonts. En agriculture conventionnelle, toute cette microbiologie est tuée par le labour et les pesticides. Alors que la France est le 3ème consommateur mondial de pesticides et le premier consommateur européen, il n'y a aucune chaire officielle de microbiologie des sols en France depuis la disparition du secteur microbiologie des sols de l'Institut Pasteur... cherchez l'erreur ! Un sol couvert limite l'évaporation Ces techniques sont notamment mises en oeuvre par Philippe Amalric (Les Estrets), Julien Taton (la Ferme du Quart Pichet), Robert Salicis... L'arrosage systématique est une aberration

Les mots de l'actualité - Voyage avec les mots - Centre National de Documentation Pédagogique Lire le script On nous a annoncé hier que le biocarburant dit « E 85 » serait distribué en France à partir de l’année prochaine. E85 ? On se croirait dans un roman d’espionnage ! On nous dit aussi qu’il peut être utilisé dans les véhicules équipés pour le flexfuel, ce qui ne nous éclaire pas radicalement ! Mais c’est le terme que l’on utilise à propos des voitures conçues pour rouler avec une combinaison de plusieurs carburants. Cette chronique est issue de l'émission Les mots de l'actualité produite par Yvan Amar et diffusée sur RFI - Plus de Mots de l'actualité sur RFI

Les cantines jouent la carte Bio | VousNousIls 51% des cantines proposent du bio (Copyright : B.Larvol - CG72) Le Bio est entré dans la vie quo­ti­dienne d'Annie Laborde, ges­tion­naire du Collège de Conlie (Sarthe, 370 demi-pensionnaires au for­fait). « Au moins une fois toutes les six semaines, nous pro­po­sons un repas tota­le­ment Bio dont des glaces au lait entier, un délice. Nous allons plus loin, pour les fro­mages de chèvre ou encore notre farine. Un des deux bou­lan­gers de la com­mune la trans­forme en pain pour nous. Trouver les pro­duits à proximité « J'ai récem­ment décou­vert que nous avions un pro­duc­teur de len­tilles dans le dépar­te­ment », sourit-elle. Plus de la moitié des établissements scolaires proposent du Bio L'introduction de pro­duits issus de l'agriculture bio­lo­gique en res­tau­ra­tion sco­laire est favo­ri­sée par le Grenelle de l'environnement. Penser autre­ment pour réduire le surcoût Yanne Boloh

The Happy Show | La Gaîté lyrique Le journal de bord A la recherche du bonheur, les travaux graphiques, photographiques et vidéos de Stefan Sagmeister Stefan Sagmeister tient un journal depuis son enfance, il a la passion des lettres, des mots, des phrases et des listes de choses à faire. Il puise dans ses expériences et sensations personnelles pour nourrir ses travaux. Pour lui, le message passe toujours mieux quand on y a mis du sien. Sagmeister vous met ensuite à contribution et sonde votre bien-être : dessinez votre symbole du bonheur, passez devant une toile d’araignée qui vous délivrera un message, choisissez judicieusement votre place à la table du bonheur, souriez à un tas de carrés de sucre qui vous le rendra bien… et partez le cœur léger et la bouche pleine !

Agriculture biologique : zoom sur les évolutions de la certification Produits bio importés, discount, fraudes… Ecocert, organisme certificateur du bio depuis vingt ans, fait la lumière sur les revers du succès du bio. Plus que les ''contrefaçons'', ce sont les OGM qui constitueraient la principale menace sur le bio. ''Au départ, notre rôle dans le bio était de crédibiliser les filières. Parmi les risques de non conformité contrôlés : les résidus de pesticides, les OGM, l'ionisation chimique, les ingrédients interdits (additifs, auxiliaires technologiques), la pureté, les métaux lourds, les dioxines, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), les mycotoxines… Ces risques peuvent être volontaires ou involontaires (contamination de la parcelle, de la chaîne de transformation…). Le bio menacé par les OGM ? Mais désormais c'est le fort développement des cultures OGM dans le monde constituerait la plus importante menace pour les produits bio. Les produits importés sont-ils aussi bio que les produits français ? Les produits discount, du bio au rabais ?

Le marché du bio est en pleine expansion LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Aglaé de Chalus Entre 2008 et 2010, 1 595 nouveaux produits alimentaires et boissons ont été lancés en France avec un argument environnemental et éthique. C'est cinq fois plus que sur la période 2005-2007. Le produit "vert" est décidément à la mode, et rapporte de plus en plus gros : les produits alimentaires bios ont rapporté 3,3 milliards d'euros en 2010, 10 % de plus qu'en 2009, et les produits cosmétiques bios 270 millions en 2009 (dernier chiffre disponible). Quelque 50 000 foyers adhéraient en 2010 à des associations pour le maintien de l'agriculture paysanne (AMAP – qui organisent des ventes directes du producteur au consommateur), et celles-ci ont réalisé 36 millions d'euros de chiffre d'affaires. La consommation "écologiquement correcte" concerne aussi la construction (énergie renouvelable), l'équipement ménager (ampoules à basse consommation, recyclage), les services (écotourisme, investissement responsable, finance solidaire).

Related: