background preloader

Terre de Liens

Terre de Liens

http://www.terredeliens.org/spip.php?page=accueil

Projet Vergers Urbains Le projet consiste à développer le concept de ville comestible, où chaque espace vert a une utilité autre que d’être regardé, où chaque espace public laisse place à une appropriation collective et non exclusive, où les « délaissés » ne le sont plus et font l’objet d’une valorisation « comestible ». Le développement de vergers urbains sera une des composantes fortes du projet et consiste entre autre à redonner place aux arbres fruitiers en ville : pommiers, poiriers, noisetiers, noyers, etc. et les rendre accessibles à tous, au cœur de la ville. Les objectifs L’apport des vergers sera multiple, il va au delà de l’apport nutritionnel : ·Produire localement de la nourriture;

Jardin partagé Le sens de l'’humus Créée au printemps 2006, l’association Le Sens de l’Humus est le fruit de la rencontre quelques mois plus tôt d’une vingtaine de personnes désireuses de se former et d’expérimenter un certain nombre de méthodes d’agriculture biologique. Le projet est né initialement de la lecture de deux textes, l’un de Claude Bourguignon, microbiologiste des sols, paru sur Passerelle éco, l’autre, de John Jeavons, intitulé "Sens de l’humus", publié par Kokopelli. L’association obtient pour ses travaux un terrain dans le secteur des murs à pêches de Montreuil, terrain prêté par la Ville. Un premier projet, soutenu par le Fonds Social Européen, débute en juillet 2006, et a permis de salarier trois personnes jusque fin 2007.

L'apiculture française s'organise pour mieux défendre ses intérê Que ce soit au niveau français ou européen, les apiculteurs sont plus que jamais mobilisés pour défendre la cause de l'abeille en cette année internationale de la Biodiversité. La lutte contre les pesticides reste le cœur de leur action. Dans la lignée des travaux du député de Haute-Savoie Martial Saddier, auteur du rapport ''pour une filière apicole durable'' remis au Premier ministre à l'automne 2008, l'Institut Scientifique Technique de l'Abeille et de la Pollinisation (ITSAP) est sur le point d'être créé. Pierre Rabhi et les Oasis en (...) - Passerelle Eco - Ecovillage Global et Permaculture L’objet des Oasis en Tous Lieux est d’être des oasis de convivialité, d’abondance et de bien-être. Les Oasis en tous lieux seront des graines d’espoir dans un monde désertifié par la rupture des liens sociaux et par la séparation d’avec le milieu naturel. Pierre Rabhi, paysan philosophe, est à l’origine du concept des Oasis en Tous Lieux dans les années 90. Nous présentons ici également quelques aspects de la pensée de Pierre Rabhi. Suivez l’actualité des écolieux, des Oasis en Tous Lieux, des projets d’écovillages, de l’habitat groupé et des alternatives écologiques dans la revue trimestrielle Passerelle Eco, et prenez part au réseau d’échanges éco qui vous donnera les moyens de faire avancer votre projet.

Les raisons d'être d'une veille citoyenne d'information Nucléaire, OGM, téléphonie mobile, nanotechnologies… : les citoyens ont rarement l’occasion de prendre part aux choix technologiques et scientifiques et, quand ils sont invités à se prononcer, leur opinion n’est tout simplement pas prise en compte par les instances politiques. Principalement pour deux raisons : les thèmes sont (ou paraissent) parfois difficiles à comprendre ; l’information et le débat restent bien souvent un monopole confiné aux entreprises, aux scientifiques et aux décideurs politiques. Veilles citoyennes d’information : des structures indépendantes Une quinzaine de veilles citoyennes d’information* étaient présentes au colloque national « Veilles citoyennes d’information : des outils au service du droit d’ingérence dans les choix technologiques », qui s’est tenu le 24 octobre 2009 à l’Assemblée nationale.

Le manifeste de l’arpent nourricier : l’arpent nourricier L’agriculture per­son­nelle est dé­con­si­dé­rée par l’image dé­for­mée qu’on a de l’activité pay­sanne et par l’image idéa­li­sée qu’on a du mo­dèle in­dus­triel. Je veux mon­trer ici com­ment une micro-agriculture de per­sonnes libres, s’appuyant sur des pra­tiques agraires nou­velles très éco­nomes en la­beur, peut consti­tuer le socle d’un mo­dèle d’organisation éco­no­mique du­rable, ro­buste, et sou­hai­table. Cette ana­lyse re­prend un grand nombre de bases je­tées il y a res­pec­ti­ve­ment 80 ans et 40 ans par Ralph Bor­sodi et Ivan Illich. An­cien régime

Réseau des Territoires pour l'Economie Solidaire L’intérêt pour le statut de sociétés coopératives d’intérêt collectif était manifeste pour la soixantaine de participants à la journée de formation co-organisée par le RTES et Idéal Connaissances le 27 septembre. Pour la première fois accessible également en webconférence (plus de 25 participants ont pu assister à la journée en direct depuis leur bureau), la journée a permis d’aborder de nombreuses questions : à quelles conditions une collectivité peut-elle participer au capital d’une SCIC ? Une SCIC peut-elle bénéfier de subventions ? Peut-elle répondre à un appel d’offres ? Si vous n’avez pas pu y assister, retrouvez la conférence ici Les Scic sont un sujet d’actualité. 200 sont en activité aujourd’hui et le statut soufflera sa dixième bougie en février 2012.

L’habitat partagé intergénérationnel et solidaire L’association "Le temps pour toiT" organise le 26 avril 2012 un colloque qui promet d’être très intéressant. Accueil à partir de 8h30 9h : Introduction par Le temps pour toiT 9h30 : Intervention de Annie Dusset, sociologue chercheur : « Tous aidants : de l’invisibilité à la reconnaissance ? » Qui veut participer à des projets d'habitat participatif ? L’habitat participatif n’est pas une utopie. Il en existe des spécimens. Deux projets sont enregistrés à Tours. Est-ce pour autant que ce mode de vie va se généraliser ? Revue - Abonnements la revue et adhésions à l'associ - Passerelle Eco est une revue trimestrielle sur l’écologie pratique et les alternatives écovillageoises. Chaque numéro paraît en début de saison. La revue comporte 64 ou 68 pages de format A5, denses en informations pratiques, dont entre 20 et 25 pages d’annonces pour la mise en réseau au service de vos projets.

Effervescences de l’habitat alternatif Futurs habitants de la coopérative Le Grand Portail, lors de la pose de la première pierre, à Nanterre (92), 3 décembre 2011. © Hervé Saillet ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ À la marge des deux secteurs historiques dominants, la promotion immobilière privée et le secteur social, c’est un véritable essaim d’initiatives qui se développe, visant à financer, construire et/ou vivre le logement autrement. [Suivi d'initiative] Projet d'Habitat groupé dans le Vercors - Initiatives Vercors Une seconde rencontre s’est déroulée en février sur ce projet. Compte-rendu... Vercors Nord ou Vercors Sud, auto construction ou pas, choix du cadre juridique… tout est à inventer pour ce projet d’habitat groupé. Appel pour le soutien aux initiatives d’habitat coopératif par Habicoop et la Fondation Abbé Pierre Habicoop et la Fondation Abbé Pierre lance un appel pour le soutien aux initiatives d’habitat coopératif. La crise du logement est devenue massive en France, elle touche maintenant plus de 10 millions de personnes, selon le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre, les plus affectées étant évidemment celles qui se trouvent totalement privées de logement ou très mal logées, soit plus de 3,6 millions de personnes. Signez la pétition et faites passer

"Terre de liens est une association nationale créée en 2003. Elle regroupe aujourd’hui 19 associations territoriales Terre de liens partout en France (voir Territoires). Terre de liens accompagne des porteurs de projet pour l’accès au foncier en milieu rural et périurbain. Elle concourt ainsi à la création d’activités écologiquement responsables et socialement solidaires." by feillet Dec 31

Related:  Blogs Semences Bio et PotagerActions & solutionsAgricultures alternatives (articles)Jardinage partagéflordelsolAgricultureDocumentation bioTerrains agricolesFermes autogérées