background preloader

Logiciel en tant que service

Logiciel en tant que service
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le logiciel en tant que service ou software as a service (SaaS) est un modèle d'exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l'utilisateur. Les clients ne paient pas de licence d'utilisation pour une version, mais utilisent librement le service en ligne ou, plus généralement, payent un abonnement. Les principales applications actuelles de ce modèle sont : Le logiciel en tant que service (SaaS) est donc la livraison conjointe de moyens, de services et d'expertise qui permettent aux entreprises d'externaliser intégralement un aspect de leur système d'information (messagerie, sécurité…) et de l'assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu'à un investissement. Le contrat de services est essentiel pour définir le niveau de qualité de service (SLA). Historique[modifier | modifier le code] Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code] Portail du logiciel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_en_tant_que_service

Related:  veille technologiqueParticipation à l'évolution du système d'information7.3.2 Participation à l'évolution du système d'information

Choisir son CMS pour un blog ou pour un site Pas facile de s'y retrouver dans la jungle des Content Management System. Propriétaire ou libres, l'offre est pléthorique, à tel point qu'il est difficile de déterminer quel CMS pourra répondre à vos besoins spécifiques et quels sont les points clés à vérifier avant de faire le choix de telle ou telle solution. D'autant que du côté des distribués sous licence libre, la palette de solutions est large, voir très large. Les blogs Le nom de domaine de votre blog doit refléter clairement son contenu et si possible contenir les mots clés sur lesquels vous souhaitez communiquer. SaaS : ce que veut vraiment dire le Software as a Service Que veut dire SaaS, ou Software as a Service ? Quel est son intérêt ? Quelles différences avec l'ASP ? Et avec le On-demand ? Réponses à des questions essentielles à l'heure du cloud computing.

École numérique > Politique éducative > École numérique Le numérique à l'école L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'ÉcoleRessources et usages du numérique à l’ÉcoleLe développement des compétences numériques, l’éducation aux médias et à l’information pour un usage responsable du numériqueLa formation des enseignants au numérique Enseigner avec le numérique sur Éduscol Software as a service According to a Gartner Group estimate, SaaS sales in 2010 reached $10 billion, and were projected to increase to $12.1bn in 2011, up 20.7% from 2010.[6] Gartner Group estimates that SaaS revenue will be more than double its 2010 numbers by 2015 and reach a projected $21.3bn. Customer relationship management (CRM) continues to be the largest market for SaaS. SaaS revenue within the CRM market was forecast to reach $3.8bn in 2011, up from $3.2bn in 2010.[7]

Nano-ordinateur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un nano-ordinateur est un ordinateur possédant une taille inférieure à un micro-ordinateur, lui-même plus petit qu'un mini-ordinateur ; le mini-ordinateur est dit « mini » parce qu'il est beaucoup plus petit que les ordinateurs originaux (ordinateur central). Le terme « nano-ordinateur », ou parfois « nano-PC », est généralement utilisé pour désigner des ordinateurs dont la taille est comparable à celle d'une carte de crédit. Comme dans les micro-ordinateurs, les circuits étaient de l'ordre de quelques micro-mètres à leur début. Il en va de même pour les nano-ordinateurs : ceux-ci bénéficient de la miniaturisation des circuits intégrés, qui sont de l'ordre des nanomètres.

Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5].

GeekCoder - Le magazine des geeks-développeurs

Related: