background preloader

Des candidats tirés au sort pour rapprocher les politiques des citoyens

Des candidats tirés au sort pour rapprocher les politiques des citoyens
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sylvia Zappi C'est par un tirage au sort que les écologistes de Metz ont désigné leurs candidats aux législatives. Le groupe Europe Ecologie-Les Verts messin avait déjà utilisé ce mode de sélection aléatoire lors des cantonales de 2010. Trois binômes paritaires ont été désignés en tirant des noms d'un chapeau, puis les candidatures validées par un vote des militants. Dans les trois circonscriptions de la ville, ce sont donc des inconnus qui vont porter les couleurs du parti écologiste. Une pratique étonnante que les intéressés défendent bec et ongles et entendent faire valider par les instances nationales d'EELV. Les écolos ne sont pas les seuls à vouloir s'en remettre au hasard pour la désignation de candidats aux élections. Dans son opus intitulé 12 idées pour 2012, le club propose d'attribuer par tirage au sort de 10 % des sièges des conseils municipaux dans les villes de plus de 3 500 habitants.

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/11/des-candidats-par-tirage-au-sort-pour-rapprocher-les-politiques-des-citoyens_1627965_1471069.html

Related:  démocratie représentation participation

Vivons-nous vraiment en démocratie? Dans «Principe du gouvernement représentatif», initialement publié en 1993 et réédité le 10 octobre, Bernard Manin remet en cause l'élection au suffrage universel comme quintessence de la démocratie. Il explique pourquoi nos démocraties modernes n'en sont pas vraiment et pourquoi les révolutionnaires des XVIIe et XVIIIe siècles ont préféré mettre en place un système aristocratique plutôt qu'un gouvernement du peuple par le peuple. «Principe du gouvernement représentatif.» Avec un titre pareil, ce livre ne figurera sans doute pas parmi le top des ventes de la Fnac. Tout baigne pour le CAC 40 ! Vendredi, 06 Janvier 2012 05:50 Malgré la crise, nos multinationales affichent des résultats insolents dont bénéficient patrons et actionnaires. Pour les salariés, quelques miettes. Et pour l'investissement, on repassera. Intéressante étude publiée, jeudi 5 janvier, sur le partage de la valeur dans les entreprises du CAC 40. L’agence de communication Euro-RSCG s’est livrée à une radiographie des résultats des grandes entreprises françaises de 2006 à 2011, qui donne de précieux enseignements sur la façon dont les énormes profits générés par ces fleurons du capitalisme ont été répartis entre actionnaires, salariés, patrons et investissements.

Méconnue, l'arme suprême du peuple contre la corruption des riches : le tirage au sort à la place de l'élection Chers amis, Vous allez voir ci-dessous une nouvelle vibrante synthèse, le cri de rage d'un vieux représentant (de l'État US du Vermont, je crois), un représentant qui représente enfin (ce n'est pas trop tôt, a-t-on envie de dire). Mais, —peut-il faire autrement ?— cet élu en colère ne dit pourtant pas un mot de la cause réelle de ce qu'il dénonce très justement : L'ÉLECTION, qui permet aux riches d'acheter le pouvoir politique. Et puisqu'il rate la vraie cause des prétendues "crises" (ce ne sont pas des crises pour tout le monde), il rate aussi la vraie solution : le TIRAGE AU SORT des représentants et de leurs contrôleurs. Sénateur US Bernie Sanders : une guerre fait rage, menée par 1% de riches insatiables contre le peuple tout entier

Pierre Carles, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, Étienne Chouard, Jean Bricmont… tous fachos ? L'air du soupçon - Commun Commune Communiste- "EL DIABLO" Pierre Carles, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, Étienne Chouard, Jean Bricmont… tous fachos ? Les accusations pleuvent sur les sites des « antifas ». Et Fakir n’échappe pas à cette suspicion : des « nationaux-staliniens moisis », qui entretiendraient des liens obscurs avec des gens pas clairs. Alors, amis lecteurs, êtes-vous, sur le site d’un journal d’une officine du Front National ? Marcherez-vous bientôt au pas de l’oie à nos côtés ? Cet été, à peine le numéro sorti, j’ai reçu ce courriel de Sarah :

L'élection du président au suffrage universel direct, le piège permanent Plus personne ne remet en cause le mode d’élection du président de la République au suffrage universel direct et son corollaire, la persistance d’un parlement faible. Et pourtant, cette campagne aurait de quoi réactiver tous les arguments classiques des opposants à ce mode de désignation. Les socialistes se sont glissés, depuis longtemps, dans les meubles de la Ve République, si confortables pour l’exécutif.

«Après la gauche», 12 extraits à voir ici Homme politique, Lionel Jospin a exercé les fonctions de premier secrétaire du Parti socialiste français, de ministre de l'Éducation et de Premier ministre. En 2001, son passé trotskiste est révélé. Sa carrière politique reste marquée par sa défaite à l'élection présidentielle de 2002 où il annonce son retrait de la vie politique. Depuis, il intervient ponctuellement dans des débats nationaux ou propres au Parti socialiste. Scientifique, polytechnicien, généticien et essayiste, Albert Jacquard a consacré l'essentiel de son activité à la diffusion d'un discours humaniste destiné à favoriser l'évolution de la conscience collective. Il participe à tous les combats qu'il estime juste, comme le droit au logement (il est président de l'association du même nom), la justice sociale, la lutte contre le racisme...

Etienne Chouard nous parle de la richesse @funambule Tout à fait. Il faut réguler les richesse extrêmes. Quand les mots valent de l’or, par Frédéric Kaplan Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche. La première de ces méthodes de calcul, élaborée par MM. Larry Page et Sergey Brin alors qu’ils étaient encore étudiants en thèse à l’université Stanford (Californie), consistait en une nouvelle définition de la pertinence d’une page Web en réponse à une requête donnée. En 1998, les moteurs de recherche étaient certes déjà capables de répertorier les pages contenant le ou les mots demandés.

Related: