background preloader

AUTOGESTION / PARTICIPATION

Facebook Twitter

À Jun, en Espagne, Twitter instaure la démocratie directe ! Et si les réseaux sociaux venaient redonner un peu de souffle à nos démocraties vieillissantes ?

À Jun, en Espagne, Twitter instaure la démocratie directe !

Et s’ils rendaient enfin le pouvoir au peuple ? C’est l’idée de cette expérience géniale menée dans la ville de Jun, en Espagne. Là-bas, le maire, José Antonio Rodríguez Salas, a choisi d’appuyer toute son action sur Twitter : ce n’est plus lui qui décide ce qui doit être fait, mais les habitants. Et ça marche ! A jun, Twitter est utilisé comme un outil de démocratie directe. Microsoft Word - processus_engagement_volontaire.doc - processus_engagement_volontaire.pdf. Développement local et communautés rurales: approches et instruments pour ... - Grigori Lazarev, Mouloud Arab. Articl_CFirmin_Democratie-a-Vandoncourt_100326_Ind03.pdf. Un village auto-géré depuis 1971 !

Des élus qui écoutent les citoyens, des citoyens qui participent vraiment à la décision, des référendums qui tranchent quand aucune solution nette n’émerge ?

Un village auto-géré depuis 1971 !

Mais si, c’est possible. Ça s’appelle la démocratie. Et ça marche très bien, comme à Vandoncourt, commune de 800 habitants près de la frontière suisse qui expérimente depuis plus de quarante ans la démocratie participative. Les 800 habitants de Vandoncourt, dans le Doubs, n’ont pas attendu que la démocratie participative soit à la mode pour s’impliquer dans la vie de leur village. Ils disposent de nombreux canaux pour faire entendre leurs voix. Le débat en cours sur l’implantation d’un parc éolien est un bon exemple de la culture démocratique qui règne dans la commune. Une opposition qui n’incommode pas le maire, Patrice Vernier : « Je me suis engagé auprès des habitants en leur disant que dès que nous aurons tous les éléments en main, nous organiserons une réunion publique contradictoire ». Chacun a son mot à dire Site :

Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand. Tordères est connu pour sa démocratie participative.

Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand

Comment le projet et l’équipe municipale se sont-ils constitués ? Aux dernières élections, le maire sortant en avait ras la casquette, et le précédent (qui était resté 14 ans à la mairie), plutôt procédurier et bétonneur, voulait y retourner. On a alors organisé une grande réunion publique, ouverte à tous, même aux enfants et aux ados. On n’a pas réfléchi à qui était de droite, qui était de gauche, même s’il faut bien avouer que la majorité du village vote à gauche. Nous voulions d’abord décider ensemble de ce que nous souhaitions défendre et ensuite déterminer qui serait candidat, disposé à défendre le bien commun et pas ses propres intérêts. Très vite, des idées essentielles se sont imposées, quant à la constitution de la liste et au fonctionnement de l’équipe municipale : 1.

Comment se sont déroulées les élections ? Quelles priorités pour le village ? Comment les habitants participent-ils à la prise de décision ? Un dernier mot ? Marinaleda, un village en utopie. Du droit à terre au droit au logement.

Marinaleda, un village en utopie

Marinaleda, un village andalou en autogestion unique en europe «Pas de chômeurs, pas de promoteurs. Collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie, la vraie, la directe. C’est tout ce dont nous parlons depuis fort longtemps. Marinaleda, village d’Andalousie, développe depuis les premières élections libres de 1979 un système social et politique à contre-courant du modèle prédominant.

En mêlant les images de la vie quotidienne à celles réalisées par les villageois eux-mêmes – fresques murales, films de propagande, télévision locale – le film de Sophie Bolze explore la complexité de cette expérience collective. Réalisatrice : Sophie Bolze VF sous titré – 80 mn – 2009 Distributeur : Tarmak films Extrait : Marinaleda, une utopie vers la paix par Zolive13013 Reportage Marinaleda France 2 dans Carnets d'Utopie de Michel Mompontet 24/03/2013 Carnets d'utopies n°2 de M. L’article et la vidéo ont une histoire « marinaledesque ».

Limba : Commune autogéré. (Réseau - Mutualisation. "En Roumanie, les habitants du village de Limba n’attendent plus rien du gouvernement.

Limba : Commune autogéré. (Réseau - Mutualisation

Ils ont pris en main leur localité et s’en occupent tous ensemble. " Article web du Courrier international: "En 2007, dans le village de Limba, en Roumanie, le clocher de l’église, vieux de 70 ans, était sur le point de s’écrouler. Les villageois ont établi une liste de matériel nécessaire : bois, tôle, clous. Ils ont également organisé une collecte pour payer les artisans embauchés. La route s’arrêtait devant un ravin sans pont, ce qui les obligeait à faire un détour de trois kilomètres pour atteindre leurs champs. Cette même année, les gens se sont cotisés et ont envoyé 11 enfants de familles pauvres en colonie de vacances pour une semaine. Les villageois ont créé une association dont le nom s’inspire de celui du hameau, “Limbenii”. Un document intitulé La Vision du développement du village de Limba prévoit d’ailleurs de s’appuyer sur le tourisme pour construire l’avenir. Partagez cette initiative :

Village autogéré.