background preloader

[site] Beecitiz, outil de gestion de requêtes des citoyens

[site] Beecitiz, outil de gestion de requêtes des citoyens
L'outil en détail Une carte participative grâce à laquelle les citoyens peuvent soumettre des requêtes à leur mairie Beecitiz vous permet de publier sur votre site un formulaire de requêtes cartographiées. Sous forme de carte, les citoyens peuvent déclarer une demande ponctuelle ou publier une idée concrète. Thématisés, ces requêtes sont directement transmises au service concerné. Une interface de gestion des requêtes

http://www.beecitiz.com/

A Stockholm, une plateforme en ligne permet aux citoyens de comparer les services publics Depuis le lancement de la plateforme « Jamfor » en décembre 2008, les habitants de Stockholm peuvent comparer les services publics et privés en fonction de critères bien précis. La transparence totale est le maître mot de cette initiative, qui offre une vision particulièrement originale de l’ouverture des données à la suédoise. Les citoyens font leur marché de services Interface de suivi des Assises de la médiation numérique à Ajaccio, 19, 20 et 21 septembre 2011 Chaque matin, les séances plénières réuniront l’ensemble des participants présents à Ajaccio et seront retransmises en direct. Lorsqu’une retransmission commence (la vidéo se déclenche), vous pourrez alors entrer dans la salle de plénière (cliquer sur le bouton sous la vidéo) et non seulement voir et suivre les interventions et les débats mais aussi réagir, commenter et échanger avec les autres participants présents en ligne via le module de chat (s’identifier pour entrer dans la conversation) ou via twitter (ajouter #assmednum dans vos messages). Vous pourrez aussi contribuer, en temps réel, à la rédaction collaborative du compte-rendu des séances (cliquer sur “participer à la rédaction du compte-rendu”). Programme de retransmission Entrez dans la salle !

Les 10 leçons sur l’empowerment de Marie-Hélène Bacqué Le 20-03-2013 Par Erwan Ruty Sociologue spécialiste des quartiers, la nouvelle coresponsable de la mission sur la participation des habitants confiée par le ministre de la Ville François Lamy, publie avec Carole Biewener un opuscule dédié à ce nouveau fétiche venu d’outre-atlantique, l’empowerment. Pour réveiller la démocratie locale, participative, communautaire ? On en rêve, mais on peine à y croire.

Démocratie Participative InnovCity Culture Déplacement Education A Grenoble, bâtir un contre-pouvoir pour se faire entendre Formation participative par l'Alliance citoyenne à Grenoble (DR) Ils sont apparus tels des ovnis au pied des tours grenobloises de la Villeneuve, de Mistral ou celles d’Echirolles. Débarqués de la région parisienne ou de Marseille, ils ont joué les démarcheurs au pied des immeubles, s’enquérant de l’ambiance dans la cité, annonçant leur envie de lui redonner vie et d’aider ses habitants à s’organiser pour se faire entendre. Huit trentenaires –travailleur social, technicien de la politique de la ville, éducateur spécialisé, directeur de centre social– qui n’en pouvaient plus de servir les pansements sociaux sans espoir de changer les choses, ont décidé de tout plaquer et de lancer leur projet d’empowerment: espace pour des communautés et habitants organisés (ECHO) fut lancé en septembre 2010. "Tisseurs de colère"

La charte des assemblées de quartier : Arcueil Rubrique Le collectif inter-quartier le 19 décembre 2010 Préambule Dès 1996, les assemblées de quartier ont été lancées à l’initiative de la municipalité. Les objectifs affirmés, dès le démarrage, sont les suivants : - Rapprocher les habitants des organes de décision - Organiser l’expression propre du quartier - Permettre à l’assemblée d’être force de proposition et d’élaboration de projets intéressant les habitants du quartier - Interroger, émettre des avis sur les projets avant débat au conseil municipal - Etre un lieu de rencontre, d’écoute mutuelle et d’information La participation des habitants, comme acteurs des décisions, représente un axe fort de notre manière de faire de la politique, en l’ancrant dans une démarche locale.

La Tournée : un service de logistique urbaine socialement innovant Favoriser le lien social, améliorer la logistique urbaine à l’aide des nouvelles technologies et promouvoir l’emploi : ce sont les principaux atouts de La Tournée, un service lancé le 17 octobre sur les Hauts de Belleville à Paris. La promesse ? Livrer les habitants du quartier en direct de chez leurs commerçants à un tarif attractif. Ville de Cachan : Site officiel Les rendez-vous de vos Comités de Quartier Cliquez sur votre comité pour avoir de plus amples informations : CQ Centre ville : mercredi 8 octobre à 20h30, Maison CoustéCQ Coteau : jeudi 9 octobre à 20h30 école élémentaire du Coteau CQ Ouest-Nord : mardi 14 octobre à 20h30, Ecole CarnotCQ Ouest-Sud : mercredi 5 novembre à 20h30, centre socio-culturel LamartineCQ La Plaine-La Prairie : mercredi 12 novembre à 20h30 "au KAP (annexe du CSC, à côté de la salle du Marché)

Outil territorial interactif d'information spacialisée Cet outil est le résultat d’une expérimentation menée conjointement par le Pays Portes de Gascogne, la Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise, le CESBIO, le cabinet aida et l'association Arbre et Paysages 32, d ans le cadre du Pôle d'expérimentation et d’Application des Technologies Spatiales - PATS. L'expérimentation visait l'analyse des apports possibles des techniques satellitaires dans la gestion publique des territoires ruraux et l'appropriation par les acteurs locaux, publics ou privés, de ces techniques afin de développer certaines réflexions autour des enjeux de plus en plus sensibles. Cet outil s’adresse principalement aux élus locaux qui représentent le maillon principal dans la gestion de l’espace au niveau local. Une base de données cartographique et statistique regroupe l’essentiel des informations nécessaires aux différentes actions et démarches qui animent leur quotidien.

Les documents de référence de la participation En Val-de-Marne, l’engagement du Conseil général en faveur de la participation de tous les publics (citoyens, usagers, habitants, associations…) se concrétise dans de nombreux espaces participatifs départementaux et dans l’élaboration de nombreux projets d’intérêt départemental. La charte de la participation Par cette charte, créée en 2008, l’ambition est : d’exposer les principes et valeurs qui guident le Conseil général dans la conduite de ces démarches participatives auprès de la population,de rendre cohérent l’ensemble des procédures, démarches et dispositifs de participation que le Conseil général propose à la population,de développer des initiatives de concertation, plus engageantes, organisant le débat et « le faire ensemble » entre les citoyens, les conseillers généraux et les services départementaux. Le développement de la participation vise deux objectifs complémentaires :

» L’écotourisme, trois décennies plus tard Terme galvaudé, concept dénué de son essence même qu’est le milieu naturel, phénomène difficile à quantifier, acteurs multiples aux horizons divers… Au fil des expériences, les approches participatives favorisent un développement plus harmonieux et orientent les projets sur la voie de la réussite. Dans le livre «L’écotourisme visité par les acteurs territoriaux: entre conservation, participation et marché», universitaires, chercheurs et spécialistes, sous la direction de Christiane Gagnon, analysent l’évolution du concept de l’écotourisme en plus d’y présenter une dizaine d’études de cas. La sensibilisation de la population et la protection de l’environnement inscrite à l’agenda de nombreux gouvernements multiplient les projets de conservation et contribuent à l’essor de l’écotourisme. Les aires protégées servent de produits d’appel et sont perçues aujourd’hui comme des destinations de grande qualité environnementale. Remettre les pendules à l’heure Multiples intervenants, horizons divers

Related: