background preloader

Paul Ekman Group, LLC

Paul Ekman Group, LLC
Related:  A lire

Wiki Agile CESI — Wiki Agile du CESI Bienvenue sur ce wiki qui rassemble 5 062 ressources sur l'Agilité, le Lean, le Coaching, ... et bien d'autres choses depuis le 24 mai 2009. Vous n'êtes pas là par hasard. Vous aussi, vous pouvez devenir acteur de votre propre apprentissage ! Si vous souhaitez contribuer en apportant ou en référençant l'une de vos traductions, contactez-moi. Conditions d'utilisation Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 4.0) Dix dernières ressources mises en ligne Portails thématiques

Sunlightenment Sun Gazing, Surya Sun Yoga, and Sunlight research En quête du leadership du 21ème siècle… Intelligence spirituelle : que peut-elle apporter aux leaders ? (par Romain Cristofini) - Monasterra Intelligence spirituelle : que peut-elle apporter aux leaders ? C’est encore timide en France mais c’est notable : l’intelligence spirituelle – que l’on pourrait aussi qualifier d’intelligence existentielle – est aujourd’hui abordée dans certains programmes de leadership et de coaching de haut niveau. En France, cette terminologie est encore peu connue car les freins sont nombreux tant la confusion demeure entre religion et spiritualité (et tant nos réflexes laïques sont affûtés). Le mot « spirituel » est encore plus tabou dans le monde du travail où chacun semble renvoyé à sa vie privée pour cultiver sa spiritualité sans jamais la partager avec ses collègues. A une époque où la soif de sens n’a jamais été aussi forte à tous les échelons de l’entreprise, notre intelligence spirituelle n’a-t-elle pas quelque chose de précieux à nous apporter ? Développer son intelligence spirituelle, voici selon moi l’un des plus beaux défis du leader éclairé du 21ème siècle. Revenir aux inspirations

The Soul Connection Network  |  Welcome! Insecure overachievers : comment tirer le meilleur de ces sur-performants angoissés Chroniques d’experts Leadership Le 05/04/2018 © Getty Images C’est pour éviter d’être démasqués qu’ils en font toujours plus, et souvent trop. Petit, j’habitais chez mes grands-parents au fond d’une ruelle, éclairée le soir tombé trop tôt de la lueur orangée des mêmes lampes qu’on trouvait à la mine. Une chimère invisible Les premiers de la classe sont ceux qui courent le plus vite ; qui apprennent le plus vite et donc le plus, qui comptent plus vite que les autres, qui lisent plus vite, qui comprennent plus vite, qui décident plus vite, qui s’engagent plus vite, qui séduisent plus vite, qui trouvent des solutions plus vite, qui délivrent plus vite, et qui sont en définitive plus performants. En réalité, ils ne sont pas invisibles pour tout le monde. Le pacte de Faust Inévitablement, le déraillement arrive quand l’insecure overachiever est démasqué, c’est-à-dire la première fois qu’il rencontre l’échec, du moins le pense-t-il. Une prise de conscience nécessaire Principe de thérapie cognitive

Sheeple TV | Must See Sheeple TV Les 101 théories de la motivation Pour Kruglanski & Webster (1996) le besoin de clôture fait référence au désir d’obtenir une réponse ferme à une question, tout en présentant une aversion pour l’ambiguïté. Le besoin est à entendre au sens psychologique et non biologique du terme. Ce besoin est une caractéristique stable qui peut être mesurée à travers une échelle (Webster & Kruglanski,1994). La motivation envers la clôture varie au cours d’un continuum qui part des individus qui ont un fort besoin de clôture et finit par ceux qui ont un besoin tout aussi important d’éviter la clôture (Kruglanski & Webster, 1996). Le besoin de clôture a des implications majeures en termes de traitement de l’information, qui est systématiquement biaisée lorsque ce besoin est exacerbé. Pour résumer, Kruglanski & Webster (1996) définissent le besoin de clôture comme une attirance envers les connaissances définies qui évite la confusion et l’ambiguïté. Représentation intégrée du besoin de clôture (d’après Kruglanski & Webster, 1996)

Mundo Desconocido.es Philomag.com par Philosophie Magazine Jim Marrs | - A View From Marrs La thérapie contextuelle de Boszormenyi - Nagy - [Espace d'échanges du site IDRES sur la systémique] Première partie : LES CANONS DE LA THEORIE Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’éthique relationnelle ? Ivan Boszormenyi-Nagy a construit sa théorie sur base de l’œuvre de Martin Buber (dont l’idée centrale est « toute vie est rencontre ») suite à la concrétisation, dans le cadre des thérapies familiales, d’une écoute attentive du discours. D’emblée, nous remarquons que cette manière de travailler se base sur la conviction que la parole qui est amenée est digne de confiance et de fiabilité. Quant au thérapeute, il soutient la personne dans sa tentative de formuler une description correcte et toujours plus concrète de sa réalité relationnelle. Chapitre 2 : La trame éthique du vivre ensemble A. Selon Nagy, il existe une règle universelle qui consiste en la justice des relations. La notion de confiance est également un élément qui traverse le concept d’éthique relationnelle. Lorsqu’une confiance est ébranlée, sa restauration devient alors un objectif thérapeutique. B. Le contexte des contemporains.

Want to know the truth? Verifiable information on banking, health, energy, media, war, elections, 9/11, more

Related: