background preloader

KEYROS management

KEYROS management
Related:  Communication inter-personnelle

7 gestes stupides qui flinguent vos relations En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. TOP 7 des articles : La synergologie - Le langage corporel - Les microexpressions - Le langage du corps - Le langage non verbal - Decrypter les gestes - Expressions du visage - Enfold Theme by Kriesi

index.htm.philippe zarifian Section 1 [441] Comptes de capitaux (Classe 1) Capital et réserves (comptes 10) Selon la forme juridique sous laquelle s'exerce l'activité de l'entité, les apports et les bénéfices accumulés sont enregistrés dans les conditions suivantes : COMPTES A L'USAGE DE L'EXPLOITANT INDIVIDUEL Le compte 101 " Capital individuel " enregistre à son crédit: la valeur des apports de l'entrepreneur au début ou en cours d'activité; le bénéfice de l'exercice précédent par le débit du compte 12 " Résultat de l'exercice ". Il enregistre à son débit : les prélèvements de toutes natures ; la perte de l'exercice précédent par le crédit du compte 12. Les apports ou les retraits personnels de l'exploitant et, le cas échéant, de sa famille sont enregistrés en cours d'exercice dans un compte 108 dénommé " Compte de l'exploitant ". En l'absence de bénéfices, les intérêts intercalaires, alloués aux apports des associés en vertu d'une clause de garantie par l'Etat d'un dividende minimal, sont inscrits au compte 11 " Report à nouveau ".

langage corporel Les tics de langage, ces petits mots-moteurs - Modes de vie - 2011/2012 - Consommation C’est étrange, tout de même, tous ces petits mots qui prolifèrent dans nos phrases. Est-ce que ces manies ont toujours existé ? _ Cela ne date pas d’hier. Balzac se plaignait de nos tics verbaux, mais sans doute ont-ils toujours existé.

Comment déléguer ou la délégation au service du manager Les bénéfices pour le manager sont là : une meilleure gestion du temps pour pouvoir se consacrer aux tâches relevant de son coeur de métier. Le domaine où vous apportez le plus de valeur ! Bref il faut savoir se délester de certaines tâches bien choisies. Un autre intérêt est d'impliquer ses collaborateurs par un geste de confiance. Et là, déléguer se transforme en acte de management. Quelques astuces pour une délégation réussie : ne pas attendre d'être débordé, anticiper et préparer la passation en se posant les bonnes questions (qui, pourquoi, comment, dans quel but...), prendre le temps d'expliquer, suivre le travail, etc. Articles Déléguer, c’est compliqué ! La délégation peut apparaitre comme une réponse facile à une surcharge de travail. Kolibri CoachingDélégation = efficacité + motivation Retour sur les règles à respecter pour qu'une délégation soit réussie : importance d'être précis, degré de délégation explicite, valorisation... KeyrosPour que votre équipe puisse faire sans vous...

Salut, ça va ? … ! Un grand classique de la convivialité le matin : on se croise et c’est au premier qui va dégainer : « salut, ça va ? ». Mais est-ce toujours de la convivialité ? Façon « Hep taxi ! Je lance mon « salut ça va ? mais pourquoi ne m’a-t-il pas répondu ? Bon, j’ai aussi le droit de penser que le collègue ne m’a pas entendu, pas vu. Façon « Le train ne s’arrêtera pas à ma gare » Prenons, maintenant le cas inverse où c’est mon collègue qui a dégainé le premier : « salut, ça va ? Il faut que je vous explique qu’entre le « salut » et le « va », le collègue a parcouru 2 mètres et qu’il continue son chemin sans même attendre la réponse. Pas top, pour la convivialité, non plus ! Façon « Ai-je le choix de ma réponse ? Cette fois-ci, c’est mon chef qui m’apostrophe avec le maintenant fameux « salut, ça va ? Au niveau de la convivialité, pourrait-on appeler ça … le minimum syndical ? Façon « Si j’aurais su, j’aurais pas venu » La convivialité aurait-elle des limites ? Un authentique échange

Pourquoi surveiller son langage ? Saviez-vous que les mots que vous utilisez peuvent déterminer vos humeurs, vos processus de pensée, vos opinions et même vos comportements et vos émotions? Le psychologue américain John Bargh a mené une expérience démontrant que des individus exposés à un ensemble de mots exprimant la vieillesse étaient sortis de la salle d'expérimentation totalement ralentis, y compris dans leur démarche. Avez-vous remarqué que les individus souvent dans la plainte utilisent un vocabulaire qui traduit leurs doutes, leur insécurité et leurs peurs ? Ou qui vous renvoie les obstacles potentiels au projet que vous leur exposez ? A l'inverse, les individus à l'aise dans leurs capacités parlent plus souvent de leurs réussites que de leurs échecs et partagent aisément leurs connaissances. Il en va de même dans notre façon de nous parler à nous-même.

Related: