background preloader

Le site du CNLE

Le site du CNLE

http://www.cnle.gouv.fr/

Related:  Habitat coopératifInsertionQVT & pauvreté WB

Bilan triennal 2011-2013 de la loi SRU : un tiers des communes n'auraient pas rempli leurs objectifs Sur les 1.022 communes assujetties à l'article 55 de la loi SRU, 62% ont atteint ou dépassé leurs objectifs et 38% n'y sont pas parvenues. Pour l'heure, 215 communes font l'objet d'un arrêté de carence. Tels sont les chiffres encore provisoires de l'application de la loi SRU pour la période 2011-2013. Un tiers des communes assujetties à l'article 55 n'auraient pas rempli leurs objectifs de production de logements sociaux entre 2011 et 2013. Minima sociaux et prestations sociales. Ménages aux revenus modestes et Les Minima sociaux et prestations sociales – édition 2015 présentent les données recueillies pour l’année 2013. Cet ouvrage analyse l’impact des prestations sociales sur la réduction de la pauvreté et dresse un panorama des différents dispositifs. En 2013, près de 4,02 millions de personnes perçoivent l’un des neuf minima sociaux, un nombre en hausse de 4,8 % par rapport à 2012. Cette augmentation confirme l’accélération constatée en 2012 et s’explique surtout par une hausse du chômage, qui touche, encore, plus de 10 % de la population active. L’extrême pauvreté et la grande exclusion font l’objet d’un traitement spécifique dans cette édition.

Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) Réalisée par les documentalistes de l'Irdes, Marie-Odile Safon et Véronique Suhard, Doc Veille est une parution bi-mensuelle qui rassemble de façon thématique les résultats de la veille documentaire en économie de la santé : articles, littérature grise, rapports… NB : Ce bulletin est bilingue (français/anglais) Les thèmes sont les suivants : Doc Veille du 17 juin Doc Veille du 3 juin

IRIS - Initiative regionale pour l'insertion et la solidarité Créée en 1992, IRIS est l’Union Régionale des Structures d’Insertion par l’Activité Economique de la région Poitou-Charentes. Elle résulte d’une volonté fédérative des acteurs de terrain de l’insertion en Poitou-Charentes pour promouvoir, développer et consolider l'action des Structures d'Insertion par l'Activité Economique (SIAE) et de toutes associations agissant pour la redynamisation sociale et professionnelle de personnes en situation d'exclusion et de transition socioprofessionnelle. Regroupement des différents mouvements d’insertion par l’activité économique (IAE), IRIS fédère des énergies et rapproche des hommes et des structures ; elle ne se substitue pas à leur action, mais cherche à la démultiplier et à la rendre plus efficace.

L'habitat coopératif sur la toile francophone Olivier David, qui êtes-vous ? Je vis et je travaille à Lyon. Je suis chargé de mission auprès de l'association Hespul, spécialiste français en conseil sur les énergies renouvelables, où je m'occupe en particulier des actions d'information et de sensibilisation sur l'énergie, notamment en accompagnant la mise en réseau des espaces info énergies en région Rhône-Alpes. Je suis par ailleurs membre fondateur et membre du conseil d'administration de l'association Habicoop, qui accompagne la création et le développement de coopératives d'habitants. Qu'est-ce qu'une coopérative d'habitants ?

La Commission armées-jeunesse Elle contribue à promouvoir l'esprit de défense, préparer les jeunes à leur responsabilité de citoyen et resserrer les liens entre la communauté nationale et les armées. A cet effet, elle est un lieu unique de dialogue entre des organismes aux sensibilités très différentes, un centre de réflexion sur les questions relatives aux jeunes et aux armées, un organisme de propositions au profit du ministre de la Défense et une structure opérationnelle d'action au profit des jeunes ( stages armées-jeunesse, Prix armées-jeunesse, journées sport armées-jeunesse, évènements autour de thèmes à caractère éducatif ou mémoriel). Elle compte, en 2015, 91 membres : 62 membres actifs (associations professionnelles ou familiales, syndicats et mouvements de jeunesse ou d’étudiants) 16 ministères, délégations interministérielles, 13 organismes du ministère de la défense (dont les armées) La Commission est présidée par un officier général de haut rang.

L'habitation communautaire L’habitation communautaire, en coopérative ou organisme à but non lucratif, assure une réponse durable aux besoins de logements des ménages à faible ou modeste revenu. Les coopératives et les OBNL d’habitation demeurent abordables de façon perpétuelle. L’habitation communautaire se distingue aussi par son mode de propriété collective et par le fait qu’elle émerge d’une mobilisation de la communauté. L’habitation communautaire repose sur le pouvoir d’agir des citoyens sur leurs conditions de logement et sur les valeurs de démocratie et de solidarité. Handiversité 2016 "Le handicap, un vecteur pour l'innovation" » Modélisation des processus de contrôle du mouvement rythmique sain et pathologique chez l’humainGuillaume Avrin, Maria Makarov, Pedro Rodriguez-Ayerbe, Isabelle A. Siegler » Licence Technologies de la mobilité et de l’accessibilitéFlorent Basset » Le handicap : Vecteur de la communication et de la motivationFlorence Bech » Living lab - H-LabAntoine Bégué, Alix Ternynck

Coopératives d'habitation Les coopératives d'habitation Air du temps, les coopératives d'habitation sont de nouveau à la mode ? Au Québec il existe environ 1 200 coopératives d'habitation ! Innovations et expérimentations dans le secteur de l'insertion par l'activité économique En avril 2015, l'IGAS a été saisie d'une demande de mission relative à l'expérimentation dans le secteur de l'insertion par l'activité économique (IAE) par le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social. En 2013, on dénombre 3822 structures d'insertion par l'activité économique (SIAE) conventionnées par les DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) : entreprises d'insertion (EI), entreprises de travail temporaire d'insertion (ETTI), associations intermédiaires (AI), ateliers et chantiers d'insertion (ACI). Ces structures emploient 127 600 personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Habitat et solidarités : un séminaire ECO3 pour conjuguer économie, écologie et émancipation L'habitat est un élément essentiel de l’inclusion sociale. Depuis 10 ans, une part croissante de la population vit une situation de pauvreté qui entraîne une précarisation quant à l’accès à un logement décent, à l’énergie et aux besoins essentiels. Notre modèle de production de l’habitat ne répond pas toujours aux besoins de publics avec de faibles ressources : jeunes, couples, anciens.... Les acteurs de l’économie sociale et solidaire s’inspirent de modèles expérimentés le siècle dernier ou en inventent de nouveaux,pour construire, rénover et faciliter l’accès au logement autrement: auto-construction, coopératives, régies de quartier, formation, habitat participatif... sont autant de voies nouvelles qui peuvent permettre, en complément des politiques publiques, de résoudre la difficulté de notre société à produire un toit vivable pour tous/tes. Programme

Association Nationale Compagnons Batisseurs L'héritage des Castors Entre 1957 et 1964, nombreux sont les Compagnons Bâtisseurs ayant participé à des chantiers "Castors", premiers comités ouvriers du logement apparus en 1946 pour répondre à la pénurie de logements. "Les castors se groupent pour participer pendant leurs loisirs, à la construction de leur maison, en assurant personnellement le maximum de main-d'oeuvre non spécialisée (...) pour planifier les travaux à effectuer, rassembler les achats de matériaux et, en construisant en série, réduire au maximum le coût de la construction." Extrait de "Une solidarité en chantiers, histoire des Compagnons Bâtisseurs", par A. Loustalot. Ci-dessus, la cité des Casors de Deuil la Barre en 1959.

Related:  Economie générale sociale et solidaire