background preloader

LE TRAVAIL COOPERATIF

Facebook Twitter

Le management coopératif: pour prévenir les risques psycho sociaux? Les outils collaboratifs. Récemment, de nombreux EPN de la région wallonne se sont rejoint dans Google document pour un partage des différents supports qu’ils utilisent dans le cadre des formations données.

Les outils collaboratifs

Belle initiative que voilà qui nous rend tous, animateurs, plus riches de connaissances et nous permettent des approches différentes en matière pédagogique. Après une remarque de l’un de mes collègues animateur sur ce bel outil qu’est Google document et se demandant s’il en existait d’autres, je me suis dit qu’il serait intéressant de tenter de répertorier ce qui existe en matière de travail collaboratif d’autant plus que j’avais déjà travaillé sur le sujet afin de trouver une solution Intranet pour éviter les doublons en réseau qui font surcharge mais aussi pour gagner du temps.

Le travail collaboratif est un outil de plus en plus croissant. Accéder à ses données n’importe où et pouvoir travailler à plusieurs sur un même document devient de plus en plus courant. Taskii a une version payante et une gratuite. Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ? Collaboration-coopération : qu’est-ce ?

Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ?

Collaborer ne signifie pas seulement répartir des rôles ou faire travailler ensemble des gens d’horizons différents. Les méthodes utilisées dans les exemples qui vont suivre possèdent des caractéristiques que l’on rencontre rarement dans les conduites de projet traditionnelles : elles cultivent un « environnement d’abondance » [3], elles cherchent à minimiser les besoins et les contraintes liés au projet, elles sont coordonnées par une personne ou un noyau restreint de personnes dont le rôle est d’assumer les tâches critiques du projet [4], elles encouragent la reconnaissance par l’estime et par le plaisir ainsi que l’acquisition de savoir-faire, plus qu’un fonctionnement par la rémunération ou la pression hiérarchique, elles utilisent des outils de communication et d’échange simples et réactifs, elles communiquent en interne et en externe de façon transparente, elles permettent aux membres d’entrer et de sortir librement du réseau.

Qu’a-t-on à y gagner ? Les DRH ne perçoivent pas toujours l’intérêt des outils collaboratifs par Samantha Vachez - Chronique Management. A l'heure de l'information multidirectionnelle, l'essor des technologies dites "collaboratives" au sein des organisations n'est pas sans affecter en profondeur la fonction RH.

Les DRH ne perçoivent pas toujours l’intérêt des outils collaboratifs par Samantha Vachez - Chronique Management

Pour s’inscrire dans le monde de demain, les projets de transformation d’entreprise supposent d’intégrer une démarche d’outillage 2.0. Générer de la valeur demeure un élément fondamental pour assurer la pérennité des organisations mais les réticences à l’implémentation de ces outils en interne sont encore nombreuses. Les freins proviennent certes des salariés mais également des DRH qui ne perçoivent pas toujours l’intérêt de tels outils pour répondre à la multiplicité de leurs problématiques. La fonction RH peut trouver grâce aux outils collaboratifs des axes de développement pour l'ensemble de ses composantes[1]. L’optimisation et la modernisation induites conduisent à repenser le rôle et la place de la fonction RH elle-même au sein de l’organisation. TRAVAIL COLLABORATIF OU TRAVAIL COOPERATIF ? Les réseaux sociaux raniment les intranets.

DOCUMENT De pyramidal, le réseau de communication interne des entreprises glisse vers une architecture horizontale et adopte les outils du web 2.0.

Les réseaux sociaux raniment les intranets

De nouvelles plateformes se mettent en place pour favoriser les échanges, le travail collaboratif et resserrer les liens entre salariés et direction. Une révolution de la culture d'entreprise est en marche. Certains l'appellent encore intranet, d'autres ont tranché et n'hésitent pas à le qualifier de réseau social. L'appellation varie en fonction de l'entreprise, de sa culture et sans doute aussi de la volonté, plus ou moins affirmée, de rompre avec l'outil précédent. Cependant toutes ces nouvelles plateformes disposent désormais de fonctions dites 2.0. Cette plateforme de nouvelle génération est accessible à l’ensemble des collaborateurs et le sera prochainement, aux clients et partenaires du groupe. Devoteam qui déploie actuellement une nouvelle plateforme interne lui donnera aussi le nom de « réseau social ». Un changement est en marche. Quelle place pour les réseaux sociaux en entreprise ?

Le management coopératif: pour prévenir les risques psycho sociaux? Télétravail. Management et travail collaboratif/coopératif.