background preloader

Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ?

Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ?
Collaboration-coopération : qu’est-ce ? Collaborer ne signifie pas seulement répartir des rôles ou faire travailler ensemble des gens d’horizons différents. Les méthodes utilisées dans les exemples qui vont suivre possèdent des caractéristiques que l’on rencontre rarement dans les conduites de projet traditionnelles : elles cultivent un « environnement d’abondance » [3], elles cherchent à minimiser les besoins et les contraintes liés au projet, elles sont coordonnées par une personne ou un noyau restreint de personnes dont le rôle est d’assumer les tâches critiques du projet [4], elles encouragent la reconnaissance par l’estime et par le plaisir ainsi que l’acquisition de savoir-faire, plus qu’un fonctionnement par la rémunération ou la pression hiérarchique, elles utilisent des outils de communication et d’échange simples et réactifs, elles communiquent en interne et en externe de façon transparente, elles permettent aux membres d’entrer et de sortir librement du réseau. Qu’a-t-on à y gagner ?

http://www.generationcyb.net/Pourquoi-et-comment-cultiver-la,1508

Related:  Outils de travail collaboratifPedagogie_activeLE TRAVAIL COOPERATIFInnover MéthodePratiques collaboratives

Management 2.0 : le secret des équipes à haute performance Quelle est la différence entre un simple groupe et une véritable équipe ? Qu’est-ce qui fait que certaines équipes arrivent à relever des défis alors que d’autres échouent lamentablement ? Depuis de nombreuses années, le cabinet de conseil en stratégie McKinsey étudie les sources de la performance de dizaines d’équipes dans le monde entier, afin d’en tirer des enseignements en termes de management coopératif. 1- La généralisation du modèle d’organisation par équipe

Pédagogie active Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pédagogie active — ainsi que les méthodes pédagogiques actives associées à cette démarche — a pour objectif de rendre l'apprenant acteur de ses apprentissages, afin qu'il construise ses savoirs à travers des situations de recherche. Présentation[modifier | modifier le code] La pédagogie active se réfère historiquement et principalement à Adolphe Ferrière qui, au début du XXe siècle, a été parmi les premiers à utiliser l'appellation école active dans ses publications. Elle est une des bases du courant d'éducation nouvelle. Freinet écrivait en 1964 dans ses invariants pédagogiques :

Les outils collaboratifs Récemment, de nombreux EPN de la région wallonne se sont rejoint dans Google document pour un partage des différents supports qu’ils utilisent dans le cadre des formations données. Belle initiative que voilà qui nous rend tous, animateurs, plus riches de connaissances et nous permettent des approches différentes en matière pédagogique. Après une remarque de l’un de mes collègues animateur sur ce bel outil qu’est Google document et se demandant s’il en existait d’autres, je me suis dit qu’il serait intéressant de tenter de répertorier ce qui existe en matière de travail collaboratif d’autant plus que j’avais déjà travaillé sur le sujet afin de trouver une solution Intranet pour éviter les doublons en réseau qui font surcharge mais aussi pour gagner du temps. Le travail collaboratif est un outil de plus en plus croissant.

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction

Dans l'entreprise, fini l'autoritarisme, bonjour l'intelligence collective ! Pied de nez à la traditionnelle SARL (société à responsabilité limitée), Probionov, implantée à Aurillac, dans le Cantal, depuis soixante ans, se définit désormais comme une Sara, une société à responsabilité augmentée. Comprenez : une entreprise dont les quelque 100 salariés sont pleinement impliqués dans leurs tâches. Il y a dix-huit mois, Stanislas Desjonquères, qui dirige cette PME spécialisée dans la recherche et la fabrication de probiotiques pour l'industrie pharmaceutique (15 millions d'euros de chiffre d'affaires), a entrepris de révolutionner le mode de management.

Guide d’animation du travail collaboratif Le Réseau québécois en Innovation Sociale (RQIS) initié par l’Université du Québec propose un guide d’animation du travail collaboratif. Ce dossier de 21 pages (pdf) est librement téléchargeable à cette adresse. Il a été réalisé dans le but d’outiller les animateurs au travail collaboratif et comprend une introduction aux principes de base de l’animation d’un outil de soutien au travail collaboratif. La pédagogie active sans la pédagogie inversée: c’est possible! La pédagogie active, qu’elle se déroule dans une #CLAAC ou dans une classe traditionnelle, amène à penser que l’enseignement magistral n’a plus la place maîtresse qu’il occupait auparavant. Dans ce contexte, comment favoriser l’acquisition des faits ou des concepts en ayant de moins en moins recours à l’exposé magistral en classe? Une piste de solution est la pédagogie inversée (voir le billet de mon collègue Samuel Bernard).

Les DRH ne perçoivent pas toujours l’intérêt des outils collaboratifs par Samantha Vachez - Chronique Management A l'heure de l'information multidirectionnelle, l'essor des technologies dites "collaboratives" au sein des organisations n'est pas sans affecter en profondeur la fonction RH. Pour s’inscrire dans le monde de demain, les projets de transformation d’entreprise supposent d’intégrer une démarche d’outillage 2.0. Générer de la valeur demeure un élément fondamental pour assurer la pérennité des organisations mais les réticences à l’implémentation de ces outils en interne sont encore nombreuses. Les freins proviennent certes des salariés mais également des DRH qui ne perçoivent pas toujours l’intérêt de tels outils pour répondre à la multiplicité de leurs problématiques. La fonction RH peut trouver grâce aux outils collaboratifs des axes de développement pour l'ensemble de ses composantes[1].

Related: