background preloader

PADES

PADES

http://www.padesautoproduction.net/

Related:  Habitat coopératifLa précarité énergétique à la croisée de l'habitat et du social.Territoires en transitions

Les castors de la Monnaie 1Le débat sur l'influence des conditions matérielles d'habitat sur les comportements sociaux des classes populaires, porte très tôt à partir des analyses des hygiénistes, sur la propriété et son rôle moralisateur. 2Au centre de l'action des constructeurs de logements sociaux, dès la seconde moitié du xixe siècle1, le rapport entre dispositif architectural, statut dans le logement et modes de vie n'a cependant guère suscité d'étude par la suite. L'expérience mulhousienne fit école, mais après l'échec d'Anzin où des maisons furent vendues en justice et rachetées par des cafetiers — qui installèrent des débits de boisson au cœur même de la cité — car certains ouvriers n'avaient pu s'acquitter de leurs dettes, on en vint à des considérations beaucoup plus prudentes quant aux idées de Frédéric Le Play, André Penot, de Emile Muller, et de leurs disciples. 8La Cité de la Monnaie, édifiée sur la commune des Ponts-de-Cé, limitrophe d'Angers, constituait un objet idéal d'investigation. M.

SLIME, un programme éligible aux CEE pour repérer les ménages en précarité énergétique. CLER - Réseau pour la transition énergétique. Le CLER coordonne les SLIME, Services Locaux d’Intervention pour la Maîtrise de l’Énergie, un programme d’information éligible aux Certificats d’Économies d’Énergie. Il est destiné à accompagner les dispositifs locaux de lutte contre la précarité énergétique en se concentrant sur le repérage et le conseil personnalisé aux ménages modestes, via des visites à domicile. Les collectivités intéressées doivent nous faire parvenir leur dossier de candidature avant le 27 février 2015 ou avant le 30 septembre 2015. SLIME, un programme éligible aux CEE Les collectivités engagées dans un dispositif SLIME pourront valoriser une partie des sommes investies via le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

Vélorution -atelier vélorutionnaire de la maison du vélo au 6 rue Jacques Coeur 75004 : *Ateliers d'autoréparation: mardi 16-21h et dimanche 14-19h (sous réserve de suffisamment de bénévoles pour ouvrir) *Laborution (créations en tout genre, sérigraphie, organisation de l'atelier, etc...): jeudi 16-21h -atelier vélorutionnaire de campagne en collaboration avec Le Stendhal au 5 rue Stendhal 75020 : Les coopératives d'habitants Selon un rapport de l’ONU de 2010, ce sont 800 millions de personnes qui vivent dans un habitat « irrégulier », un « slum » (bidonville). Le phénomène de l’habitat irrégulier et illégal n’est d’ailleurs pas confiné aux seuls pays en développement ou émergents. Nos riches métropoles occidentales sont elles aussi confrontées à ces questions cruciales, auxquelles il convient d’ajouter la lancinante question des expulsions locatives, des saisies immobilières et de l’insécurité de la tenure foncière. Or, dans nos sociétés contemporaines de marché, le logement est pour l’essentiel devenu un objet de spéculation financière et de rente, un objet à « forte intensité capitaliste » (Jean louis Laville 2006).

La précarité énergétique à l’heure de la transition énergétique. Réseau Action Climat France (RAC). Publication du RAC dans le cadre du projet CEnIS (Contraintes énergétiques et innnovations sociales) : La précarité énergétique à l’heure de la transition énergétique - Analyse de 3 territoires La précarité énergétique à l’heure de la transition énergétique L’exemple d’un territoire : le département Seine et Marne et deux éclairages territoriaux : Allemagne (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) &Royaume Uni (Irlande du Nord) Précarite énergétique Seine et Marne-Allemagne-Royaume Uni_RAC 2015 A l’heure où le parlement vote la loi de transition énergétique, de plus en plus de voix s’élèvent pour ne pas voir les ménages les plus fragiles être exclus des bénéfices de la transition engagée.

Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes Le groupe réfléchit à la mise en oeuvre du projet de maisons de l’économie sociale solidaire écologique disputée la veille, en s’appuyant également sur les réflexions d’un groupe informel qui s’est réuni spontanément dans la soirée. Définitions. Quelle citoyenneté On appelle initiatives citoyennes des projets qui engagent une démarche de participation des citoyens (et pas seulement la participation des acteurs institutionnels) et contribuent au développement d’une citoyenneté active. On entend par citoyenneté active une citoyenneté active et partagée, Yann Maury, ENTPE & Université de Lyon (dir.), Les coopératives d'habitants. Méthodes, pratiques et formes d'un autre habitat populaire 1 Glass Ruth, London’s Housing Needs, Londres, University College – Center for Urban Studies, 1965 (...) 1Les médias nous ont depuis longtemps fait connaître l’explosion des favelas latino américains, des slums asiatiques, des bidonvilles africains… qui couvrent les faubourgs des mégapoles du Sud. Du coup, nous ne pouvons ignorer les conséquences dramatiques de ce phénomène qui touche au niveau mondial près d’un habitant sur dix. Simultanément, mais beaucoup plus silencieusement, dans les villes du Nord, un processus de ségrégation sociale se met en marche. Il est identifié au tournant des années soixante par Ruth Glass, sociologue britannique, attentive à la reconstruction des quartiers du centre de Londres1.

Remise du rapport sur les tarifs sociaux de l’énergie. Ministère de l'ecologie, du développement durable et de l'énergie. Bruno LECHEVIN, président de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), pilote opérationnel de l’ONPE (Observatoire National de la Précarité Énergétique) a remis à Philippe MARTIN, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, son audit sur les tarifs sociaux de l’énergie. A cette occasion, Philippe MARTIN a déclaré : « Je félicite Bruno LECHEVIN et ses équipes pour la qualité du travail remis. La lutte contre la précarité énergétique est une priorité du gouvernement.

Association Nationale Compagnons Batisseurs L'héritage des Castors Entre 1957 et 1964, nombreux sont les Compagnons Bâtisseurs ayant participé à des chantiers "Castors", premiers comités ouvriers du logement apparus en 1946 pour répondre à la pénurie de logements. "Les castors se groupent pour participer pendant leurs loisirs, à la construction de leur maison, en assurant personnellement le maximum de main-d'oeuvre non spécialisée (...) pour planifier les travaux à effectuer, rassembler les achats de matériaux et, en construisant en série, réduire au maximum le coût de la construction." Extrait de "Une solidarité en chantiers, histoire des Compagnons Bâtisseurs", par A. Loustalot. Ci-dessus, la cité des Casors de Deuil la Barre en 1959.

Décret n°2013-1031 du 15 novembre 2013 portant extension à de nouveaux bénéficiaires des tarifs sociaux de l'électricité et du gaz naturel. Legifrance. Chapitre 2 : Dispositions modifiant le décret n° 2008-778 du 13 août 2008 relatif à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité Le décret du 13 août 2008 susvisé est modifié conformément aux dispositions des articles 10 à 16 ci-dessous. L'article 2 est ainsi modifié : 1° Au premier alinéa, les mots : « le bénéficiaire » sont remplacés par les mots : « la personne physique bénéficiaire » et après les mots : « les personnes », est inséré le mot : « physiques » ; 2° Il est inséré après le troisième alinéa du même article un alinéa ainsi rédigé : « La composition du foyer se réfère au foyer tel que défini à l'article R. 861-2 du code de la sécurité sociale lorsque cette information est connue et date de moins de dix-huit mois. Dans le cas contraire, le nombre de personnes du foyer fiscal soumis à l'impôt sur le revenu, tel que défini à l'article 6 du code général des impôts, peut être retenu. »

Ce village français anticapitaliste et 100 % autonome a tout compris ! C’est un village en transition, c’est à dire un village qui fait le choix depuis plusieurs années déjà, de vivre selon un mode de vie particulier, celui du retour aux sources. Aux sources de nos terres, aux sources intellectuelles, aux sources manuelles, aux sources naturelles qui permettent une auto-suffisance assumée et organisée. Situé dans la région mulhousienne, dans le Haut-Rhin, la petite commune d’Ungersheim semble sortir tout droit d’un film d’époque.

I LOGE YOU LE 22 NOVEMBRE 2014, la Fondation I LOGE YOU décrète la Journée Solidarité Logement (sensibiliser le grand public pour le Mieux logement à travers deux axes , la collecte de Dons et le développement du bénévolat auprès des associations.) Le 22 Novembre c est aussi une mise en lumière de solutions concrètes A l ‘occasion de la deuxième édition, dans une perspective idéale, nous souhaitons que les maires de France solidaires de l’opération » apportez votre brique à l’édifice » construisent une maison éphémère sur une place stratégique de leur ville dans laquelle ils inviteront les citoyens à apporter leurs Dons à la Fondation « I loge you » et animeront à leur façons cette journée haute en couleur ! Les Maires désireux de participer à la Journée Solidarité Logement pourront se signaler avant la fin du mois de juin 2014 et demander le cahier des charges à la Fondation » I LOGE YOU « contact@ilogeyou.fr ou 0153382267www.ilogeyou.fr

Propriétaires occupants, rénovez votre habitat. Agence Nationale de l'Habitat (Anah). Des travaux de rénovation thermique sont nécessaires pour améliorer votre confort et vous chauffer à un coût raisonnable. Il peut s’agir d’isoler votre logement au niveau des murs, combles ou fenêtres. Ou encore d'améliorer votre système de chauffage ou de production d’eau chaude, comme le remplacement de votre chaudière. L’Anah peut financer vos travaux s’ils permettent de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25 %. De plus, un accompagnement est prévu à toutes les étapes de votre projet.

Related: