background preloader

Textes et documents Première Guerre Mondiale

Textes et documents Première Guerre Mondiale

La première Guerre Mondiale 1902-1932 La Première Guerre mondiale La Première Guerre mondiale (surnommée la "Der des Der"ou la "Grande Guerre") est un conflit militaire majeur qui eut lieu de 1914 à 1918. C'est une guerre qui a concerné la plupart des pays de l'époque (Europe, Japon, États-Unis et colonies) et mérité le nom de guerre mondiale à partir du début de 1918. C'est aussi une guerre qui a engagé des soldats venant de l'ensemble de la population (la plupart des familles avaient un ou plusieurs membres qui y ont participé) et dans laquelle tous les efforts d'un pays étaient engagés : c'est une guerre totale. La Première Guerre mondiale (août 1914 - novembre 1918) Les origines de la guerre De 1905 à 1914, toutes les grandes puissances européennes se militarisent et forment des systèmes d'alliance militaire. Les systèmes d'alliance à la veille de la Première Guerre Mondiale En 1914, la carte de l'Europe ne ressemble pas à celle d'aujourd'hui. Le front de l'ouest Le front de l'est La Russie se mobilise plus vite que l'Allemagne ne le croyait. Des photos :

Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre Présentation de la Bataille de Verdun - Mémorial de Verdun La bataille de Verdun commence le 21 février à 7h15 avec un déluge de feu sur les forts et les tranchées. Pendant 10 mois, Français et Allemands vont s'affronter. Le chef de l'état major allemand Erich Von Falkenhayn veut en finir avec une guerre de position qui dure depuis la bataille de la Marne, commencée dix-huit mois plus tôt. Les Poilus résistent mais perdent le fort de Douaumont. Très vite le Général Pétain organise la riposte et met en place une liaison entre Bar-le-Duc et Verdun, appelée plus tard "Voie Sacrée". Le 1er juillet, l'offensive sur la Somme est lancée. Innovation dans l'armement par les soldats Contexte historique Se battre dans les tranchées L’armée française se trouve particulièrement peu préparée à la guerre de position qui s’installe avec la mise en place des tranchées. Contrairement aux Allemands, elle n’a pas renouvelé, ni développé son fonds d’armes. Les fantassins sont munis de fusils Lebel, mis au point entre 1886 et 1893 ; l’artillerie de tranchée est inexistante. L’uniforme militaire lui-même est trop voyant pour les nouvelles stratégies de combat : bleu et rouge, il ne passe pas inaperçu. Analyse des images Des armes bricolées La photographie Lanceurs de grenade dans une tranchée de la Wöevre (Meuse) montre bien à quel point les mouvements et les manières de se battre sont contraints par les tranchées. Interprétation D’un artisanat à l’autre La presse s’intéresse rapidement à ces armes bricolées, nées de la nécessité d’adapter le matériel traditionnel aux conditions nouvelles d’une guerre de position.

Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? La Première Guerre mondiale a vu plus de 8 millions d'hommes être mobilisés en France. Comment savoir si la personne sur laquelle je fais des recherches a été mobilisée ? Une seule certitude : les classes mobilisées. Grâce aux états des classes publiés tous les ans et dont il était fait une forte publicité dans les communes et la presse, on sait quelles furent les classes mobilisées pendant la guerre : celles de 1887 à 1919. Voici la répartition des classes valable du 1er octobre 1913 au 30 septembre 1914, suivie pour la mobilisation : (1) Pourquoi est-ce la seule certitude ? Par l'engagement volontaire et les carrières d'officiers, des hommes nés avant 1867 peuvent avoir participé au conflit. Les effectifs mobilisés : On trouve aisément sur Internet des statistiques sur les classes et les effectifs mobilisés. - Hommes mobilisés : - Réservoir d'hommes en 1914 et effectifs mobilisés pendant la guerre : La suite de la recherche : Sources :

Armistice du 11 Novembre 1918 L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ». La Grande Guerre, M.C. La Première Guerre mondiale, CNDP, collection « Dévédoc », 2008. Conception et réalisation du dossier

CRID 14-18 Collectif de Recherche International et de Débat sur la Guerre de 1914-1918 Textes destinés à un usage pédagogique Articles récents : Prisons et prisonniers militaires, par Valériane Milloz Actualités : Dernières recensions: Veuillez consulter une des sections thématiques ci-dessous. De nombreux textes pouvant faire l'objet d'un usage pédagogique sont en ligne sur d'autres sites internet. Rechercher sur le site : Témoignages de 1914-1918 Le Crid 14-18 réalise un guide et dictionnaire en ligne des témoins et témoignages de la Grande Guerre. Colloque de novembre 2010 Aide In English Liens internet Bulletin d'information Parutions récentes

UN SIECLE DE MATRICULES DANS LA (Excepté les engagés volontaires entre 1914 et 1918 – voir n° 8). La circulaire du 4 mai 1870, en nous indiquant la manière de marquer les effets, nous donne des précisions sur le matricule. Chaque port de recrutement enregistre les marins – non inscrits maritimes (voir n° 7) – au fur et à mesure de leur incorporation dans une numérotation à suivre (sans remise à zéro au 1er janvier de l’année). Ce numéro-matricule se présente sous la forme d’un nombre (pouvant être supérieur à 100.000 pour les ports de Brest et Toulon) suivi d’un chiffre indiquant le Bureau Maritime de recrutement (BMR). Exemple : 62800.1 désigne le 62800e inscrit à Cherbourg. A compter du 1er novembre 1924, la numérotation recommence à zéro chaque année civile et dans chaque port. Exemple : 2094 26-V indique un homme incorporé à Toulon en 1926. Cependant, on le rencontre le plus fréquemment écrit en ligne (Photo 2 - En bas d'un col bleu) Exemple : 4213/C/31~ 250-Biz-29 Exemple : 1126 T 51 (Photo 4) Exemple : 5227/FN/41

CRID 14-18 Le CRID 14-18, dont la plupart des membres sont enseignants (primaire, secondaire, supérieur), souhaite initier et alimenter une réflexion sur l'enseignement de la Première guerre mondiale. Il souhaite également mettre des ressources à la disposition des étudiants et des enseignants. N'hésitez pas à nous contacter où à utiliser le forum pour participer à cette partie du site et en discuter. Merci de prêter attention aux conditions d'utilisation. Séquences de cours, évaluations et exercices Séquence complète avec travail préparatoire en classe de première Séquence complète (Troisième/Première) avec ses documents, existe au format .pdf La Grande Guerre à l'école primaire: ressources, livres, exercices, séquences... Par Yohann Chanoir, Benoist Couliou, Emanuelle Cronier, Alexandre Lafon, Marie Llosa, André Loez Pour aller plus loin: -Espace scientifique du site: textes, articles, recensions d'ouvrages, recherches en cours -Filmographie commentée. Conditions d'utilisation

La Grande Guerre en dessins Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) Sapeur du 335e RI, Sivry ? , juin 1915 (1) : Cette photo-carte est complète, c'est assez rare pour être signalé : on y trouve une identité précise, une date précise, une unité et une affectation précises, une correspondance ; ne manque qu'une localisation qui peut être déduite des autres informations disponibles. Un sapeur du 335e RI : Le 335e RI est le régiment de réserve du 135e RI d'Angers. Qu'est-ce qu'un sapeur dans un régiment d'infanterie ? Ces hommes sont tout de même spécialisés dans des missions habituellement destinées au génie. Comme le montre le numéro apparaissant en partie à droite de l'image, il ne fut probablement pas le seul soldat à passer ce jour là devant l'appareil. On voit qu'il a cousu avec soin ses pattes de col, sans que j'arrive à distinguer s'il s'agit d'un bleu horizon légèrement plus clair que le tissu de la capote ou l'ancien modèle jaune. Lorraine, printemps 1915. La malheureuse campagne : A suivre...

Related: