background preloader

Sur Facebook, un poilu raconte (presque) sa guerre de 1914-1918

Sur Facebook, un poilu raconte (presque) sa guerre de 1914-1918
"L'ordre vient de tomber. Avec Eugène, on prend le train ce soir pour rejoindre le front" : même près de 100 ans après la Première Guerre mondiale, cette phrase fait froid dans le dos. Elle est issue de la page Facebook de Léon Vivien, 29 ans, instituteur dans le XIVe arrondissement de Paris. Ce personnage a été imaginé par le musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) et l’agence DDB Paris qui se sont demandé quelle serait la teneur des contenus si Facebook avait existé en 1914. Pour le directeur du musée Michel Rouger, l’opération "Facebook 1914" a pour but de "valoriser les collections, mais aussi d’expliquer l’état d’esprit de ces hommes, entre moments légers et moments d’émotion". "J'ai crié 'Vive la France !' Depuis jeudi 10 avril, les internautes peuvent donc suivre au jour le jour le profil de Léon Vivien qui sera alimenté jusqu’au 17 mai. Les amis du futur poilu, Jules et Anatole, ainsi que sa femme Madeleine ne se privent pas de commenter ses publications. Related:  Centenaire 14-18Première Guerre mondiale

La Grande Collecte Le ministère chargé de l'Éducation nationale s'associe au Service interministériel des archives de France (SIAF), à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et à d'autres partenaires, afin de mettre en œuvre une collecte de souvenirs familiaux autour du thème "De part et d'autre de la Méditerranée : Afrique - France, XIXe et XXe siècles". Les élèves des écoles, collèges et lycées sont invités à participer à ce projet, intitulé "la Grande Collecte", tant lors des temps forts qui auront lieu les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre 2016 que tout au long de l'année scolaire 2016-2017. Découvrez la Grande Collecte édition 2016 La Grande Collecte : vos archives appartiennent à l'histoire ! par culture-gouv Préserver, partager et transmettre pour enrichir la mémoire collective Un grand appel est donc lancé afin de collecter des documents traitant des relations entre l’Afrique et la France du XIXe au XXe siècle. Participer à la Grande Collecte Dans les écoles, collèges et lycées

Histoire de la première guerre mondiale Guerre 14-18 LITE The Memory-Map app turns your phone or tablet into an outdoor GPS and allows you to navigate with Ordnance Survey Topo maps, 4WD maps or Marine charts, without the need for maintaining a phone signal. How it works Maps are downloaded on-the-fly or uploaded from your PC in advance. Once the app and maps are loaded to the phone or tablet, cellular network coverage or internet connection is not required for real time GPS navigation. Although the Memory-Map app is designed to be used as a standalone GPS navigator, best results are achieved when used in conjunction with Memory-Map on your PC (free download) for planning, printing and loading up maps, waypoints and routes to the phone/tablet Memory-Map includes free access to 1:250,000 scale topographic maps and many other free maps around the world. Features include: "Verdict: The Memory-Map App is a truly excellent, competent product, representing real value for money. "This is by far the best mapping/GPS app and I've got them all.

Europeana 14-18 fonds première guerre mondiale Film structuré en cinq parties, présentant un bilan en images, dressé par le général Joffre à l'intention du général Pershing et du peuple américain, sur les actions entreprises par la France "pour défendre la liberté". (suite…)[…] De grands centres de rééducation agricole se sont ouverts dans toute la France pour rétablir la santé des mutilés, grâce au travail de la terre, la vie au grand air, une alimentation saine. (suite…)[…] L’ECPAD est présent comme chaque année au Sunny Side of the Doc à La Rochelle du 24 au 28 juin 2013. L’ECPAD est partenaire de l’exposition 1917 présentée au Centre Pompidou-Metz du 26 mai au 24 septembre 2012. Les collections consacrées à la Première Guerre mondiale dans les fonds privés de l’ECPAD comprennent aujourd’hui 16 000 photographies (suite…)[…] Un régiment d'infanterie traverse « Gerbéviller la martyre » (Meurthe-et-Moselle), (suite…)[…] Pendant le premier conflit mondial, une grande partie de la production viticole française est destinée aux armées.

Les monuments aux morts A l'instar de la mairie, de l'église ou de l'école, le monument aux morts est devenu, depuis 90 ans, l'un des éléments obligés du paysage urbain français. Et ce dans les grandes métropoles comme dans les plus petits villages. En effet, à quelques exceptions près, chacune des 36.400 communes de la France métropolitaine érigea son monument. Il en fut de même dans les actuels départements et territoires d'outre-mer, ainsi que, avec une moindre fréquence, dans les anciennes colonies et comptoirs français au Maghreb, en Afrique Noire, en Indochine et en Inde (Pondichéry). Sans oublier tous les monuments paroissiaux, les mémoriaux corporatistes dressés par tel groupe social ou professionnel (anciens élèves d'une école, médecins, employés d'un ministère...), ou encore les stèles, statues ou groupes érigés sur les anciens champs de bataille ou dans les casernes à la mémoire des disparus d'un régiment, d'une arme ou d'une bataille.

La Grande Guerre en dessins, des artistes pendant la premiere guerre mondiale 14-18 Jalons Pour l'histoire du temps présent Les cérémonies du 11 novembre et la réconciliation franco-allemande La transmission de l'histoire de la Grande Guerre : l'Historial de Péronne Fusillés pour l'exemple : les exécutions au sein de l'armée française au cours de la Première Guerre mondiale La chanson de Craonne : lassitude et contestation des soldats au lendemain de l'échec de l'offensive du Chemin des Dames Cérémonies franco-allemandes à Verdun Le reconstruction d'un monument martyr, la cathédrale de Reims Le président du Conseil Raymond Poincaré inaugure un monument aux morts à Toul La signature du traité de Versailles instaurant les conditions de paix le 28 juin 1919 La signature de l'armistice le 11 novembre 1918 est célébrée dans la liesse dans toutes les villes alliées L'offensive du printemps 1918 ("Opération Michael") : dernière carte allemande pour tenter de briser le front allié Aucun document ne correspond à votre recherche !

Les gueules cassées de la Grande Guerre ... Document 2004 - " Sophie Delaporte comble un vide comme si l'expérience était proprement indicible. Pionnier et précieux. " Le Monde. " Elle a accompli un travail remarquable, remontant le chemin de croix de ces soldats, traitant aussi bien de la médecine d'urgence, de la chirurgie réparatrice de la face que de leurs souffrances et de leur détresse morale. " Anne Muratori-Philip, Le Figaro. " L'ouvrage écrit par Sophie Delaporte fait partie de ceux qu'on a le devoir de regarder en face. Comme le visage de ces hommes défigurés qu'on ne pouvait, littéralement, plus dévisager ". Christophe Violette, Ouest-France. " L'auteur s'est penchée sur ces " oubliés de l'histoire ", dont beaucoup, défigurés, ont terminé leur vie à l'écart des leurs et du monde, vivant en autarcie dans des institutions spécialisées. " Antoine de Gaudemar, Libération. Sophie Delaporte Stéphane Audouin-Rouzeau (Préfacier) Leurs blessures de la face sont les plus dévastatrices, cruelles et hideuses qui soient.

Presse & Centenaire 28 juin 1919 : le traité de Versailles entre paix et revanche | France info Les 27 délégations dans la galerie des glaces du château de Versailles. © DR Il n'aura fallu que 45 minutes pour signer la paix qui met fin à quatre années d'hécatombe sans précédent. 27 délégations représentant 32 puissances se sont réunies dans la galerie des glaces du château de Versailles. Le traité crée la Société des nations et définit les sanctions contre l'Allemagne, forcée à accepter ce qu'elle considère comme un "diktat". Ils sont quatre. Quatre messieurs bien habillés, réunis dans une bibliothèque. Les négociations durent depuis six mois et les quatre alliés ont eu bien du mal à s'accorder sur une version finale. Mais sa colère et sa frustration n'est rien à côté de celle de l'Allemagne. Elle doit aussi signer un texte sur lequel elle n'a pas eu un mot à dire. Partout en Allemagne, le traité n'est déjà plus appelé que par son surnom : le "Diktat" de Versailles. - La signature du traité de Versailles instaurant les conditions de paix le 28 juin 1919 - J.

Les femmes

Related: