background preloader

Genealogie - Geneafrance

Genealogie - Geneafrance
Registre matricule militaire Selon les époque le service militaire et le mode de recrutement ont varié (ex. tirage au sort jusqu’en 1905, possibilité d'avoir un remplaçant qu'on paie, appel obligatoire...) Vos ancêtres hommes vont prendre de l’épaisseur tout à coup et avoir une vraie présence à travers tous les renseignements qui figurent dans les tableaux de recrutements, puis les registres matricules, parfois on peut également retrouver dans les papiers de famille les "congés de libération" qui comportent ces mentions également. A la mairie consultez la série H pour les listes de recensement militaires. Cela ne donne pas autant d’informations qu’aux AD mais reste intéressants. Les « états de service » dans lesquels sont consignés les livrets matricules de tous les soldats et sous officiers nés entre 1847 et 1906 sont aux AD série R. Le registre-matricule des états de services est tenu par canton ou par arrondissement et par classe de recrutement. Degré 0 : ne sait ni lire ni écrire Related:  Généalogie

Généalogie et preuves – Louradour Généalogie Je peux le prouver ! En généalogie, comme dans tout travail, on aime prouver que ce sur quoi l’on vient de passer du temps est fiable. Transmettre une généalogie contenant des informations de qualité, revient à en assurer la pérennité. Les longues heures consacrées à trouver les données, à les synthétiser, à les saisir pour établir un arbre ou écrire un texte, méritent reconnaissance par le fait d’une lecture intéressée et pleinement confiante d’un autre lecteur. Une profusion de moyens Avec Internet et les numérisations massives réalisées par les services d’Archives, trouver des sources est grandement facilité : état civil, registres matricules, recensements, tables de successions … Le type d’acte est varié, sans compter les documents publiés sur de nombreux sites de bibliothèques : les moteurs de recherche sont puissants, les bases de données pléthoriques et une indexation de plus en plus pertinente fait gagner un temps précieux. A quoi sert une source ? Identifier la source Sources J'aime :

LE PASSE MILITAIRE DE VOTRE ANCETRE DU CONSULAT A 1940 Les registres et dossiers de recrutement militaire sont riches de renseignements sur le destin des individus puisque la majorité de la population masculine est concernée par ce recrutement. Les dossiers de recrutement conservés aux Archives départementales émanent des services préfectoraux et, uniquement pour les registres matricules, des services de l'armée ; ils constituent la sous-série 1R. Les dossiers des officiers de carrière, comme d'ailleurs les opérations militaires et la vie des régiments, sont conservés par le Service historique de la Défense, à Vincennes. Si les répertoires alphabétiques (1878-1940) et les registres matricules du recrutement militaire (1867-1940) sont désormais numérisés et consultables, sous cette forme, à distance ou en salle de lecture, il est nécessaire d'expliquer comment rechercher le parcours d'un homme dans les dossiers militaires conservés par les Archives départementales, pour la période du Consulat à 1940. On dénombre : Le processus de recherche

Réparation pour civils oubliés | Mémoire d'histoires Valorisation, Indexation, Mémoire, ou comment allier la recherche généalogique à la valorisation d’une publication de Gallica BnF. (Article associé : Civils morts pour la France ) En janvier 2014, la bibliothèque nationale de France a eu la bonne idée de numériser les bulletins paroissiaux des communes où vivaient mes ancêtres au début du XXè siècle (décanat de Merville (59)). Décanat de Merville, publication hebdomadaire, année 1915. En effet, ils présentent des lacunes mais à partir de Juin 1915, un feuillet par bulletin est consacré à la guerre mondiale 1914-1918 et raconte en détails l’invasion allemande d’octobre 1914. En octobre 2014 (100 ans après l’invasion! …), je me décide à les numériser pour les valoriser, mais comment? Fin 2015, je commence à pointer les noms des civils nommés et à comparer à l’Etat civil des communes d’Estaires et La Gorgue (communes soeurs disait-on) . Cela ne peut pas s’arrêter là! 2 exemples de feuillets ci-dessous, avec les patronymes : A suivre!

La fiche matricule du combattant de la guerre 1914-1918 (1) Retracer le parcours d'une recrue (4) La fiche matricule (1) : la retrouver Une fois que le jeune homme a été recensé, son parcours militaire commence et va suivre des étapes qui vont se succéder suivant une organisation stricte et fixées par la loi de recrutement. Pour suivre le parcours de ses recrues, l'armée dispose d'un outil qui fait notre bonheur le plus souvent : le registre matricule. Un document incontournable : Le fiche matricule d'une recrue n'est qu'une feuille. De grand format, certes. Comme son nom l'indique, le registre matricule est un registre (!) Chaque fiche porte sur un homme. Plus généralement, ce numéro matricule, associé à la classe et au bureau de recrutement, permet de retrouver à coup sûr un homme. Différents modèles de fiches matricules : Les fiches matricules utilisées sont standards et sont remplies en respectant des instructions identiques dans tous les bureaux de recrutement. L'attribution du matricule à la recrue : Après 1905, plus de tirage au sort.

Barbari circa maris Condamnés aux bagnes coloniaux NOUVEAU : les images des registres matricules sont désormais visibles avec chaque notice de la base, pour la plupart des condamnés (Le registre des matricules, qui récapitule les informations essentielles sur les condamnés, est un document complémentaire au dossier individuel). De 1852 à 1953, plus de 100000 condamnés ont subi leur peine dans les bagnes coloniaux, principalement ceux de Guyane et de Nouvelle-Calédonie. Sous le terme « bagne », se confondent différents territoires, mais aussi différentes peines. AUX DOSSIERS INDIVIDUELS Les dossiers, conformément au Code du patrimoine, artilcle L213-2, sont communicables après un délai de 75 ans à compter de la date de la dernière condamnation figurant au dossier, délai étendu à 100 ans pour les affaires se rapportant à des personnes mineures.

Racines.org - Accueil racines.org 18 vidéos pour mieux comprendre l'écriture de nos ancêtres Quel généalogiste n'a pas soupiré plus d'une fois à la lecture d'un acte ancien ? Quel généalogiste n'a pas maudit au moins une fois le scribe dont l'écriture reste un mystère ? En paléographie, il n'y a pas de miracle ; plusieurs ingrédients sont nécessaires pour progresser : une pincée de formation (pour acquérir les fondamentaux), un zeste de lecture collective de documents anciens (pour s'entraider et s'encourager), beaucoup d'exercices et quelques astuces. Dans cet esprit, l'initiative de Roland de Tarragon est bienvenue. Ce généalogiste-paléographe vient de mettre en ligne dix-huit vidéos sur un aspect particulier des écritures : les enchaînements de lettres. L'homme n'en est pas à son coup d'essai. Il a également mis en ligne soixante exercices : si vous séchez, la transcription de la lettre apparaît dans une fenêtre au passage du pointeur. Lire aussi :

Related: