background preloader

Prisonniers de guerre français 1914-1918

Prisonniers de guerre français 1914-1918
Related:  manuliza

Page d'accueil - Medailles 14-18 Sépultures de guerre Les fichiers des sépultures de guerre ont été constitués au moment de la création des nécropoles nationales à la fin de la Première Guerre mondiale. Ils comportent environ 700 000 fiches cartonnées rédigées à la main, dont la saisie informatique a débuté en 1997 et se poursuit à l'heure actuelle. Les fiches originales sont souvent incomplètement remplies et comportent des erreurs, notamment dans l'orthographe des noms et la numérotation des tombes. Compte tenu du nombre de sépultures, il est difficile de procéder à des vérifications systématiques. Office National des Anciens combattants et Victimes de GuerrePôle des Sépultures de Guerre et des Hauts Lieux de la Mémoire Nationale Cité administrative CS 71075 57036 METZ cedex 01 Tel : 03.87.34.77.57 Fax : 03.87.34.79.39 sepultures.pennhlm@orange.fr

Le cerf-volant de guerre à l’honneur Qui eut cru que le cerf-volant a joué un rôle important dans l’obtention d’information durant la guerre 14-18 ? L’association sportive du cerf-volant soissonnais (ASCVS) a décidé de mettre un coup de projecteur sur cet aspect méconnu du conflit ce week-end à Pasly. Une exposition sera consacrée aux cerfs-volants militaires. Dans le même temps le club soissonnais fêtera ses 20 ans, avec de nombreux cerfs-volistes attendus. « Le but de l’exposition est d’expliquer l’utilisation des cerfs-volants militaires durant la Première Guerre mondiale mais aussi lors d’autres conflits », décrit le vice-président de l’ASCVS, Dominique Cotard. Ainsi, une cinquantaine d’engins seront à découvrir. Les visiteurs pourront donc contempler d’anciens « spécimens ».

Morts pour la France de la Première Guerre mondiale Plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Mort pour la France" figurent dans cette base de données. A l’occasion du 11 novembre 2014 et dans le cadre du centenaire du conflit, la direction des Patrimoines, de la Mémoire et des Archives met également à disposition les 95 000 fiches des soldats n’ayant pas obtenu la mention et composant le reste du fichier général. Ces fiches correspondent en partie à des cas non instruits pour l’obtention de la mention. Cette base a été constituée par la numérisation et l’indexation des fiches élaborées au lendemain de la Première Guerre mondiale par l’administration des anciens combattants et aujourd’hui conservées par le ministère de la Défense. La mention "Mort pour la France" est accordée, suivant certaines conditions, en vertu des articles L488 à L492bis du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre.

Archives militaires Papiers de famille : livret militaire et photos Votre famille détient peut-être des documents intéressants pour retracer l'histoire d'un soldat comme : Le livret militaire. Consultez la page sur les papiers de famille et notamment le passage sur le livret militaire. Les photos : Consultez aussi la page consacrée aux photos de famille avec une partie sur les photos de soldats. Des archives militaires riches Vous trouverez dans les archives militaires des renseignements précieux notamment dans les registres matricules : Nom et prénomNom des parentsDate et lieu de naisssanceDomiciles successifsProfessionSignalementDegré d'instructionAffectations Les documents qui vous intéresseront se trouvent essentiellement aux archives départementales dans la série R. Comment chercher le registre matricule d'une personne Les tables alphabétiques sont, quant à elles, immédiatement communicables. L'individu est né en 1880. Concernant, les délais de communication, consultez la page sur la loi Les régiments

Régime de Vichy 1940-1944 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom de régime de Vichy désigne le régime politique dirigé par le maréchal Philippe Pétain, qui assure le gouvernement de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, du au durant l’occupation du pays par l’Allemagne nazie[3], et dont le siège se situe à Vichy[5], situé en zone libre jusqu'en novembre 1942. Au cours de la guerre, cette collaboration prendra plusieurs formes : coopération économique, arrestations de résistants, de francs-maçons, et d'opposants politiques ainsi que de rafles de Juifs sur le territoire métropolitain. Sur le plan militaire, le régime n’est pas un allié officiel pour le Troisième Reich mais le gouvernement Laval reconnaît la Légion des volontaires français (LVF) comme une association d’utilité publique[9] et contribue aussi à l’effort de guerre allemand via la collaboration de son industrie militaire — comme défini dans les conditions d’armistice[10]. Les circonstances[modifier | modifier le code]

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives Le MOOC La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives, s’adresse aux internautes curieux de (re)découvrir ou mieux connaître la Grande Guerre. Au fil des semaines, ils y découvriront comment la Grande Guerre a été vécue, perçue et représentée par les contemporains des événements. Pourquoi les années 1914-1918 sont-elles fondamentales pour comprendre les XXe et XXIe siècles ? Inscription * Organisateur Université Paris Ouest Nanterre La Défense Intervenants : – Patrice Baubeau Maître de conférences en histoire économique à Paris Ouest Nanterre La Défense et à Sciences Po Paris, Patrice Baubeau est spécialisé sur les questions de crédit à court terme, d’émission et de circulation monétaire. – Annette Becker Professeure des universités à Paris Ouest Nanterre La Défense, Annette Becker est spécialiste de la Première Guerre Mondiale. Durée 7 semaines Début : 27 avril 2015 Fin : 15 juin 2015 Prérequis Aucun prérequis n’est nécessaire pour suivre ce cours. Charge de travail Coût Gratuit

Gouvernement provisoire 1944-1946 République française[1],[2],[3]Gouvernement provisoire de la République française -2 ans, 4 mois et 24 jours Devise : « Liberté, Égalité, Fraternité » Hymne : La Marseillaise Territoire de la République française en vert foncé, de ses protectorats en vert intermédiaire et des territoires allemands et autrichiens occupés par la France en vert clair. Territoire de la République française en bleu foncé, de ses colonies et ses protectorats en bleu clair, mandat français sur la Syrie et le Liban en vert. Entités précédentes : Le GPRF considéra « illégitime, nul et non avenu » le régime de Vichy qui s'acheva le , par l’exil du maréchal Pétain pour l'Allemagne, ainsi que son reliquat de Commission gouvernementale de Sigmaringen qui prit fin le par l’arrestation de Pétain. Pendant ces deux années, quatre gouvernements provisoires dirigés respectivement par Charles de Gaulle, Félix Gouin, Georges Bidault puis Léon Blum se sont succédé. Création[modifier | modifier le code]

Related: