background preloader

Archives militaires

Archives militaires
Papiers de famille : livret militaire et photos Votre famille détient peut-être des documents intéressants pour retracer l'histoire d'un soldat comme : Le livret militaire. Consultez la page sur les papiers de famille et notamment le passage sur le livret militaire. Les photos : Consultez aussi la page consacrée aux photos de famille avec une partie sur les photos de soldats. Des courriers de l'armée Le certificat de bonne conduite qui fournit des informations (date et lieu de naissance, régiment...) Des archives militaires riches Vous trouverez dans les archives militaires des renseignements précieux notamment dans les registres matricules : Nom et prénomNom des parentsDate et lieu de naisssanceDomiciles successifsProfessionSignalementDegré d'instructionAffectations Les documents qui vous intéresseront se trouvent essentiellement aux archives départementales dans la série R. Comment chercher le registre matricule d'une personne L'individu est né en 1880. Les régiments

http://www.guide-genealogie.com/guide/archives_militaires.html

Rechercher un défunt Au fur et à mesure que nous intégrerons des cimetières dans notre base, vous pourrez rechercher un aïeul, un parent, un être cher,... parmi les défunts répertoriés, sur un cimetière particulier ou sur l'ensemble des sites qui seront inscrits. Dans la limite des informations que les collectivités diffuseront, vous aurez ainsi accès à la fiche de la sépulture concernée et sa localisation physique. Pour retrouver une sépulture de famille, identifier le lieu d'inhumation d'un parent ou ami perdu de vue, faciliter une recherche généalogique,... cet outil sera un partenaire indispensable. Muni des informations dont vous disposez, remplissez les champs correspondants dans le formulaire ci-dessous et consultez la liste des résultats. Vous n’êtes pas contraints de remplir tous les champs ci-dessous, mais uniquement ceux pour lesquels vous avez les informations. Vous ne disposez que du nom de jeune fille ou la date de décès du défunt recherché ?

La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives Le MOOC La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives, s’adresse aux internautes curieux de (re)découvrir ou mieux connaître la Grande Guerre. Au fil des semaines, ils y découvriront comment la Grande Guerre a été vécue, perçue et représentée par les contemporains des événements. Pourquoi les années 1914-1918 sont-elles fondamentales pour comprendre les XXe et XXIe siècles ? Inscription * Organisateur Université Paris Ouest Nanterre La Défense Intervenants :

Journaux des marches et opérations Conservés par le département de l'armée de Terre du SHD à Vincennes, où ils sont librement communicables, les journaux des marches et opérations (JMO) de la Première Guerre mondiale constituent la mémoire de toutes les unités formant corps et des états-majors ayant pris part à la Grande Guerre. Véritable monument de papier, cet ensemble de 1370 cartons d'archives rassemble près de 18 000 journaux sous forme de registres, de cahiers ou de dossiers, qui totalisent environ 1 500 000 pages détaillant, jour après jour, avec précision et concision, les événements vécus par tous les corps de troupe engagés dans le conflit. Dépourvus de tout commentaire ou appréciation personnelle, en conformité avec l'instruction du 5 décembre 1874 qui les a institués, les JMO devaient servir à la rédaction d'un historique d'ensemble, destiné à maintenir la valeur morale de l'armée. Chaque jour sont notifiés les faits, combats, man?

Agriculture Histoire de Velaux Période moderne Depuis plus de deux siècles, le village a repris vie, l'agriculture constitue l'essentiel de l'activité villageoise : vignes, oliviers et céréales sont les 3 productions dominantes auxquelles il faut ajouter l'élevage. C'est une économie de subsistance et il faut produire un peu de tout. Les échanges entre les régions sont limités. L'agriculture est communautaire : la pratique de la jachère consiste à laisser reposer un an sur trois le tiers du finage, en conséquence, deux tiers seulement sont productifs.

Matricules dans la Marine (Excepté les engagés volontaires entre 1914 et 1918 – voir n° 8). La circulaire du 4 mai 1870, en nous indiquant la manière de marquer les effets, nous donne des précisions sur le matricule. Chaque port de recrutement enregistre les marins – non inscrits maritimes (voir n° 7) – au fur et à mesure de leur incorporation dans une numérotation à suivre (sans remise à zéro au 1er janvier de l’année). Ce numéro-matricule se présente sous la forme d’un nombre (pouvant être supérieur à 100.000 pour les ports de Brest et Toulon) suivi d’un chiffre indiquant le Bureau Maritime de recrutement (BMR). Exemple : 62800.1 désigne le 62800e inscrit à Cherbourg. (Photo 1) Le général de Castelnau Le général de Castelnau est le « grand homme » de Saint Affrique où il a sa statue. On oublie que celui qui fut un des grands chefs militaires de la guerre de 1914-1918 est issu d’une des plus vielles familles du Nord Aveyron. Ce sont ces deux aspects qui seront examinés dans les deux parties suivantes.

1662 à La Chapelle Blanche Saint Martin (37) : un printemps de famine « MaisDisons-hebdo Lectures :1277 Avec une alimentation à base de pain, les faiblesses structurelles de l’agriculture de l’ancien régime entraînaient l’insuffisance de la production céréalière et assuraient tout juste l’autosubsistance en période normale. L’impossibilité de faire des stocks ne permettait pas de prévoir l’avenir, tandis que la lenteur des moyens de communication ne permettait pas de compter sur les autres provinces. Que survienne un dérèglement climatique et c’était la catastrophe, surtout avant 1740-1750.

ARCHIVES MEDICALES des HOPITAUX MILITAIRES (1914-1918) - hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com Historique de la conservation des archives hospitalières militaires 14-18 – Statistique médicale de la guerre 14-18 – Bureaux d’archives des hôpitaux fermés (1917) Lors de la Première guerre mondiale il n’existait pas d’organisme central de conservation des archives médicales à l’instar du Service des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA de Limoges) actuel dont l’historique succinct, l’organisation et le fonctionnement ont fait l’objet d’un article de MM. Bessière et Merlet mis en ligne par le CRID 14-18 Mon objectif, au travers des notes qui suivent, est de présenter, après un rapide « survol » des origines, l’historique des archives médicales des hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, période qui n’a pas été développée par les précédents auteurs.

Related: