background preloader

UN SIECLE DE MATRICULES DANS LA

(Excepté les engagés volontaires entre 1914 et 1918 – voir n° 8). La circulaire du 4 mai 1870, en nous indiquant la manière de marquer les effets, nous donne des précisions sur le matricule. Chaque port de recrutement enregistre les marins – non inscrits maritimes (voir n° 7) – au fur et à mesure de leur incorporation dans une numérotation à suivre (sans remise à zéro au 1er janvier de l’année). Ce numéro-matricule se présente sous la forme d’un nombre (pouvant être supérieur à 100.000 pour les ports de Brest et Toulon) suivi d’un chiffre indiquant le Bureau Maritime de recrutement (BMR). Exemple : 62800.1 désigne le 62800e inscrit à Cherbourg. (Photo 1) A compter du 1er novembre 1924, la numérotation recommence à zéro chaque année civile et dans chaque port. Exemple : 2094 26-V indique un homme incorporé à Toulon en 1926. Cependant, on le rencontre le plus fréquemment écrit en ligne (Photo 2 - En bas d'un col bleu) Exemple : 4213/C/31~ 250-Biz-29 Exemple : 1126 T 51 (Photo 4) - DO pour Douala

http://marinedk.free.fr/Matricule/matricule.htm

1914-1918 Mise à jour de la base recoupements 1914-1918. Cette base fait partie de l'ensemble Mémorial, elle répertorie les soldats de l'armée française Morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale par régiments et lieux de décès. Les sources utilisées pour la construction de cette base de données sont diverses : relevés des monuments aux morts et autres (base principale de Mémorial), historiques régimentaires, livres d'or, ... Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) Sapeur du 335e RI, Sivry ? , juin 1915 (1) :

Les soldats et régiments dans le conflit 1914-1918 Un très grand nombre de sites et de blogs existent sur les soldats et les régiments de la Grande Guerre. Ils sont le plus souvent le fruit de recherches généalogiques et d'un travail de mémoire menés par les auteurs. Appuyés sur une connaissance pointue de l'histoire militaire du conflit, ils peuvent être utilisés par les historiens au cours de leurs recherches. Cette page renvoie vers la liste non-exhaustive de ces sites ; elle sera régulièrement mise à jour. 14-18 Autour des drapeaux.

Retrouver le parcours militaire et médical d'un ancêtre Cette semaine, une question de Jacqueline EVRAS : Je recherche le parcours de mon arrière grand père né à Château-Thierry (02), décédé en 1886 à 23 ans au cours de son service militaire à Senlis. Il était cavalier au 5e régiment de cuirassiers en garnison à Senlis. Où dois-je m'adresser pour obtenir des informations sur son dossier militaire et peut-être médical, car il a l'air d'être décédé brusquement. MémorialGenWeb base 1914-1918 Recherche par identité Recherche par lieux de décès Recherche par département/pays de décès État nominatif des pertes par régiments Autre

Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? La Première Guerre mondiale a vu plus de 8 millions d'hommes être mobilisés en France. Comment savoir si la personne sur laquelle je fais des recherches a été mobilisée ? 1867-1872 - Tirage au sort, exonération et remplacement au service militaire - GrandTerrier Du 4 avril. Quittance par Alexandre Hostiou à Yves Laurent. Devant Me Alphonse Le Quéau et son collègue, notaires à la résidence de Quimper, chef-lieu du département du finistère, soussignés. A comparu Alexandre Hostiou, autrefois cultivateur, actuellement soldat au dix-septième chasseurs [4], domicilié à Ergué-Gabéric, lequel a, par les présentes, reconnu avoir ce jour et en présence des notaires soussignés, reçu de Yves Laurent, cultivateur, demeurant au lieu de Kervogen en la dite commune d'Ergué-Gabéric, payant en acquit de Jean Marie Laurent, son frère, cultivateur, demeurant au dit lieu de Kervogen, une somme de neuf cents francs pour solde et parfait paiement de celle de dix sept cents francs, prix moyennant lequel, suivant traité en date du onze juin mil huit cent soixante dix au rapport du soussigné Me Le Quéau, enregistré, le dit Hostiou s'était obligé à remplacer au service militaire le dit Jean Marie Laurent.

Centenaire de la Première Guerre mondiale: combien de «poilus» de votre département parmi les victimes? [CARTE INTERACTIVE] Temps de lecture: 8 min Sur la plaque, deux soldats, un fantassin et un fusilier-marin, regardent vers un horizon espéré radieux: l'oeuvre date de 1935, dix-sept ans après la «Der des Ders», dont les deux bornes, «août 1914-novembre 1918», encadrent leurs visages. En dessous, on peut lire: «Les anciens combattants bretons à leurs 240.000 morts» Ce chiffre qui orne la grande galerie de la cour d'honneur des Invalides, on le trouve aussi dans la basilique de Saint-Anne d'Auray (Morbihan), sous la plume d'un député ou dans des ouvrages grand public. Extrait du guide touristique Le Petit Futé consacré à la Bretagne.

Le portail officiel du centenaire de la Première Guerre mondiale est lancé Aller au contenu principal Accueil > Centenaireorg > Le portail officiel du centenaire de la Première Guerre mondiale est lancé centenaire.org La Première Guerre mondiale La Première Guerre mondiale (surnommée la "Der des Der"ou la "Grande Guerre") est un conflit militaire majeur qui eut lieu de 1914 à 1918. C'est une guerre qui a concerné la plupart des pays de l'époque (Europe, Japon, États-Unis et colonies) et mérité le nom de guerre mondiale à partir du début de 1918. C'est aussi une guerre qui a engagé des soldats venant de l'ensemble de la population (la plupart des familles avaient un ou plusieurs membres qui y ont participé) et dans laquelle tous les efforts d'un pays étaient engagés : c'est une guerre totale. La Première Guerre mondiale (août 1914 - novembre 1918) Les origines de la guerre De 1905 à 1914, toutes les grandes puissances européennes se militarisent et forment des systèmes d'alliance militaire.

Related: