background preloader

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les femmes et la 1ère guerre mondiale par Jocelyne et Jean-Pierre Husson

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les femmes et la 1ère guerre mondiale par Jocelyne et Jean-Pierre Husson
Pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre a revêtu des formes multiples : - courage des femmes d'agriculteurs qui, dans une France encore à dominante rurale et agricole, ont dû assumer à partir de l'été 1914 les durs travaux des champs ; - dévouement des infirmières qui ont soigné les soldats blessés dans les hôpitaux de guerre et les maisons de convalescence ; - compassion des « marraines de guerre » qui écrivaient et envoyaient des colis aux soldats du front, rendaient visite aux blessés dans les hopitaux ; - courage aussi des femmes des villes qui ont dû pallier le manque de main d'oeuvre dans de nombreux secteurs d'activités, distribuant le courrier, conduisant les tramways, travaillant plus de 10 heures par jour dans les usines d'armement. 1/ L'appel aux Françaises de Viviani « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, filles et fils de la patrie. Remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. 14-18. in J.

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/1GM/dossiers/femmes.htm

Related:  condition féminineLes femmes pendant la Guerre 14-18Les femmes et la 1ère guerre mondialeberglaceFEMME 14 18

Les femmes dans la Grande Guerre+docs Cette carte postale produite par l'éditeur toulousain Laclau et cette photographie extraite de l'album de la poudrerie condensent l'essentiel des discours et des représentations sur les femmes pendant la Première Guerre mondiale : la première évoque des figures féminines rassurantes - l'infirmière, la fiancée, la mère ; la seconde montre le travail des femmes à la Poudrerie de Toulouse, activité traditionnellement dévolue aux hommes avant l'entrée en guerre. Mais derrière ces icônes, se profile une réalité nettement plus complexe... Le point sur... les femmes dans la Grande Guerre

Focus sur... Les femmes dans la Grande Guerre Cette carte postale produite par l'éditeur toulousain Laclau et cette photographie extraite de l'album de la poudrerie condensent l'essentiel des discours et des représentations sur les femmes pendant la Première Guerre mondiale : la première évoque des figures féminines rassurantes - l'infirmière, la fiancée, la mère ; la seconde montre le travail des femmes à la Poudrerie de Toulouse, activité traditionnellement dévolue aux hommes avant l'entrée en guerre. Mais derrière ces icônes, se profile une réalité nettement plus complexe... Le point sur... les femmes dans la Grande Guerre La guerre est d'abord une épreuve pour les femmes. Nombreuses sont les mères, les épouses, les filles ou les sœurs de soldats mobilisés à attendre des nouvelles de leur proche au front, à s'inquiéter de son silence, qui peut être synonyme de blessure ou de mort. Les femmes de soldats mobilisés assument désormais les fonctions de chef de famille.

L'évolution de la condition féminine pendant la 1ère guerre mondiale L'évolution de la condition féminine pendant la 1ère guerre mondiale Au cours de la 1ère guerre mondiale, les femmes furent mobilisées pour l'économie de guerre et pour relancer le moral des troupes au front. Cependant, c'est seulement quand l'opinion publique se rend compte que la guerre est totale que l'on fait appel au travail féminin. Leur mobilisation fut essentielle et toucha toutes les catégories sociales, des agricultrices aux citadines, en passant par les infirmières et les marraines de guerre. Nous nous demanderons en quoi cette période a constituer un tournant dans la vie des femmes. Les femmes participent activement à l'effort de guerre

grande guerre : mise en ligne des collections numérisées Au programme, les titres de presse : L’Epatant, La Baionnette, Les Trois couleurs et des albums tels que Linette et son poilu ou La Guerre en images, L’histoire de la guerre, Récits de combats et épisodes héroïques, reprennant des tableaux extraits de L’Etoile Noëliste. Ce fonds a été numérisé avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre des appels à projets de numérisation 2013. le fonds numéirsé

La mobilisation des femmes Contexte historique En 1914-1918, pendant que les hommes sont au front, les femmes participent activement à l’effort national. Dans une guerre totale, longue et meurtrière, où le rôle de l’arrière est aussi déterminant que celui des combattants, les femmes accèdent à des activités professionnelles jusque-là masculines. La guerre de 14-18+docs Contrairement à ce qui est généralement admis, l’émancipation féminine en France ne commence pas pendant la Première Guerre mondiale. Certes, les images de femmes participant à l’effort de guerre, en travaillant à des métiers alors exclusivement réservés aux hommes ou en soignant les soldats, ont induit ce constat ; de plus, au lendemain de la Première guerre mondiale, la population française a un nouveau visage, plus féminin, avec 1 103 femmes pour 1 000 hommes en 1921, et les nouvelles responsabilités de chef de famille des veuves de guerre ou l’abandon du corset et la mode à la garçonne de l’après-guerre ont renforcé cette idée de libéralisation de la condition féminine. Mais c’est oublier le taux d’activité féminin avant la Grande Guerre, qui représente déjà, en 1906, 37 % de la population active.

Centenaire 14-18 : femmes dans la guerre, à l'assaut de leurs droits Cette Journée internationale de la femme est l’occasion de mesurer le chemin parcouru par les femmes en un siècle, depuis la Grande Guerre. Travailleuses, les Françaises l’étaient déjà avant 1914. Institutrices, domestiques, tisseuses, certes, mais la plupart des femmes qui avaient un emploi l’exerçaient à la ferme ou dans un commerce, autrement dit, elles « aidaient » leur mari. La mobilisation des femmes dans l'économie et au service de l'effort de guerre Guerre totale, la Première Guerre mondiale a fortement impliqué les populations civiles, mobilisées au service de l'effort de guerre. A l'arrière, les femmes furent une figure essentielle de "l'autre front" : la mobilisation et l'absence de millions d'hommes ont fait découvrir aux femmes des responsabilités nouvelles (chefs de famille) ainsi que des métiers nouveaux (conductrices de tramways, munitionnettes, agricultrices, ambulancières près du front, auxiliaires de l'armée). Cette mobilisation des femmes à la faveur de la Première Guerre mondiale a donné le sentiment de leur entrée massive sur le marché du travail à cette occasion. En réalité, le taux d'activité féminin était déjà important au début du siècle (en 1906 le travail féminin représentait 37 % de la population active) et les femmes jouèrent un rôle essentiel lors des première et seconde révolutions industrielles. Cette expérience de la guerre a-t-elle permis une certaine émancipation des femmes?

Lexique - Toutes les notions de philosophie à connaître Absolu : qui existe et qui est vrai sans condition ; qui ne dépend que de soi-même, c'est-à-dire qui a en soi sa raison d'être (ex. Dieu). Absurde : ce qui n'a pas de sens. Chez les existentialistes, l'homme et le monde sont absurdes car il est impossible de les justifier rationnellement. (Cf. La guerre de 14-18 et l'émancipation des femmes - Base documentaire en histoire - Ressources pour les enseignants - Ressources élémentaire « Dans mon milieu, on trouvait alors incongru qu'une jeune fille fît des études poussées ; prendre un métier, c'était déchoir. Il va de soi que mon père était vigoureusement anti-féministe [...] ; il estimait que la place de la femme est au foyer et dans les salons. [...] Avant la guerre, l'avenir lui souriait ; il comptait faire une carrière prospère, des spéculations heureuses, et nous marier ma sœur et moi dans le beau monde. Pour y briller, il jugeait qu'une femme devait avoir non seulement de la beauté, de l'élégance, mais encore de la conversation, de la lecture, aussi se réjouissait-il de mes premiers succès d'écolière ; physiquement, je promettais ; si j'étais en outre intelligente et cultivée, je tiendrais avec éclat ma place dans la meilleure société.

Femmes et politique dans la France Femmes et politique, une association récente dans la recherche historique comme dans la réalité. La – ou le – politique, affaire d’hommes, est une représentation classique qui n’est pas propre à la France mais il faut noter le décalage d’un siècle entre hommes et femmes dans l’accès à la citoyenneté, qui n’a pas d’équivalent ailleurs.

Le couple pendant la Grande Guerre : un sujet d’histoire ? En 2004 était publiée en France une Encyclopédie de la Grande Guerre, dont l’objectif, selon les directeurs Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker était d’« offrir une histoire totale »1 de la Première Guerre mondiale. Il est vrai, l’ouvrage est d’une exceptionnelle richesse, puisqu’il mêle diverses approches historiographiques, multiplie les thèmes abordés, et tente, dans la mesure du possible, de proposer une « histoire pleinement internationale »2. Ce travail est, en outre, présenté comme « un constat, un relevé de conclusions à un moment donné »3. Ainsi, il serait sans doute juste de dire que cette encyclopédie est une photographie panoramique, prise en 2004, des recherches historiques concernant la Première Guerre mondiale. Elle révèle les centres d’intérêts, les approches, les sujets qui ont intéressé et qui intéressent encore les historiens de la Grande Guerre depuis une quinzaine d’années. Le thème du couple en guerre en est un.

Mémoires de guerres Kriegserinnerungen: Les femmes dans la Grande Guerre Comment les femmes sont elle présente dans la première guerre mondiale? Quelles en sont les conséquences ? I Le soutien du soldat au front 1 les femmes infirmières2 la correspondance3 Les œuvres de charités

Les femmes et la 1ère guerre mondiale by olivierbacquet Mar 11

Related: