background preloader

Centenaire 14-18

Facebook Twitter

Jalons Pour l'histoire du temps présent. Le sort de la guerre bascule à la mi-juillet 1918 avec l'échec définitif de l'offensive allemande lors de la "seconde bataille de la Marne" et les débuts d'une contre-offensive générale alliée.

Jalons Pour l'histoire du temps présent

La stratégie préconisée par Ludendorff (remporter une victoire décisive avant la participation des soldats américains au combat) a échoué et il apparaît évident désormais que l'avantage, tant sur le plan numérique que sur celui des armements (chars et avions), penche très nettement du côté des Alliés. Le 8 août 1918, les Alliés réalisent une percée importante au sein des lignes allemandes à l'est d'Amiens, contraignant l'armée allemande à se replier sur la ligne Hindenburg. Le 26 septembre, Foch, commandant en chef des armées alliées, lance un assaut général contre les positions allemandes, sur un front de 350 kilomètres. Au début du mois de novembre, la situation se dégrade considérablement pour l'Allemagne.

11 novembre : Commémorer l'armistice de 1918. 11 novembre 1918 – Arrêt sur image Le lundi 11 novembre 1918, à 5 heures du matin, une délégation allemande conduite par le député Erzberger signe l’armistice dans le wagon du général Foch, stationné dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

11 novembre : Commémorer l'armistice de 1918

Il prend effet le jour même à 11 heures. Après l’armistice de Salonique (29 septembre 1918) avec la Bulgarie, celui de Moudros avec l’Empire ottoman (30 octobre 1918) et de Villa-Giusti avec l’Autriche-Hongrie (4 novembre 1918), la France signe le 11 novembre 1918 - au nom des puissances alliées – un armistice avec l’Allemagne. Initialement conclu pour une durée de 36 jours, il met fin aux combats entre l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis. Le 11 novembre 1918 à Paris Des canons allemands sont traînés, le 11 novembre 1918, sur la place de l'Opéra et les boulevards, au milieu des farandoles. Première guerre mondiale. Ina - Les Jalons de la Première Guerre mondiale.

L’Ina a développé, avec le concours du Ministère de l’Education Nationale, un site éducatif de référence Jalons pour l’histoire du temps présent qui propose de découvrir et décrypter à travers 1500 documents provenant des archives de la radio, de la presse filmée et de la télévision, l’histoire du monde contemporain depuis 1914.

Ina - Les Jalons de la Première Guerre mondiale

La sélection des films portant sur la Première Guerre mondiale a été faite majoritairement au sein des fonds Pathé et Gaumont. Elle s’est donnée comme objectif d'illustrer plusieurs dimensions du conflit, conformément à l'approche développée dans le cadre des programmes de troisième et de première. Il est apparu indispensable d'y faire figurer quelques grandes batailles et offensives ayant profondément marqué plusieurs générations de Français et occupant toujours une place toute particulière dans la mémoire collective : la bataille de la Marne, Verdun… offensives et contre-offensives de l’année 1918. 1914-1918. L'IGN édite la carte de la Grande Guerre 1914-1918. La carte de la Grande Guerre 1914-1918 Couvrant toute la zone de front de la Suisse à la mer du Nord à l’échelle 1 : 410 000 (1 cm = 4,1 km), cette carte présente les lignes de front, les lieux de mémoire (mémoriaux, cimetières militaires, anciens ouvrages militaires, musées), les lieux de bataille et des chemins de mémoire.

L'IGN édite la carte de la Grande Guerre 1914-1918

Réalisée en partenariat avec la Mission du Centenaire, les comités régionaux et départementaux du tourisme des régions et départements couvrant la zone de front, cette carte est disponible sur la boutique loisirs de l'IGN ainsi qu'en librairies et magasins spécialisés. La légende apparaît dans les trois langues : français, anglais et allemand. 1914, dernières nouvelles - ARTE. 14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu. De Chaplin à Tavernier, la Grande Guerre a laissé des traces dans le septième art.

14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu

Sélection des 10 films incontournables. La magnifique intuition de Chaplin qui ne connut pas la guerre mais y jette Charlot dès 1918 (Shoulder Arms), la terreur pure du livre, puis du film de Dalton Trumbo, Johnny got his gun (1971) qui déchiquète le corps humain, la stupéfiante reconstitution des Croix de bois par Raymond Bernard (1931) ou encore La Vie et rien d’autre (1989) et Capitaine Conan (1996), les deux films de Bertrand Tavernier... autant de chefs-d’œuvre – on évitera l’expression « films culte » – à avoir vu sur la guerre de 14. 1. Scène finale des Sentiers de la gloire, de Stanley Kubrick (1957) 2.

A défaut de sauver le soldat poilu, tous ces films louent à leur manière le courage des combattants, évoquent leur humanité broyée, dénoncent la bestialité du carnage ou l’incohérence des états-majors. 3. Pourquoi Charlot est-il dans le brouillard ? 4. 5. 6. 7. 8. 11 novembre : Commémorer l'armistice de 1918. Apocalypse - 10 Lives.