background preloader

URBAN FARM UNITS

URBAN FARM UNITS

http://20footurbanfarm.blogspot.com/

Related:  Bricolage jardinAquaponieRêvesolutions et GénialeriesURBAN AGRICULTURE / AGRICULTURE URBAINETechniques de jardinage

Urban Farm Units : nourrissez 10 personnes sur une place de parking ! Les Urban Farms Units (ou UFU) sortent tout droit de l’imaginaire de Damien Chivialle, Designer Français, mais existent bel et bien pour de vrai et ça fonctionne Et oui, en agriculture urbaine nombre de projets n’aboutissent pas par faute de moyen, mais celui-ci que nenni ! Il est en place et il se développe à travers le monde ! Mais qu’est donc une Urban Farm Unit ? Et bien il s’agit d’une ingénieuse combinaison entre une serre et un aquarium. Le tout est hébergé sur et dans un container à marchandises !

Port Parallele // Coopérative d'activités et d'emploi Damien Chivialle est un designer, entrepreneur au sein de Port Parallèle. Les entrepreneurs qui ont découvert Damien et ses créations, lors d’une précédente édition des Noctunes Pour Entreprendre, s’en souviennent encore. Damien Chivialle vous propose de découvrir la ferme urbaine de demain, Micro-Farms. Chaque ferme-container permet de produire localement une partie des besoins alimentaires des riverains. Actuellement, vous pouvez retrouver Micro-Farms à la Gaité Lyrique au sein de l’exposition 2062 Aller-retour vers le futur Et aussi lors du vernissage à l’ENSCI avec Damien Chivialle

Une capuche avec un oreiller gonflable pour vous aider à bien vous reposer pendant une courte pause. Génial ! On n'est pas toujours disposé à dormir sur un lit, parfois, nous sommes hors de notre agréable chambre à cause d'un voyage et il peut nous arriver d'avoir sommeil. Comment dormir confortablement hors de sa chambre ? La marque Hypnos a trouvé une solution pour aider à dormir confortablement peu importe l'endroit où on se trouve. Un sweat-shirt tout à fait comme les autres avec une particularité au niveau de sa capuche qui peut se transformer en oreiller gonflable. Au revoir les douleurs au cou !

PermacultureDesign - Permaculture Urbaine Dans cet article nous traitons d’autonomie en ville qui est une des composante de la permaculture urbaine ou agriculture urbaine. Nous aurions pu choisir de traiter le sujet à l’échelle de la ville entière, qui peut aussi tendre vers l’autonomie, mais ces changements nécessitent des implications politiques ou de groupements de citoyens. Nous avons donc choisi de parler de ce qu’il est possible de faire à l’échelle du foyer, de l’individu, ou de la petite communauté d’individus, ce qui permet un passage à l’action rapide et efficace. Retrouvez le dessinateur Stéphane Bouzon sur Fiche technique : la tour de pommes de terre Il existe une méthode qui permet de cultiver des pommes de terre hors sol. Vous pouvez ainsi les faire pousser sur un balcon, dans un petit jardin, ou bien encore sous une serre. Cette technique est bien connue des anglais, qui sont littéralement accro de jardinage "en pot". Le principe est tout simple et consiste à butter les plants pommes de terre tout au long de leur croissance.

Garden Tower : le jardin bio à domicile Comment cultiver une nourriture saine de ses propres mains quand on habite en ville ? C’est pour répondre à cette question qu’est née la Garden Tower, véritable petit jardin urbain de 7,6m2 de surface cultivable pour à peine plus d’1m2 de surface au sol. Conçue en plastique recyclable, cette petite tour autonome qui vise à relocaliser la production alimentaire accueille jusqu’à 50 plantes grâce au compost qu’elle génère elle-même. Qui n’a jamais rêvé de cultiver ses propres légumes et salades ? Séduisante, l’idée reste pourtant une utopie aux yeux de millions de citadins. Pour démocratiser l’accès à l’alimentation et répondre au défi de la sécurité alimentaire, une entreprise sociale américaine a lancé la Garden Tower.

Légumes et poissons vont cohabiter dans une ferme urbaine berlinoise Si le « made in France » s’invite depuis peu dans le débat politique français, en Allemagne le phénomène dépasse la tendance. Un sondage du Ministère de l’agriculture allemand a en effet révélé que 65 % des consommateurs achètent très régulièrement des produits de leur région, d’après l’article de Deborah Berlioz sur My Europ. Un créneau sur lequel se sont rués trois jeunes entrepreneurs allemands qui, forts de leur première expérimentation de ferme aquaponique en container, se sont mis en tête d’élargir leur production en occupant une ancienne brasserie du sud de Berlin.

Trois jeunes créent une plateforme de troc, leur « remède anti-crise » Le contexte préoccupant – économique, écologique, politique – dans lequel nous vivons actuellement nous invite à repenser notre façon de consommer et d’entrer en relation avec les autres. Moins d’achats inutiles, de gaspillage, de déchets, de pollution, plus d’entraide, de solidarité, d’alternatives…les solutions abondent aujourd’hui. Le troc a toujours existé mais, dans le contexte actuel, il revient sur le devant de la scène comme un acte militant qui véhicule des valeurs fortes. C’est dans ce cadre que des projets tel que MyTroc a vu le jour. C’est dans cet esprit que MyTroc a été mis sur pied par trois jeunes amis vivant en France. Célia, récemment diplômée en droit, apporte la rigueur et la précision nécessaire au projet.

Related:  JardinAgriculture urbainedéveloppement durable