background preloader

U-Farm, une ferme en milieu urbain

U-Farm, une ferme en milieu urbain

Comment reconvertir son usine en ferme écologique ? Publié sur Bastamag.net Que faire des friches industrielles laissées en désuétude ? Aux États-Unis, plusieurs usines abandonnées sont reconverties en ferme d’agriculture urbaine. Objectif : produire des aliments sains à proximité des villes et de manière quasi auto-suffisante, tout en créant des emplois. Reportage à Milwaukee dans une ferme en aquaculture. Consommer du poisson provenant du lac Michigan comporte un « risque élevé ». À proximité de l’immense lac Michigan, une ferme urbaine s’est lancée en 2009 dans l’élevage de poissons et de légumes en aquaculture. Viser l’autosuffisance L’ancienne usine est devenue un véritable écosystème en quasi autosuffisance. À l’extérieur du bâtiment s’étend un compost de plusieurs mètres de haut sur près de 800 m2. « Les copeaux de bois ont été mélangés à du marc de café, des déchets d’origine végétale, des graines provenant des distilleries alentour, explique James Godsil. Reconvertir les usines abandonnées Sophie Chapelle

Quand l'urbanisme devient participatif » Demain La Ville Associer les habitants à l’aménagement de leur ville permet de réinventer l’urbanisme. DR « Une patinoire près de l’Aquabulle », « Un deuxième ciné », « Créer un service de consigne comme dans les gares », « Rénover la salle omnisports », « Reconvertir le quartier militaire en quartier de la transmission »… Au premier abord, on pourrait se croire en pleine partie de Sim City, le célèbre jeu vidéo qui permet de s’improviser maire pour bâtir la ville virtuelle de ses rêves. Mais ces petites phrases ne sortent pas de l’imagination fertile d’un gamer. Toutes sont des contributions citoyennes bien réelles au réseau social Carticipe, un outil d’urbanisme participatif mis en ligne en février 2013 pour inciter les habitants de Laval à contribuer aux aménagements à venir dans leur ville. Tout commence à Porto Alegre L’exemple de Laval le montre : la démocratie participative a trouvé dans l’urbanisme son territoire d’expression naturel. De l’expertocratie à l’intelligence collective

Changer le système, pas le climat L’Espace Climat qui s’est tenu pendant toute la durée du Forum Social Mondial de Tunis, ce mois de mars 2013, a produit un manifeste final qui se veut la base d’une nouvelle phase dans la lutte contre le changement climatique et envisage la situation de façon systémique et pragmatique. Pour reprendre notre avenir en main, nous devons changer le présent ! Nos propositions pour « Changer le système, pas le climat » Le système capitaliste a exploité et abusé la nature, poussant la planète à ses limites, tant est si bien que le climat est l’objet de fondamentales et dangereuses transformations. Aujourd’hui, la gravité et la multiplicité des dérèglements climatiques – sécheresses, désertification, inondations, ouragans, typhons, feus de forêts, fonte des glaciers et de la banquise – indiquent que la planète brûle. L’humanité et la nature sont au bord du précipice. Nous n’allons pas rester les bras croisés. Changer le système signifie : Cela fait longtemps que nous espérons un autre monde.

La ville intelligente, ultime utopie avant un chaos urbain généralisé ? Temps de lecture estimé : 6 min Aussi neuf et incertain qu’il soit encore, le concept de « ville intelligente » ou « V.I. » suscite un engouement qui n’est pas sans rappeler celui de la «fée électricité» à la Belle-Epoque. L’essayiste Jérémy Rifkin appelle au développement des technologiques informatiques dont les V.I. dépendent dans l’espoir d’une « troisième révolution industrielle » [] . Mais les prototypes récemment sortis de terre laissent craindre que les solutions vantées ne soient pas à la hauteur du chaos urbain généralisé qui s’annonce et qu’elles fassent perdre un temps précieux à une indispensable transition vers la « ville durable ». Un engouement croissant, une offre encore immature et segmentée L’homme d’affaires, surtout s’il est informaticien [] , y voit une lucrative voie d’accès aux partenariats public-privé : le marché mondial des technologies utilisée pour les projets de V.I. est estimé à 116Mds $ [] entre 2010 et 2016.

Data Farming: Demonstrating the Benefits of Urban Agriculture [INFOGRAPHIC] Transforming underutilized land into productive urban farms was one of the many topics which were presented at the recent Kansas City Design Week. Jerome Chou, past Director of Programs at the Design Trust for Public Space, presented his unique experience with the implementation of the Five Boroughs Farm in New York City and the impact that urban agriculture can have on low-income areas of a city. Chou pointed out in his presentation that having the land available for an urban farm is only half of the battle. The constraint of influencing the community and political leaders is what forced Chou and the multi-disciplined team lead by Design Trust for Public Space to rethink how urban farms were a beneficial investment for New York City. Click to view in full. Design Trust put together a metrics framework that measured the associated activities of urban agriculture with the known benefits derived from various studies. Kyle Rogler is an architecture graduate working at BNIM Architects.

Persistances et mensonges Un jeune homme de 35 ans, Gen X qui, paraît-il, impressionne, possède une Web litteracy prodigieuse et sait étourdir un auditoire d'experts. Vivek Kundra, DSI (CIO) de la récente administration américaine, et officiellement investi de la mission de rendre le nécessaire Web des données, possible au niveau du gouvernement. Un engagement, celui de la transparence et de la gouvernance 2.0, qui allume les têtes brûlées de l'évangélisme technologique d'aujourd'hui, Tim O'Reilly, Jeff Jarvis et d'autres, qui entraîne et aiguise l'appétit des grosses entreprises informatiques américaines. Ce qui a signifié un immense soutien médiatique au niveau des effets d'annonce, mais aussi d'une information positive qui s'est transformée en un matelas confortable d'illusions dans une presse tellement acquise à la nouveauté qu'elle ne sut pas procéder au plus élémentaire travail de vérification. Le site data.gov fut modestement critiqué, pas la peine de revenir dessus.

The Impact of Urban Farming in New York City This post is also available in: Chinese (Traditional) Imagine a rooftop garden lush with salad greens and fresh vegetables. Picture a quaint patio garden growing bay-leaf, lemon-verbena and lime-basil herbs. Urban farming is a sustainability movement that is giving new purpose to rooftops, patios and unused space. Urban farming has the potential to become a global green evolution, improving the economy, sustainability and health of our urban communities. It doesn’t matter how large or small your rooftop farm or patio garden is, urbanized agriculture positively affects metropolitan areas with stimulated economic growth and better food quality. In New York City, urban farming is changing the way communities approach food production, sustainability and socialization: The Brooklyn Grange Apiary With urban farming comes urban honey, and that’s exactly what the Brooklyn Grange Apiary Project specializes in. Riverpark Farm in Manhattan

The Impact of Urban Farming in Berlin and Hong Kong This post is also available in: Chinese (Traditional) Urban farms are cropping up in metropolises across the U.S., with New York City proving to a be a particularly fruitful example. But this sustainable farming idea is more than an American trend, with cities worldwide taking strides in growing local produce and plants in developed urban areas. These efforts help to sustain the environment and educate citizens, potentially encouraging a cultural change on a global scale. No matter how much space you have or where you live, there is room for a little piece of green in the city. Berlin - Prinzessinnengärten In Berlin, a variety of old and rare crops are being grown on a renovated site in Kreuzberg. Prinzessinnengärten aims to raise awareness about problems associated with global-industrialized farming, seed-distribution monopolies and a global decline in biological diversity. More than just an urban garden, Prinzessinnengärten fulfills the need for social learning and cultural change.

Why We Should Cultivate Disorder in Cities Today’s post is by contributing writer Kirby Hoyt: If you’ve ever roamed the passages of Venice, Italy late at night (early in the morning) after several glasses of wine, you know what I’m talking about. It’s a feeling of disorientation – like being a rat in a maze hunting for cheese. In his book Two Cheers for Anarchism, author James C. As an urban designer, I tend to agree with both of the above authors, yet I also understand that 21st Century development varies with 19th Century development. Recent theories of landscape urbanism have posed the notion of letting change happen over time. The greatest thing cities have going for them in the development realm are the small-business entrepreneurs. But yet, it’s not just buildings that make a urban area, the landscape makes up a fair portion of the city. I’ve been having some great conversations about this in relation to Phoenix’s Grand Avenue, where my design studio is located. Connect: Authored by: Tazmine Loomans See complete profile

MUSIC - Mitigation in urban areas PLU à la carte La Communauté urbaine de Bordeaux met à votre disposition l’outil « PLU à la Carte » afin de faciliter vos recherches sur le Plan Local d’Urbanisme. Cette application est consultable 7 jours sur 7 et fonctionne sans logiciel additionnel. Pour l’utiliser, il est juste nécessaire de disposer d’un navigateur récent. Vous pourrez notamment : * Localiser votre terrain, à partir de son adresse ou des coordonnées de la parcelle * Faire apparaître le zonage qui s’y applique, en noir et blanc ou en couleur * Consulter le règlement lié à ce zonage * Afficher les principaux éléments réglementaires pouvant concerner ce terrain : emplacements réservés, servitudes de mixité sociale … Tout cela en utilisant les différents outils mis à votre disposition. L’aide en ligne vous explique dans le détail ces différents outils et comment mener vos recherches. Conditions générales d’utilisation :

La ville d'après-demain est en marche - 13/11/2001 Profiter de l'élaboration du plan local d'urbanisme pour mener une réflexion sur la ville de demain et d'après-demain: voilà la démarche dans laquelle s'est engagée Plaisance-du-Touch il y a quelques semaines et à laquelle elle se tient à raison de réunions de travail au rythme soutenu. « Cette vision à moyen et à long terme n'est pas très fréquente au niveau d'une commune », a souligné Karl Pertersen, consultant dont Plaisance s'est assuré les services sur ce dossier, et qui a présenté, jeudi soir au conseil municipal, les orientations générales du Projet d'aménagement et de développement durable de la commune (PADD). Ce travail s'appuie d'une part sur le projet de ville plaisançois et d'autre part sur les grands contours du schéma directeur d'agglomération. Et s'il s'exprimera directement dans le plan local d'urbanisme pour les 6 à 7 ans à venir, il entend aussi prendre en compte les emplacements nécessaires pour ne pas bloquer le développement de la ville dans 15 ou 20 ans.

Related: