background preloader

LUA

LUA

http://www.lua-paris.com/

Related:  Urban farmingAgriculture urbaineAgriculture UrbaineAgroécologieActualités francophones

La Mini Ferme est une exploitation agricole de faible production qui intègre un commerce de proximité. Sa petite échelle favorise sa mise en réseau avec d’autres Mini Fermes permettant la diversité des cultures et nourrissant l’idée d’une production agricole diversifiée. C’est un bâtiment léger de structure modulaire d’une emprise au sol de 125m2 se développant sur trois à quatre niveaux. Des fermes sur les toits à Paris Pourquoi ne pas développer, en ville, une agriculture urbaine? Et même créer une filière agricole, du producteur au consommateur, en plein Paris? C’est possible, et ce projet, a priori un peu fou, est en passe de se réaliser. C’est celui d’une jeune société parisienne, UrbAgri, fondée par Virginie Dulucq. Un projet si sérieux qu’il vient d’être récompensé par le prix Créatrices d’avenir décerné par la région Île-de-France et la préfecture régionale. Cette agriculture urbaine se niche sur le toit des immeubles, dans les friches, les zones délaissées.

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération. Depuis 1996, les chiffres disponibles pour certaines villes ont démontré une augmentation du nombre de producteurs, de production et de valeur dans cette activité urbaine.

Aquaponie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Système d'aquaponie réduit L'aquaponie est la culture de végétaux en « symbiose » avec l'élevage de poissons. Ce mode de culture a été utilisé depuis une haute Antiquité, notamment en Mésoamérique. Ce sont les déjections des poissons qui servent d'engrais pour le végétal cultivé. Le mot aquaponie, traduction de l’anglais aquaponics, est un mot-valise formé par la fusion des mots aquaculture (élevage de poissons ou autres organismes aquatiques) et hydroponique (culture des plantes par de l'eau enrichie en matières minérales). Des cultures et des villes Vers une agriculture urbaine Des cultures et des villes Partager la vidéo Récuperer les adresses de la vidéo et de sa vignette:

Agriculture urbaine : l'avenir de l'agriculture verticale en 5 questions New York, 2050 : un gigantesque building en forme de libellule s’arrime à la pointe sud de Roosevelt Island, au milieu de l’East River. Hautes de 600 mètres, ses deux ailes de verre dévoilent des vergers, des potagers, des rizières, des champs de blé et des prairies où paissent des vaches. Imaginé en 2009 par l’architecte belge Vincent Callebaut, cet édifice de science-fiction est le plus spectaculaire des projets de fermes verticales présentés au cours de cette dernière décennie.

Urbana Farms présenté par jmlaper Convaincue qu’il faut réduire l’empreinte écologique des transports de marchandise et garantir une alimentation de qualité, saine et traçable, Urbana Farms développe la production et la commercialisation écologiques de légumes sains et locaux au cœur du tissu urbain. Nous implanterons tout d’abord un prototype de serre froide de 250m² qui peut s’installer sur un toit plat (idéal pour l’isolation d’un bâtiment énergivore), sur un terrain dégagé ou là où on ne peut pas construire de nouveaux logements. Cette serre est munie d’un système d’agriculture écologique moderne qui s’adapte parfaitement à la ville. Après plusieurs années de fonctionnement nous envisagerons d'agrandir la serre à 1500m² et par la suite nous pourrons multiplier ce type de serre dans plusieurs villes.

Quand l’agriculture s’installe en ville… Dossier : Nature(s) en ville Longtemps célébrée comme un vestige des temps passés, l’agriculture en ville s’impose aujourd’hui à l’agenda des politiques, qu’il s’agisse des documents d’urbanisme (schémas de cohérence territoriale (SCOT), schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE), plans locaux d’urbanisme (PLU)) ou des contractualisations locales (voir, par exemple, le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), voté le 25 octobre 2012 et qui soutient l’agriculture de proximité). Comme les y incitent les lois SRU (solidarité et renouvellement urbains) et les Grenelles de l’environnement, les collectivités territoriales expérimentent des dispositifs fonciers innovants en faveur de l’agriculture de proximité : zones agricoles protégées, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains, îlots fonciers, chartes foncières ou projets agri-urbains. L’agriculture au cœur des villes : une agriculture encore teintée d’utopie… © P. © L.

Le Sens de l’Humus Créée au printemps 2006, l’association Le Sens de l’Humus est le fruit de la rencontre quelques mois plus tôt d’une vingtaine de personnes désireuses de se former et d’expérimenter un certain nombre de méthodes d’agriculture biologique. Le projet est né initialement de la lecture de deux textes, l’un de Claude Bourguignon, microbiologiste des sols, paru sur Passerelle éco, l’autre, de John Jeavons, intitulé "Sens de l’humus", publié par Kokopelli. L’association obtient pour ses travaux un terrain dans le secteur des murs à pêches de Montreuil, terrain prêté par la Ville. Un premier projet, soutenu par le Fonds Social Européen, débute en juillet 2006, et a permis de salarier trois personnes jusque fin 2007. Le projet consiste en :

LE DEVOIR 27/10/12 L'agriculture urbaine, une image de marque pour Montréal Sur le toit de McGill. Convaincu que l'agriculture urbaine est un phénomène qui est là pour rester, l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) invite la Ville à en faire un objectif à part entière de son Plan de développement. Dans un rapport rendu public mercredi, l'OCPM constate que l'ampleur de l'agriculture urbaine à Montréal est sous-estimée, tout comme ses avantages pour la santé, le développement durable, l'intégration sociale et la lutte contre la pauvreté. Agriculture urbaine : ce dont elle est capable (et ce qu'elle ne pourra jamais faire) ALIMENTATION - Qui se souvient encore qu'il y a moins de 150 ans, Paris était encore entourée de fermes, d'élevages, bref d'une ceinture agricole qui nourrissait la ville... Ou encore que deux siècles plus tôt, la capitale était parsemée de champs, et même de pâturages où paissaient vaches et cochons? Plus grand monde. Depuis, l'invention du chemin de fer et du camion frigorifique ont repoussé l'agriculture loin des villes, et parfois même à l'autre bout du monde.

Related:  agriculture/ferme urbainearthuristorMélody et Katia les lunettes