background preloader

Living Roofs

Living Roofs

Farm City Le mode alimentaire américain basé sur une très forte consommation de viande de boeuf est une catastrophe écologique pour la planète - voir là et là, et risque de dévenir un enjeu d'aménagement urbain essentiel dans les décennies à venir - voir là. D'autres vont plus loin en imaginant carrément des immeubles associant en plein coeur de villes des élevages verticaux couplés à des abattoirs. C'est notamment le cas d'Amir Yousefi avec son projet "Carnivore Factory". On peut trouver cela terrifiant. On peut aussi imaginer que le visage des fermes évolue dans les années qui viennent pour donner naissance à une nouvelle "farmitecture"- voir les explications sur l'image ci-dessous là. PS : Sur les abattoirs comme modèle aéroportuaire, voir là. PS 2 : Sur le rôle du modèle alimentaire américain pour penser la mobilité du futur, voir là et là.

dusty gedge urban ecologist, performer, public speaker Green Roof Training jardins partagés d'Ile de France ID COOK / SOLAR BARBECUE COOKUP200 Description Le barbecue solaire COOKUP 200 met de l’énergie solaire dans votre assiette ! Avec un assemblage ludique, rapide et sans outils, vous cuisinez ou vous le souhaitez, en toute saison ! Le COOKUP 200 est idéal pour une utilisation nomade : à la plage, en randonnée ou en camping. Le four solaire COOKUP 200 est conçu et fabriqué sous le soleil de France. Principe Le barbecue solaire COOKUP 200 utilise le principe de la concentration des rayons du soleil. Données techniques Poids : 6,5 kg / Poids du colis : 9 kgMatériaux : Bois, S-ReflecT© 250µ, aluminiumDimensions du colis : 83x27x15 cmEncombrement au sol : 120 x 72 cmDiamètre de la parabole : 100 cmEntretien facile avec un chiffon humidePièces interchangeablesInnovation brevetée Eco-conçu Fabriqué sous le soleil de FranceGarantie : 2 ansREF : CK200

Green Roof Course - Endorsed by The Europoean Federation of Green Roofs (EFB) Retour à la terre en pleine ville Dans une salle du centre de formation du parc naturel du Maharashtra, on croise des informaticiens, des avocats, des médecins, des étudiants, des personnes âgées et des adolescents boutonneux. Pour eux, Preeti Patil est une célébrité. Ils ont tous lu comment cette femme, responsable de la restauration au sein de l’administration portuaire de Bombay, a galvanisé son service en transformant la terrasse de 280 mètres carrés jouxtant la cantine en une “forêt” luxuriante. Dans le monde entier, les citadins ont recours aux fermes urbaines en période de crise. L’atelier de Preeti est une occasion de partager des expériences et de rencontrer d’autres passionnés d’agriculture urbaine. www.urbanleavesinindia.comwww.courrierinternational.com vvv

1-800-Recycling - Find Recycling Center Locations Urban Leaves 11 Steps For Starving Students That Will Make A Difference For The Environment Image Credit Lloyd Alter When asked a few years ago what the single most important thing one could do to reduce their carbon footprint, a so-called expert (not on this site) responded "get rid of vampire power." Since then we have, I think, all become a little more sophisticated. I recently started answering the question about what the most important things to do for one of my starving students at RSID with For Saving Energy, Like Real Estate, The Three Most Important Things Are Location, Location and Location. I ended with eleven suggestions that anyone can do, eleven choices that make a big difference without costing a lot of money. Here's what I told Margaret to do: 1. Highland Garden Village Master Plan, Image Credit Peter Calthorpe This was covered in my previous post, where I noted that the key factor is not, in my opinion, density, but it is urbanity, which I defined as "a mix of transit-oriented development, walkability, and historicity." 2. Bikes in Paris. 3. Cool Citizens Guide

En Argentine, les habitants cultivent pour sortir de la crise - Agriculture urbaine Sur le bord de l’autoroute, ils sont plusieurs à bêcher, arroser ou récolter. Nous sommes à Rosario en Argentine, à 300 km au nord de Buenos Aires. Dans le bruit sourd des moteurs, plusieurs hectares très bien entretenus, où poussent légumes et fruits, jouxtent les quartiers les plus vulnérables de Rosario. Loin d’être un lieu isolé, ce jardin s’inscrit dans une stratégie de développement de l’agriculture urbaine menée par la municipalité depuis bientôt dix ans. « Nous avons commencé en 2001 au moment de la grande crise argentine, mais depuis la fin des années 1980, nous travaillons sur le thème de l’agroécologie », explique Antonio Lattuca. Organiser la cession gratuite des terrains La fameuse crise argentine de 2001 oblige la ville de Rosario à mettre les bouchées doubles. municipalité s’est décidée à suivre », relate Antonio. De 2002 à 2003, un registre des terrains vacants dans la ville est établi. Des agriculteurs sans terre, chassés par la culture du soja Près de 800 jardins cultivés

UndergroundHouse : Underground House The Purpose of this Group is to bring together as much information as possible for the building of an Underground / Earth Sheltered (ES) House that will be Self Heating / Cooling, Off Grid & Food Self Sufficient. There are two main objections to ES houses, which is that they are Dark & Damp, I intend to overcome these by: 1. To be food Self Sufficient, an ‘underground’/ Earth Sheltered greenhouse (similar to Mike Oehler’s designs) can be built at the side of the house, here small scale aquaculture & hydroponics can be carried out. Electricity can be generated using Wind Turbines & Hot Water with Solar Panels, these can be made & maintained much cheaper than commercial alternatives. Toilet waste can be dealt with on site & if properly composted can provide valuable fertiliser: Reedbeds can deal with the Black / Grey water.

Related: