background preloader

Écologie urbaine

Écologie urbaine
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’écologie urbaine étudie l'ensemble des problématiques environnementales concernant le milieu urbain ou périurbain. Elle vise à articuler ces enjeux en les insérant dans les politiques territoriales pour limiter ou réparer les impacts environnementaux et améliorer le cadre de vie et la qualité de vie des habitants. Cette notion a parfois un sens plus restrictif, désignant spécifiquement l'écologie des organismes vivants dans une zone urbaine, principalement représentés par les espaces verts, publics et privés et les animaux sauvages - mais cet usage tend à se raréfier. Exemple d'indicateurs (retenus par le programme URBIO), sous l'égide de l'ONU (PNUE) Histoire[modifier | modifier le code] De nouveaux concepts tels que l' urbotanique[5], l'agriculture urbaine intégrée apparaissent. L'écologie urbaine et le concept de ville soutenable[modifier | modifier le code] Tendances[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologie_urbaine

Related:  mmbpECOLOGIE URBAINE, VILLE DURABLEArticles / infosEcologie Urbaine

A la recherche de la ville durable Plus d’un être humain sur deux vit aujourd’hui en ville. C’est donc là, dans nos cités, que nous relèverons (ou pas) les principaux défis de notre temps. Ecocity, dont la Xe édition se tient cette année en France, à Nantes, tente de dessiner des chemins possibles, en faisant de la ville "un chantier essentiel pour la réponse aux enjeux globaux de la durabilité" (1) De la ville intelligente à la ville du Sud, en passant par les acteurs qui font bouger la ville, Terra eco vous propose ici un aperçu de ce vaste sujet.

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération.

Nature(s) en ville La nature, élément du bien-être des citadins La nature « sauvage », qui peut se définir comme l’ensemble des éléments (végétaux et animaux) qui n’ont pas été transformés par l’Homme et qui sont préexistants à lui, a été un espace hostile qu’il s’agissait de dompter. Elle n’est jamais « parue si belle que lorsque la machine a fait son intrusion dans le paysage » (Baridon 1998). La nature symbolise alors dans l’imaginaire des hommes la liberté et la beauté. Un potager sur le toit - 26 novembre 2013 Imaginez un potager, situé sur le toit d'un gymnase, entouré de buildings d'une dizaine d'étages et offrant une vue panoramique sur toute la ville. Non, vous n'êtes pas dans une des méga-fermes qui poussent au sommet des tours de Brooklyn ou Montréal, mais sur le toit d'un gymnase du 20e arrondissement de Paris, dans le premier jardin sur toit de la ville. Oubliez aussi les retraités en mal d'occupations. Ce matin, c'est une population variée faite d'étudiants, de mères de famille et barbus lookés comme dans un catalogue d'Urban Outfitters qui sont venus en découdre avec les mauvaises herbes. « Pendant la belle saison, les gens viennent jardiner mais aussi lire, prendre le soleil, partager un repas ou bavarder avec leurs voisins. Il y a des enfants partout, c'est très sympa », précise Nadine Lahoud, l'une des habituées de ce lieu de 600 m2, qui vient de repiquer épinards et betteraves.

Écoquartiers français et jardins collectifs : actualité et perspectives 1 Le ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, a lancé en 2009 un C (...) 2 Celui-ci émane principalement des services techniques des collectivités locales concourant. 3 Cette exploitation s'effectue dans le cadre du programme de recherche PAGODE (Participation, Animat (...) 4 Le terme « jardin collectif », par opposition aux jardins privés individuels, intègre l’idée de cul (...) 1À l’international comme en France, on observe une préoccupation croissante pour le développement urbain durable, en même temps qu’un renouveau des jardins collectifs dans le champ de l’aménagement et de l’urbanisme. Ces derniers, figures de la « nature en ville » et de l’agriculture urbaine, donnent lieu à un engouement notable depuis les années 1990-2000, période qui marque aussi l’émergence des premiers écoquartiers en France. 2Les jardins collectifs, sous diverses formes, ont connu en France, des cycles d’expansion et de résorption depuis le XIXe siècle. 9 Art. Figure 1.

Débat " Ville en mutation : enjeux et perspectives " le 2 juillet à Paris Dans le cadre de la 2ème édition " l'EXPO les villes en mouvement ", Fimbacte organise le débat " Ville en mutation : enjeux et perspectives " qui aura lieu le Mardi 2 juillet 2013 de 17h30 à 19h30 au siège de la SMABTP (Paris 15ème). En 2013, "l'EXPO les villes en mouvement %u2013 vers une ville en mutation'', rencontre les capitales régionales dont Boulogne-sur-Mer, Rouen, Strasbourg... et organise des débats autour de leurs projets d'aménagement, facteur de mutation urbaine. Le débat annuel, à Paris, qui réunit les élus des villes visitées, a pour objectif d'identifier les orientations actuelles et de réfléchir ensemble à l'urbanisation de demain. Ce rendez-vous abordera l'importance de l'environnement naturel, la mixité fonctionnelle facteur dynamisant et la ville multipolaire gage d'équilibre.

Les éco-quartiers sont-ils le futur de la ville ? C’est dans les villes que sont consommés 75% de l’énergie mondiale. Elles sont encore très dépendantes des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel). Ces cinquante dernières années, les villes européennes se sont étendues en moyennes de 78% alors que les populations ne grossissaient que de 33%. « La ville écologique n'est pas une utopie, c'est un combat » Terra eco : Pourquoi repenser le territoire urbain comme écologique, vous qui préférez ce terme à ville durable ? Thierry Paquot : Pour rompre avec la ville productiviste, née dans le contexte de la révolution industrielle. Or, la question environnementale, le réchauffement climatique et l’approche du pic pétrolier nous obligent à sortir du productivisme, de la logique du toujours plus. Il faut penser au toujours mieux, à consommer moins et autrement. Pourquoi continue-t-on à ouvrir des centres commerciaux en France ? Cela collait peut-être bien avec un mode de vie où l’on pouvait faire venir au même endroit 10 000 voitures par jour via des autoroutes urbaines.

Sites utiles La ville durable française dans la compétition mondiale 1/3 04/11/2014 - Paul-Antoine LECUYER Missionné en début d’année par le premier ministre pour définir les contours d’un « Institut pour la Ville Durable », le conseiller d’Etat Roland Peylet a remis son rapport le 30 octobre 2014. Le document fait le bilan une dizaine d’années d’ambition affichée pour un aménagement durable des territoires. Les 10 enjeux clés Et si l'économie circulaire était une façon de concevoir la ville ? 17/02/2016 - Paul-Antoine LECUYER Depuis la révolution industrielle, notre système économique est basé sur un schéma linéaire d’extraction et de transformation de matières premières, de consommation de biens et de création de déchets. L’aménagement du territoire n’échappe pas à la règle avec une « production de la ville » qui prend très peu en compte... Les coopératives d’habitants françaises profitent de l’élan de la loi ALUR

La rénovation urbaine Rennes métropole La loi du 1er août 2003, dite d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, a mis en place un programme national de rénovation urbaine. Son objectif : améliorer le cadre de vie des habitants en transformant les quartiers classés en Zone urbaine sensible (Zus). L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) est chargée d’appliquer ce programme dans un objectif de mixité sociale et de développement durable.

Related:  ARTICLES