background preloader

Vincent Callebaut Architecte DRAGONFLY

Vincent Callebaut Architecte DRAGONFLY
The world of fast-food and frozen food is over! The urban keen interest of the beginning of our Century turns toward the garden flat bringing back the countryside in our overcrowded cities fighting from now on for a community urban agriculture able to contribute to the durability of the city and to rethink the food production. On the roofs, terraces, balconies, in the hollow of the non-built public spaces, in the interior yards and the suspended greenhouses, the eco-warrior aspires to escape from its competitive and consumeristic universe imposed by the laws of the market. He desires to cultivate its immediate landscape so as to better take root in the ground by creating his own ecologic and alimentary biodiversity. The consumer becomes from then on producer and the garden inhabitant ! According to the PNUD (Programme of the United Nations for the Development), the worldwide urban population will go from 3.1 billion of inhabitants in 2009 up to 5.5 billion of inhabitants within 2025.

Atelier CMJN Lilypad et Dragon Fly l'urbanisme de demain ? Alors que les prévisions approchent les 250 millions de réfugiés climatiques en 2050, une équipe d’architectes inventifs a planché sur le sujet de la montée des eaux. Construire en mer des citées, écologiques, respectueuses de l’environnement, auto-suffisantes. Un autre projet de ce cabinet : le projet « Dragon fly » qui propose de réintégrer l’une agriculture auto suffisante au centre des mégapoles. Lilypad : cité flottante pour réfugiés climatiques Pour répondre à l’explosion annoncée du nombre de réfugiés climatiques d’ici à 2050, l’architecte belge Vincent Callebaut a conçu « Lilypad », un projet de cité flottante, écologique et autosuffisante. – Selon le Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), le niveau des océans devrait monter de 20 à 90 cm au cours du XXIe siècle. – Les catastrophes naturelles liées au réchauffement de la planète ont déjà poussé 25 millions d’individus à quitter leur pays pour des contrées plus accueillantes.

anti mal bouffe eVolo, projet lauréat : les clefs de la victoire Lauréate de l’édition 2011 du concours eVolo, la proposition 'LO2P' de l’équipe Julien Combes-Gaël Brulé, en prenant la forme d’une roue géante, s’éloigne des images canoniques de tours et autres structures verticales. «Par définition, le concours eVolo offre beaucoup de liberté dans l’interprétation du concept de gratte-ciel. Nous voulions quelque chose de haut et nous sommes partis sur quelque chose de rond en référence à l’oxygène», explique Julien Combes. La métaphore n’est pas anecdotique. Un centre de recyclage automobile en partie basse fournit l’acier de la structure du projet LO2P, dont le sommet est dédié à des espaces verts. «Nous sommes partis du constat que les ressources naturelles s’épuisent rapidement et que, par ailleurs, la plupart des produits manufacturés telles les voitures reposent sur des énergies fossiles qui, une fois épuisées, rendront la voiture obsolète. Les architectes ont, jusqu’à présent, participé à cinq compétitions d’envergure, dont Europan en 2008.

Umibudo Caulerpa lentillifera est une des espèces des plus prisée de Caulerpa comestibles en raison de sa texture douce et succulente... Cette algue naturelle appelée caviar vert ou raisin de la mer. L'Umibudo fait partie de l'alimentation saine des habitants d'Okinawa. C. lentillifera est cultivé aux Philippines et sur l'île de Okinawa, où la plante est consommée fraîche. Ne pousse que dans l'archipel d'Okinawa. L'umibudo se déguste tel quel avec une sauce de votre choix. On peut aussi le mettre au dessus d'une salade pour une présentation originale. Épatez vos amis ! C'est vraiment une très bonne alternative, pour ceux et celles qui n'aime pas les oeufs de poissons ( caviar, lump, capelan, saumon...)... le croquant et l'explosion est là, mais pas le poisson... sur un Gunkan de riz légèrement épicé c'est tout simplement jouissif ! Oïshi !!! Important : Ne pas conserver au frigo.

Vincent Callebaut. The Taiwan Tower is a Sustainable Twin Syscraper for the 21st Century The Taiwan Tower is a proposal by Vienna-based architect Steven Ma in Collaboration with San Liu, Xinyu Wan, and Emre Icdem. This highly innovative project consists of a set of super slim twin towers that reach a height of 350 meters where an observatory and sky-park is located. The plinth of the towers is formed by an intricate set of museums that will exhibit Taiwan’s past, present, and future. Each of the three museums configures itself around recreational areas that include a water plaza, an outdoor theatre, a green house, and an event plaza. To commemorate the 9th Annual Skyscraper Competition, eVolo is publishing the Limited Edition Book "eVolo Skyscrapers 2" which is the follow-up to its highly acclaimed book “eVolo Skyscrapers”. -> EVOLO SKYSCRAPERS 2 - Limited Edition Book

La qualité de l'eau et assainissement en France (annexes) Source : Joël Michelin, maître de conférences à l'Institut agronomique de Paris-Grignon - Synthèse OPECST La dénitrification consiste à éliminer les nitrates présents dans un élément, en l'occurrence l'eau. L'élimination a lieu par la transformation des nitrates en gaz inerte. L'analyse a permis de comprendre le processus au fond assez simple, mais fragile. 1. a) Le processus chimique Le principe est simple : les nitrates sont une synthèse d'azote, d'ammoniaque et d'oxygène (attention, il faut distinguer l'ammoniac qui est un gaz et l'ammoniaque qui est soluble). Cette diminution se présente donc simplement comme suit : NO3 (1 atome d'azote, 3 atomes d'oxygène) = nitrates (NO3-) NO3 -1 atome d'oxygène = NO2 (1 atome d'azote, 2 atomes d'oxygène) = nitrites (NO2-) NO2- 1 atome d'oxygène = NO ou N2O (1 ou 2 atomes d'azote, 1 atome d'oxygène) = Oxyde d'azote ou dioxyde d'azote NO ou N2O - 1 atome d'oxygène = N ou N2 - azote ou diazote : gaz inerte présent dans l'air. 2.

comment bien se nourrir /manger sainement dans Bosco Verticale : une forêt dans la ville (diaporama) Dans son vaste projet de réaménagement urbain BioMilano, en prévision de l’exposition internationale de 2015, l’architecte transalpin Stefano Boeri prévoit la construction d’une ceinture verte et d’immeubles végétalisés afin de redonner des espaces verts à la capitale économique italienne. Car la ville lombarde est polluée et manque d’espaces verts. Il a donc imaginé, entre autres, deux tours d’habitation de grande hauteur disposant de terrasses implantées en quinconce, et totalement végétalisées. Actuellement en cours de construction dans le quartier Garibaldi-Repubblica, les deux immeubles mesurent respectivement 80 et 112 mètres. Ils devraient participer au changement d’aspect de la ville qui se dote de nombreuses structures de grandes hauteurs : projet CityLife qui comprend trois gratte-ciel de 170 à 218 mètres, « Cité de la mode » culminant à 220 mètres, futur siège de la région Lombardie (163 mètres), tours Varesine de 140 et 150 mètres, etc.

Related: