background preloader

Agriurbain - Réseau Francophone - Réfléchir à l'agriculture urbaine et périurbaine

Agriurbain - Réseau Francophone - Réfléchir à l'agriculture urbaine et périurbaine

Über uns - Infarming Macadam Gardens Le Bilan de ce premier été sur le potager de la clinique a été très positif. Beaucoup de salariés se sont impliqués dans l’entretien du potager d’entreprise et certains se sont même découvert une passion pour le jardinage. Plus de 400kg de légumes et aromatiques ont été récoltés sur le toit de la clinique et cuisiné directement à la cantine le midi, pour le plus grand plaisir des salariés et des patients. Après une pause estivale, nous avons relancé une production sur notre potager hors sol dans le parc de Belleville. Le kale est de couleur vert, un peu rugueux, non pommé et frisé. C’est bientôt l’été, les balcons sont fleuris mais il n’est pas trop tard pour commencer un potager, nombreuses sont les plantes que vous pouvez encore semer ou planter. Les pots géotextiles sont idéaux pour un potager urbain Les jardinières en géotextiles Certainement les plus adaptées à la ville, ces jardinières ont l’avantage d’être légères, pratiques et performantes. Fleurs et aromates en jardinière

Farm City Le mode alimentaire américain basé sur une très forte consommation de viande de boeuf est une catastrophe écologique pour la planète - voir là et là, et risque de dévenir un enjeu d'aménagement urbain essentiel dans les décennies à venir - voir là. D'autres vont plus loin en imaginant carrément des immeubles associant en plein coeur de villes des élevages verticaux couplés à des abattoirs. C'est notamment le cas d'Amir Yousefi avec son projet "Carnivore Factory". On peut trouver cela terrifiant. On peut aussi imaginer que le visage des fermes évolue dans les années qui viennent pour donner naissance à une nouvelle "farmitecture"- voir les explications sur l'image ci-dessous là. PS : Sur les abattoirs comme modèle aéroportuaire, voir là. PS 2 : Sur le rôle du modèle alimentaire américain pour penser la mobilité du futur, voir là et là.

École d'agriculture urbaine - du 15 au 19 août 2011 Safer.fr : Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural Capital Growth: The campaign for 2,012 new food growing spaces in London Urban Farm Videos Urban ActivitiesPut your sustainable inclinations to work and exercise your farm prowess with help from these DIY vids. Go now » Urban LegendsYou see them in Urban Farm, now meet them—in a virtual sense. Plus, we'll introduce you to other green heroes. On LocationUrban Farm editors take you on a tour of sustainability digs and urban farms from around the world.

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ? Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin. A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. Pourquoi ne pas développer des cultures maraîchères en ville sur l’espace inutilisé des toits ? L’idée En Amérique du Nord, l’agriculture urbaine est en plein essor. Depuis, les jardins sur les toits de la « Grosse Pomme » ont fait souche et pris de l’ampleur. Une ferme sur un toit, « l’agriculture de l’avenir » Son créateur, Mohamed Hage, un jeune informaticien né au Liban, aime raconter s’être inspiré de la lufa (ou loofah), une variété de courge grimpante qu’il voyait pousser, enfant, jusque sur le toit de sa maison natale : « Pour moi, c’était tout naturel de construire une serre sur un toit. Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Ferme Lufa)

Ecocide, épisode 5 : pesticides, la fabrique infernale Ce fut une longue traque, au fil d’enquêtes menées dans plusieurs pays : Madagascar, Etats-Unis, Vietnam, Malaisie, Inde, Belgique, Ukraine, Chine, Indonésie, France… Le Monde publie une série de cinq reportages qui racontent une nouvelle forme de délinquance désormais prisée par les réseaux mafieux : la criminalité environnementale. Ce projet éditorial bimédia, lancé voilà deux ans avec le soutien du European Journalism Centre, porte le nom d’« écocide » car tous ces trafics illicites conduisent à la destruction massive de la faune comme de la flore. Un crime contre la nature. Originalité de la démarche, les journalistes du Monde ont travaillé en étroite collaboration avec une équipe de juristes internationaux – chercheurs, juges, avocats – pilotée par Laurent Neyret, professeur de droit à l’université de Versailles, qui a théorisé le concept d’écocide. « Nous souhaitons construire un droit pénal efficace contre la criminalité environnementale qui est en plein essor.

Novembre-Décembre | Patrimoine de l'écologie et écologie du patrimoine Colloque international - Appel à contributionsLieu : Université de Versailles, 11-12 octobre 2012Date limite pour la soumission des propositions : 31 décembre 2011Pour plus d'informations Jardins secrets en Seine-Maritime Expositions-Ateliers Dates: 26 mars-17 décembre 2011Pour plus d'infos Zones Humides et littérature. 7èmes journées d'étude du Groupe d'histoire des zones humides Colloque international Lieu : Blois (ENSNP), 2-3 décembre 2011Programme Environnement et Territoires : des représentations à l'action Colloque international Lieu : Tours, 8-9 décembre 2011Pour plus d'informations 5èmes Journées de recherches en sciences sociales INRA - SFER - CIRAD Journées d'études Lieu: Agro Sup Dijon, 8-9 décembre 2011Pour plus d'informations Photographier la ville contemporaine, XIXe-XXIe siècle. Colloque international Lieu : Université de Paris-Ouest, Nanterre, 8-9 décembre 2011Pour plus d'informations Paysalia. Image de ville. Luogo e comunità.

Les prémices de l'agriculture urbaine Les Nations Unis ont récemment estimé que la population sur la surface du globe serait de 9 milliards de personnes à l’horizon 2050….soit une augmentation de près de 40% par rapport à la situation actuelle. Simultanément, d’ici 2050, les projections font apparaitre que 80% des habitants de la planète seront des citadins. L’extension des villes, ainsi que leur densification, vont engendrer des problèmes logistiques et de sécurisation alimentaire. Avec des fermes de plus en plus éloignées des centres ville, des temps de transports rallongés et un risque accru du développement de la monoculture intensive, la question de l’agriculture urbaine va se faire de plus en plus pressante dans les années à venir et des ébauches de solutions sont en cours. A Berlin, le projet ZFarm pour une agriculture dans, sur et au-dessus des habitations (pour info, sur les planches, on retrouve ce slogan "On peut planter un autre monde ...") L’approche hydroponique a été retenue

Vertigo - vol 10 - Agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération. Depuis 1996, les chiffres disponibles pour certaines villes ont démontré une augmentation du nombre de producteurs, de production et de valeur dans cette activité urbaine.

Agriurbains Le maintien de l’agriculture sur les territoires périurbains représente un véritable défi pour le développement équilibré de l’Île-de-France. A proximité immédiate de l’agglomération parisienne les espaces et les activités agricoles répondent à des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques de plus en plus reconnus. Sur les territoires agriurbains d’Île-de-France l’agriculture est mise en projet dans le cadre d’une démarche concerté entre agriculteurs, citoyens et élus. La mise en place d’une animation territoriale et d’un programme d’action caractérise ces dynamiques qui apportent des réponses concrètes maintenir et valoriser l’agriculture périurbaine. Initier par le Conseil régional d’Île-de-France, le réseau des territoires agriurbains d’Île-de-France entend animer en complément du réseau rural et périurbain une dynamique d’échange et de mutualisation spécifique pour ce type de projets. Pour en savoir plus Contact : Annuaire du réseau Avec le soutien financier de :

T E R R A . f l u x u s

Related: