background preloader

“Keyhole Gardens” « Jardins et Potagers Urbains

“Keyhole Gardens” « Jardins et Potagers Urbains
février 27, 2009 par jardinpotagerurbain les "keyhole et bag gardens" sont des techniques potagères utilisées essentiellement en Afrique dans des régions arides comme le Lesotho ou l’Uganda. Ces méthodes permettent une importante production de légumes sur des surfaces limitées toute en contrôlant l’arrosage. les "keyhole gardens" (littéralement jardins en forme de trou de serrure) sont des petits potagers circulaires au centre desquels se trouve une colonne qui sert de composteur et de distributeur d’eau, ce qui entraine une diffusion lente et homogène des nutriments. Le substrat est fait de plusieurs couches de canettes de métal usager, de paille, de cendre et de terre. Parce qu’il est maintenu et entouré par un muret de pierre, le substrat est protégé de l’ érosion donc réutilisable à volonté.Il est ainsi possible de cultiver une multitude de différentes variétés de légumes sur un même espace. L’organisation "Send a Cow" est a l’origine du projet. Like this: J'aime chargement…

http://jardinpotagerurbain.wordpress.com/2009/02/27/keyhole-gardens/

Related:  les techniquesAgriculture Urbaine

Je suis au jardin: Faire pousser des tomates à l'envers: le bricolage Dans un billet du mois de janvier 2009, je parlais d'un truc loufoque : une corbeille pour faire pousser des tomates à l'envers. Je disais dans ce billet que si quelqu'un achetait ce gadget qu'il me fasse part de son expérience. Eh bien, ma requête a été entendue et mieux encore ! Un Français, Alain Moiroud, m'a fait parvenir des photos de son pot suspendu qu'il a lui-même confectionné. Je désirais donc vous faire part de son bricolage et éventuellement, du rendement de son plant de tomate, mais ça évidemment vous ne le saurez qu'à la fin de l'été...

Centre d'écologie urbaine (BXL) Quelle est l’importance de l’autoproduction alimentaire à l’heure actuelle à Bruxelles ? Quels sont les enjeux qu’elle comporte ? Quelles sont les possibilités offertes au citoyen des points de vue institutionnel, entrepreneurial et individuel ? Des questions qui seront abordées au Centre d’écologie urbaine lors des « Baràdéba » organisés en partenariat avec Etopia lors du cyle « Mange ta ville », un cycle de trois débats qui auront lieu lors de trois soirées dans le cadre d’un cycle portant sur l’alimentation.

Un jardin en trou de serrure Où mettre le tas de com­post ? Trop près de la mai­son, il se­rait en concur­rence avec le po­ta­ger de proxi­mité (ce­lui des herbes et des sa­lades) et il nui­rait à l’esthétique vi­suelle (et par­fois à l’esthétique ol­fac­tive). Trop loin de la mai­son, et on se re­trouve avec des as­ti­cots dans la cui­sine parce qu’on n’a pas eu le cou­rage d’aller vi­der la pou­belle de dé­chets verts au fond du jar­din tous les jours. Chez nous, le tas de com­post a pas mal mi­gré, mais il n’a tou­jours pas trouvé son em­pla­ce­ment idéal. Der­niè­re­ment, il était à côté du po­ta­ger prin­ci­pal, dans un genre de kiosque de for­tune en bam­bou pour que ça ne fasse pas trop moche. Mais c’était en­core un peu dif­fi­cile d’accès et ça com­mence à être un peu trop plein.

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération.

Oracle Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Méthane et effet de serre + méchants industriels La question suivante a été posée le 11/09/09 au mauvaise endroit. Mon potager en carré Encore un drôle de nom, à première vue je ne vois pas ce qu’il a d’aéro ce jardin ! Bref voyons ce que cette boite nous réserve. Depuis quelques temps, comme il fait un peu friquet dehors, je m’intéresse à la culture hors sol. Non pas que je souhaite pactiser avec le diable, mais je revoie mes positions et je commence à croire qu’il y a du bon dans ces techniques pour peu qu’elle ne dépasse pas l’échelle du jardin. Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Télécharger

Quand l’agriculture s’installe en ville… Dossier : Nature(s) en ville Longtemps célébrée comme un vestige des temps passés, l’agriculture en ville s’impose aujourd’hui à l’agenda des politiques, qu’il s’agisse des documents d’urbanisme (schémas de cohérence territoriale (SCOT), schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE), plans locaux d’urbanisme (PLU)) ou des contractualisations locales (voir, par exemple, le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), voté le 25 octobre 2012 et qui soutient l’agriculture de proximité). Comme les y incitent les lois SRU (solidarité et renouvellement urbains) et les Grenelles de l’environnement, les collectivités territoriales expérimentent des dispositifs fonciers innovants en faveur de l’agriculture de proximité : zones agricoles protégées, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains, îlots fonciers, chartes foncières ou projets agri-urbains. L’agriculture au cœur des villes : une agriculture encore teintée d’utopie…

L'Ecolieu Au Petit Colibri 9 juin 2015 CREATION DU SENTIER PÉDAGOGIQUE dans la zone naturelle Bonjour les amis, Nous sommes encore dans l'attente de la validation du retour des terres en zone constructible, les avancées administratives de ces derniers mois sont très encourageantes, simplement c'est vraiment long... Les plantes Compagnes La présence de chaque espèce dans un système donné est étroitement liée à celle des autres : arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol vivent en relation intime. L'association de cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale est créée, elle protège le sol de l'érosion, favorise l'infiltration de l'eau, réduit l'évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol. Les poisons violents que sont les insecticides et pesticides, utilisés pour détruire les pucerons (ou autres) ne sont pas sélectifs et tuent aussi les abeilles et insectes pollinisateurs, les oiseaux, les araignées et les petits animaux (grenouilles, crapauds, hérissons ...). De plus, une part retombe infailliblement sur le sol, atteignant vers de terre, champignons, bactéries et insectes bénéfiques du sol…

Nature(s) en ville La nature, élément du bien-être des citadins La nature « sauvage », qui peut se définir comme l’ensemble des éléments (végétaux et animaux) qui n’ont pas été transformés par l’Homme et qui sont préexistants à lui, a été un espace hostile qu’il s’agissait de dompter. Elle n’est jamais « parue si belle que lorsque la machine a fait son intrusion dans le paysage » (Baridon 1998). La nature symbolise alors dans l’imaginaire des hommes la liberté et la beauté. BRF : Mode d'emploi Étape 2 : fin mars, début avril, incorporez le BRF aux 5 à 10 premiers cm du sol avec un croc par exemple. Essayez de faire en sorte que le mélange terre et copeaux soit le plus homogène possible pour éviter les accumulations locales de copeaux. Étape 3 : semez et planter comme d'habitude. Les copeaux ne gêneront pas. Étape 4 : les pluies tassent le sol et le soleil assèche la terre... toute cette précieuse vie animale à la base de la fertilité du sol va fuir ces conditions hostiles. Pour le protéger, recouvrez donc votre sol de 1 cm de précompost BRF ou de paille.

Jardin bio, esprit cabane, idées, actus pour aménager un jardin déco et bio La tondeuse manuelle a beaucoup d'avantages : maniable, économe et discrète. J'ai testé l'utilisation ce » Les conseils de Claire Delahaye de Slowgarden pour créer une belle terrasse » Balcon : comment l'aménager ? Quel mobilier choisir ? Idées déco et suggestions récup »

Related: