background preloader

Enseigner et apprendre à l'ère du numérique by François MULLER on Prezi

Enseigner et apprendre à l'ère du numérique by François MULLER on Prezi

http://prezi.com/d6eodopr8lyy/enseigner-et-apprendre-a-lere-du-numerique/

Related:  Culture numériqueProcessus d’apprentissage à l'ère numériqueTechnopédagogieNumérique et changements pédagogiquesPédagogie numérique

Bernard Stiegler : «Avec le numérique, nous sommes dans l’obligation de repenser l’éducation» *Bernard Stiegler enseigne la philosophie aux universités de Compiègne et de Londres, président du l’association Ars Industrialis, directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Georges Pompidou (IRI), membre du Conseil National du Numérique. Pourquoi l’éducation devrait-elle changer ? L’éducation doit changer parce que le savoir a changé. Ce changement profond est visible dans des sciences comme les mathématiques, l’astrophysique ou les nanosciences pour n’en citer que quelques-unes... Mais c’est également vrai dans le domaine de la langue et des savoirs, où Google est en train de bouleverser les cadres traditionnels comme l’a montré Frédéric Kaplan notamment. Apprendre à écrire sur un clavier, un danger pour les enfants ? L’initiative finlandaise. Recopier minutieusement les lettres de l’alphabet sur son cahier d’écolier : un souvenir douloureux pour les uns, plein de nostalgie pour les autres. Une tâche dont se passeront bientôt les élèves finlandais. A partir de 2016, fini les cahiers d’écriture et les stylos, place au clavier d’ordinateur pour apprendre l’écriture. Une initiative inspirée de l’exemple américain : depuis cette année, 45 Etats américains sur 50 ont décidé de rendre l’apprentissage de l’écriture manuscrite optionnelle. Mémoire et lecture en danger.

Quels outils numériques pour quels besoins ? Le recours aux technologies numériques à l’appui d’un cours doit respecter quelques principes de bon sens. Il ne s’agit pas d’utiliser l’outil pour lui-même, simplement pour être à la page. On observe trop souvent des présentations inutiles, qui n’apportent rien à l’exposé, voire pire, qui détournent l’attention du public. A cet égard, on gardera à l’esprit que l’utilisation pertinente du tableau traditionnel produira toujours un résultat plus satisfaisant que celle médiocre d’un média moderne. S’agissant des nouvelles technologies, il conviendra plutôt de partir d’un besoin pédagogique, puis de sélectionner l’outil le plus adapté afin de répondre à ce dernier. Précisons d’emblée qu’il y a plusieurs façons d’utiliser un même outil.

10 propositions pour le numérique à l’école De nombreuses personnes s’accordent à dire qu’il faut enseigner le code à l’école (j’en ai déjà parlé ici), mais certains vont jusqu’à prétendre qu’il faudrait enseigner le PHP dès l’école primaire : Le pire est que l’incongruité d’une telle proposition ne choque pas plus de gens que ça (ou pas assez pour que plus jamais personne ne dise un truc pareil), et qu’il ne vient pas à l’esprit de ceux qui l’affirment qu’on ne saurait coder sans savoir un minimum d’orthographe qui plus est dans une langue qui n’est pas la nôtre ni sans un minimum de bagage informatique. Mais il y a pire. On voit bien que ce souci de déterminer ce qui doit être transmis à l’école ne s’accompagne d’aucune réflexion sur les valeurs à transmettre, d’aucune signification autre qu’économique.

Découvrir 12 pratiques pédagogiques actives pour l’enseignement supérieur 26 juin 2016 par Amaury Daele Dans cet article, je partage le matériel de formation que nous utilisons, avec ma collègue Deborah Dominguez, pour faire découvrir aux enseignant·e·s 12 méthodes actives d’enseignement. Cet atelier d’1h30 se déroule en mode Jigsaw, comme dans l’atelier « Articuler le travail des étudiant·e·s en et en dehors de la classe« . L’idée générale de cet atelier est de réfléchir à l’utilité et la plus-value des méthodes actives et d’en découvrir 12 rapidement en discutant avec des collègues. Les dias de l’atelier sont présentées ci-dessous: L’activité Jigsaw se déroule en 4 étapes:

Formateurs - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 19/11/15 par CANOPÉ académie d'Amiens Qu’est-ce que c’est ? Il existe de nombreux générateurs d’exercices sur Internet qui permettent de créer rapidement différents types d’activités : des QCM/quiz, des textes à trous, des éléments à remettre dans l’ordre, des mots croisés, des dictées… Le numérique nous fait-il perdre la mémoire ? Nous confions de plus en plus le soin à des appareils d’enregistrer les informations à notre place. Le fait de se reposer sur les technologies numériques pourrait permettre à notre cerveau de se consacrer à d’autres tâches. Mais cela ne risque-t-il pas, à terme, d’affaiblir notre mémoire ? Enquête auprès de spécialistes du sujet.

La classe inversée « permet une pédagogie vraiment active » Pédagogie circulaire, élèves actifs : la classe inversée n'est pas simple à mettre en place, mais elle possède beaucoup d'avantages. Témoignage d'Olivier Quinet, prof de collège. Les 4e d’Olivier Quinet pendant une tâche complexe. Renvoyer les cours à la maison pour faire du temps de classe un temps de travail durant lequel les élèves sont actifs : tel était le projet d’Olivier Quinet, quand il s’est lancé en 2012 dans la pédagogie inversée. Enseigner c'est ajuster- Usages du numérique éducatif Le numérique est une écriture, avec laquelle chacun doit se familiariser. C’est aussi potentiellement un "instrument culturel supérieur", dit Dominique Bucheton1. Comment mettre à jour ses méthodes pour développer la pensée de l’élève et réussir le pari de la démocratisation de l’école ?

Related: