background preloader

SANKORÉ Session Inserm : Les nouveaux médias et le développement cognitif de l'enfant - CERIMES

SANKORÉ Session Inserm : Les nouveaux médias et le développement cognitif de l'enfant - CERIMES
SANKORÉ Session Inserm : Les nouveaux médias et le développement cognitif de l'enfant Conférence-Débat : INSERM / SANKORE : ZOOM SUR LES NEUROSCIENCESQue disent les neurosciences sur l’Education numérique ? Les nouveaux médias viennent concurrencer les outils traditionnels de la transmission des savoirs et du développement des capacités cognitives.Dans un domaine où l'innovation est constante, la recherche devient rapidement obsolète. Cependant, une recherche abondante est déjà à notre disposition.Nous essaierons d'en dégager quelques grandes lignes et de proposer des axes sur lesquels les outils à venir pourront être évalués pour mettre en évidence leur valeur ajoutée du point de vue du développement de l'enfant.

http://www.canal-u.tv/video/cerimes/sankore_session_inserm_les_nouveaux_medias_et_le_developpement_cognitif_de_l_enfant.7986

Related:  Processus d’apprentissage à l'ère numériqueImpact du numérique

Impacts du numérique sur l'apprentissage «L'être et l'écran» «Le philosophe Dominique Lecourt analyse les bouleversements apportés par la révolution du numérique dans notre rapport à l’apprentissage et dans nos relations aux autres. » La Croix, le 24/09/2013 Apprend-on mieux sur un support papier ou sur un écran ? « Différentes études seraient plutôt en faveur du papier, mais la différence est faible [...]

Enfants et tablettes électroniques: des experts inquiets Puisque le fait de naviguer dans une tablette ne nécessite habituellement pas la capacité de lire ou d'écrire, des enfants parfois aussi jeunes que des bambins peuvent rapidement apprendre comment regarder des films, faire défiler les photos familiales ou jouer à des jeux simples. Cette facilité d'utilisation rend les tablettes - et les téléphones intelligents - populaires auprès des parents occupés, qui s'en servent pour calmer leurs enfants lors de balades en voiture, de sorties au restaurant ou durant la préparation des repas. Et plusieurs d'entre eux se sentent moins coupables s'ils estiment que les applications et les jeux utilisés ont une valeur éducative.

Je suis égoïste, toi non plus - rts.ch - émissions - specimen L'origine et les motivations de l'égoïsme, de l'empathie et l'altruisme qui animent les hommes sont analysées à travers diverses expériences de jeux de rôle, de caméras cachées et des recherches scientifiques sur le comportement des grands singes et sur le fonctionnement du cerveau. Dans le prolongement de cette première émission de Specimen, nous vous proposons d'autres exemples qui illustrent le comportement égoïste. Un SDF secourt une femme agressée et meurt dans l'indifférence Issue d'une caméra de surveillance, une vidéo publiée sur YouTube montre l'effet «spectateur» de passants new-yorkais. Les faits se sont produits dans le quartier du Queens, à la fin avril 2010. D'après le NYpost.com, l'agresseur courait toujours et l'agressée n'avait pas été identifiée au début du mois de mai.

Aspects psychologiques Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...]«Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin.

Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques A l’occasion de la parution de la 3e édition du Digital Society Forum consacrée aux nouvelles formes d’apprentissages (la première édition était consacrée aux nouvelles relations, la seconde à la famille connectée), en partenariat entre la Fing (et notamment son média, InternetActu.net), Psychologies Magazine et Orange, nous republions le texte introductif du sociologue d’Orange Labs, Dominique Cardon, qui revient sur les rapports entre éducation et technologies. Une bonne introduction aux deux principales problématiques de l’apprentissage : qu’est-ce qu’apprendre et qu’est-ce que change le fait d’apprendre avec le numérique… En elles-mêmes, les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) ne sont causes de rien, ne rendent pas les enseignants plus pédagogues, les enseignés plus performants ou la société plus savante. Regarder ailleurs Qu’apprendre ?

Comment évalue-t-on dans la classe du futur ? Dans la mesure où une intégration réussie des technologies dépend d'une révision de la pédagogie, tous les dispositifs éducatifs doivent être repensés à l’aune des TICE : outils, méthodes, objectifs et bien sûr évaluation. En pédagogie traditionnelle, l'évaluation porte principalement sur l'acquisition des savoirs et, dans une moindre mesure, sur les savoir-faire. Or, le numérique a rendu les savoirs disponibles et accessibles à (presque) tout le monde. Quel intérêt à continuer de les enseigner ? L'éducation repensée a donc pour objectif d'enseigner à exercer des capacités et des compétences, exercice où les connaissances sont naturellement convoquées.

Débat public «L'hypersexualisation des jeunes: vers une mutation de l'adolescence?» 6 décembre 2006 01:23:36 Grand débat public à l'UQAM le 5 décembre 2006. Animé par le journaliste Alain Gravel S'adressant à un large public, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la série des Grands débats Prenez position de l'UQAM, qui ont pour objectif de stimuler les échanges et de confronter les réflexions sur des enjeux actuels de société. Ainsi, les panélistes tenteront de répondre aux questions suivantes:

L'addiction à Internet frappe les jeunes L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau & Psycho Du même auteur À lire aussi Pour en savoir plus Ceci aussi peut vous intéresser Inhibition, analogie, erreur, face au numérique Dans son dernier opuscule, destiné davantage au grand public spécialisé qu'aux chercheurs et spécialistes de la psychologie, Olivier Houdé (Apprendre à résister, le pommier 2014) nous parle de l'importance de l'inhibition comme mécanisme permettant d'apprendre. Il rejoint en cela d'autres publications récentes, plus grand public, comme le numéro de la revue Cerveau et Psycho (septembre 2014) consacré au développement de l'enfant qui reprend aussi, entre autres, cette question de l'inhibition. Le terme inhiber n'a pas ici totalement le sens qui lui est attribué communément. On parle volontiers de timidité, de frein, lorsque l'on dit de quelqu'un qu'il ou elle est inhibé.

Tice 74 - Site des ressources pédagogiques TICE - Dossier TICE et Handicap De nombreux outils TICE sont au service des élèves handicapés, mais également au service des élèves en difficulté. Comment être plus efficace en classe auprès de tous nos élèves ? Je m’arrêterai sur trois applications que je trouve très pertinentes en situation de classe, en ouvrant à d’autres ressources. Serge Soudoplatoff Serge Soudoplatoff Ensemble, la synthèse de Serge Serge est un passionné d’Internet, qu’il a connu en 1984 au centre de recherche d’IBM. Il eu la chance d’être le premier abonné à Wanadoo, le 2 mai 1996. Serge a d’abord fait de la recherche en informatique, à l’IGN, sur les premières images Landsat (avant Spot) et sur le navstar, ancêtre du GPS, puis au centre de R&D d’IBM à Paris, et Yorktown Heights, où il fit de la reconnaissance de la parole, puis à Cap Gemini Innovation où il diriga un centre de recherche en informatique, et enfin à la direction de l’innovation de France Telecom.

L'addiction à internet, un mal moderne La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale ? Le numérique nous fait-il perdre la mémoire ? Nous confions de plus en plus le soin à des appareils d’enregistrer les informations à notre place. Le fait de se reposer sur les technologies numériques pourrait permettre à notre cerveau de se consacrer à d’autres tâches. Mais cela ne risque-t-il pas, à terme, d’affaiblir notre mémoire ? Enquête auprès de spécialistes du sujet.

Dans cette vidéo, il est intéressant de voir l'avis des neuro-scientifiques sur le sujet du numérique à l'école mais aussi le lien qui est fait avec l'industrie du jeu vidéo. Aujourd'hui, la technologie utilisée dans les jeux vidéos est bien plus avancée que celle utilisée en classe. Cependant cela change et les technologies qui se prêtent d'abord à un usage vidéo-ludique, peuvent être utilisées dans un but éducatif. Cela peut, dans certains cas, permettre aussi une meilleure stimulation des apprenants et donc une meilleure mémorisation. by bastyle Apr 26

Related: