background preloader

Le mobile est-il l'avenir des magasins physiques

Le mobile est-il l'avenir des magasins physiques
Related:  Digitalisationdistribution est elle incontournable

Digitalisation & magasins connectés - TRIBUNE - DOC NEWS Si pendant longtemps, on a tenté d'opposer points de vente physique et Internet, pensant que le second cannibaliserait les ventes du premier, aujourd'hui, les distributeurs comprennent qu'il y a une nécessaire complémentarité à trouver entre ces deux univers expérientiels, relationnels et commerciaux. Le client est multicanal ! Il devrait être fini le temps où les entreprises différenciaient leurs clients sur Internet de ceux qui achetaient dans des magasins physiques. Historiquement, Pixmania avait compris l'utilité d'avoir ses propres points de retrait de produits devenus aujourd'hui de vrais magasins. - Diesel en 2010 en Espagne a proposé à ses client(e)s d'un magasin de partager leurs "essayages" sur Facebook. Kiabi à Villeneuve d'Ascq : là encore il s'agit d'une expérimentation centrée autour du Facebook et du partage de l'expérience en magasin par les clients sur leur profil social. - Leroy Merlin teste dans certains de ses magasins des bornes interactives. Cédric DENIAUD @cdeniaud

Visitez en exclusivité le premier magasin Publié le par JEAN-NOËL CAUSSIL. Primark arrive en France et c'est à Marseille que cela se passe. Dans le centre Grand Littoral en l'occurrence, et sur 6000 m² de surface de vente, inaugurés ce lundi 16 décembre 2013. Un premier magasin qui en appellera très vite d'autres. Plusieurs ouvertures sont en effet déjà annoncées à Val d'Europe, Marne-la-Vallée, Aulnay-sous-Bois ou Dijon. Toutes pour les premiers mois de 2014. Primark doit frapper fort pour installer sa marque C'est que Primark, pour son entrée en France, veut frapper fort. De quoi potentiellement fragiliser les enseignes rivales les plus faibles Et c'est surtout dire si, dans ce contexte, l'arrivée d'un nouveau compagnon de jeu est d'importance. Un panier moyen qui tourne entre 50 et 60 euros Les clés du succès? Un magasin sans surprise mais pro À voir le magasin de Marseille, en tous cas, le moins que l'on puisse dire est que le savoir-faire est là. Jean-Noël Caussil, à Marseille

La publicité sur mobile peine à séduire les investisseurs - High-Tech PARIS (Reuters) - Le marché publicitaire sur téléphones mobiles a enregistré en France une croissance de 30% en 2012, mais ne représente toujours que 1,8% de l'ensemble des investissements réalisés dans la publicité digitale, selon une étude publiée mardi par l'Observatoire de l'e-pub SRI, qui prévoit que cette tendance perdure en 2013. En comparaison, les Etats-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont enregistré respectivement 180%, 84% et 70% de croissance sur ce segment. "Ce résultat reste en deçà des attentes. La publicité sur mobile n'a pas franchi le cap de développement que l'on attendait", commente Jérôme Bourgeais, vice-président du secteur Télécom Media Entertainment de Capgemini Consulting. "Nous constatons un certain attentisme des investisseurs", a estimé Eric Aderdor, Président du syndicat des régies internet (SRI), qui a toutefois souligné que le digital a tiré son épingle du jeu, face au recul de 1,9% des investissements publicitaires pluri-médias.

5 technos qui préfigurent le futur du digital in store Qui ? Alexandre Koch, directeur technique de l'agence Dagobert. Quoi ? Comment ? 1/ Les interactions "touchless" "Aujourd'hui, on note une réticence des gens à aller vers l'interactivité, qui passe principalement par des écrans tactiles. 2/ Les objets interactifs On connaissait les objets connectés, mais désormais, tout objet peut devenir interactif : avec des capteurs 3D, infrarouges acoustiques ou basés sur l'impédance, les objets du quotidien deviennent intelligents. 3/ Les écrans transparents "Au CES 2012, Samsung a présenté des écrans transparents et tactiles, qui permettent d'afficher des informations en surimpression sur une vitrine". 4/ La 3D "Actuellement, les écrans 3D restent de l'ordre du gadget, il faut vraiment être en face pour voir l'effet 3D. 5/ Les hologrammes La technologie est déjà ancienne mais n'a jamais décollé. "Techniquement, on est prêt à aller beaucoup plus loin que ce qui se fait aujourd'hui.

Sans musique dans les magasins, les clients ont un "sentiment de vide" Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager On se plaint souvent du bruit, qui est partout omniprésent. La 11e semaine du son, qui débute ce lundi 27 janvier, veut sensibiliser le public à la qualité de l’environnement sonore. Un magasin est perçu comme "triste" par les clients en l'absence de musique, selon le directeur d'une agence de communication qui travaille dans la sonorisation des magasins. Quelles sont les tendances du Web français ? : Des séniors accros aux jeux en ligne En décembre 2012, 24,1% des internautes français avaient plus de 55 ans, soit 11,6 millions d'internautes, en hausse de 5% sur un an. Attirés par des sites dédiés à la santé, aux jeux en ligne, aux voyages à l'actualité et aux technologies bien plus que les autres tranches d'âge, les séniors ont vu leur temps passé en ligne grimper de 8,6% en 2012. Ils aiment en particulier se rendre sur les sites de jeux en ligne, ce qui profite en premier lieu à la Française des Jeux qui enregistrait en décembre près de 1,6 million de visiteurs uniques de plus de 55 ans. Ils sont d'ailleurs surreprésentés sur ce site comparé à l'ensemble des internautes.

Quelle expérience cross-canal pour le client à l'heure des magasins connectés ? - Cedric DENIAUD.com : Stratégie Internet, Social Media, Transformation digitale L'Oréal Paris ouvre une troisième boutique Après Stockholm (le 29 août dernier, et Oslo, le 24 octobre), c’est au tour de l’Europe du Sud de se voir doter d’une boutique de 100 mètre carrés. L’ouverture a eu lieu hier soir. L’intégralité des produits de la marque sont proposés, du maquillage aux colorations capillaires. Le magasin propose également des services. Une nouvelle concurrence ? A Madrid, le magasin est situé dans une rue marchande, entre autres Mango et Massimo Dutti mais également près d’un Kiehl’s et The Body Shop. Le marché espagnol du maquillage s’élèverait à 800 millions d’euros (tout canaux confondus), pour des volumes de 115 millions d’euros. Cependant, la directrice générale de L’Oréal-Paris a précisé lors de l’ouverture que la marque n’avait pas vocation à créer sa propre chaîne de magasin.

BII REPORT: The Mobile Advertising Ecosystem Explained We are in the post-PC era, and soon billions of consumers will be carrying around Internet-connected mobile devices for up to 16 hours a day. Mobile audiences have exploded as a result. Mobile advertising should be a bonanza, similar to online advertising a decade ago. However, it has been a bit slow off the ground, and its growth trajectory is not clear cut. In a recent report from BI Intelligence on the mobile advertising ecosystem, we explain the complexities and fractures, and examine the central and dynamic roles played by mobile ad networks, demand side platforms, mobile ad exchanges, real-time bidding, agencies, brands, and new companies hoping to upend the traditional banner ad. Access The Full Report And Data By Signing Up For A Free Trial Today >> Here's the dynamics surrounding the mobile advertising ecosystem: Mobile advertising is relatively tiny: U.S. mobile ad revenue was $1.2 billion last year, a tiny fraction of overall U.S. ad spend. In full, the report:

Trois stratégies pour vulgariser la digitalisation de l'entreprise "Digital Academy" pour développer le e-business de Kering Portée par la direction des ressources humaines en 2011, la mise en place d'une "digital academy" au sein du groupe français du luxe et de la grande consommation est d’abord une initiative du PDG François-Henri Pinault. Il s’agit d’un levier d’accompagnement du changement dans le groupe qui vise à instiller une culture digitale dans ses marques. Comment ça fonctionne ? A ce stade, 45 séances ont été organisées sur trois continents où la société est présente. "Reverse Monitoring" du comité exécutif chez Orange Une initiative originale a été prise par l'opérateur télécoms Orange, parti du constat que de nombreux jeunes salariés ont des compétences en matière de communication que les dirigeants plus expérimentés n'ont pas. Le programme vise à sensibiliser tous les salariés du groupe agroalimentaire Danone à la richesse du web 2.0 et aux mécanismes des réseaux sociaux.

E-commerce: Que retenir du bilan annuel Les prévisions ne sont pas atteintes, mais l’essentiel est là. La barre psychologique des 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires a été dépassée en 2013. 51,1 pour être précis, ce qui représente une hausse de 13,5%. Au-delà de ce chiffre rassurant, des signaux indiquent en revanche une croissance plus mesurée, comme le panier moyen, en recul de 3,5%. Les Français ont multiplié les transactions de commerce électronique cette année, puisqu’elles bondissent de 17,5% pour atterrir aux alentours de 600 millions. M-commerce et place de marché Les principaux indicateurs mesurés par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) renforcent ce que l’on savait déjà: la montée du nombre de transactions réalisées sur des outils mobiles comme les tablettes et les smartphones ; et l’espace de plus en plus important occupé par les places de marchés. 15% du volume d’affaires réalisé par les sites de l’IPM* sont réalisés par les places de marché, contre 10% en 2012.

Le grand magasin du futur ? Fragmenté et sur tous les canaux Face à des consommateurs connectés et globaux, les chaînes ont tout intérêt à ne plus penser en terme de grande implantation de référence, mais plutôt en une succession de petites échoppes physiques et en ligne, adaptées à tous. La généralisation de la vente en ligne et via des appareils mobiles (téléphone, tablette...), signe t-elle la disparition des réseaux de grande distribution tels qu'ils existent aujourd'hui ? En règle générale, les acteurs ont intégré l'importance du web et du mobile et se lancent de plus en plus dans uns stratégie cross-canal qui prend en compte tous ces supports pour communiquer et vendre. Un monde à la fois polarisé et éclaté Big Data et nouveaux métiers Pour faciliter cette transformation, PwC estime que les marchands devraient augmenter leur utilisation de solutions de Big Data pour mieux comprendre leurs clients.

Related: