background preloader

Face aux écrans, responsabiliser les enfants plutôt qu'interdire

Face aux écrans, responsabiliser les enfants plutôt qu'interdire
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Laronche Consoles de jeux, ordinateurs, télévisions, tablettes numériques : les tentations sont de plus en plus nombreuses pour les enfants. De 4 à 14 ans, ils regardent la télévision 2 h 15 par jour en moyenne, selon Médiamétrie. Dans un avis publié mardi 22 janvier, l'Académie des sciences s'attaque aux écrans mais se garde bien de donner des leçons aux parents et se borne à donner quelques conseils de base. Elle les invite, au contraire, à responsabiliser très tôt leur progéniture. L'avis, intitulé L'Enfant et les écrans et publié aux éditions Le Pommier (267 pages, 17 euros), est consultable sur Academie-sciences.fr. Ce choix est aussi dicté par l'évolution rapide des supports, qui deviennent de plus en plus interactifs, et des contenus, avec des logiciels éducatifs qui prendront de plus en plus de place. Avant 2 ans, aucun effet positif, sauf pour les tablettes De 2 à 6 ans, pas de console personnelle Related:  Être parent à l'ère numériqueEnseignement

Internet à la maison en 10 questions France : Polémique autour d'un manuel scolaire d'histoire de l'art Ce livre est accusé par l'Inspection générale de l'Éducation nationale d'être tendancieux, au grand agacement d'Hatier, la maison d'édition. Le manuel au centre de la polémique. «Indigence du vocabulaire et des notions artistiques», «inexactitudes en matière d'histoire de l'art», «défaut de compétence des auteurs»: dans son rapport d'expertise remis en septembre (document pdf) au sujet d'un Cahier d'histoire des arts destiné à préparer les élèves de troisième à cette épreuve orale du brevet, publié en avril 2012 par Hatier, l'inspecteur général des arts plastiques, Henri de Rohan-Csermak n'y va pas par le dos de la cuillère. La toile Les Joueurs de skat d'Otto Dix est présentée comme «expressionniste», alors qu'elle relève de la «nouvelle objectivité». Les critiques se concentrent sur l'interprétation d'une œuvre nazie Le rapport concentre ses critiques sur le chapitre consacré au Porte-glaive d'Arno Breker, prolongé d'une double page sur l'art nazi et l'art dégénéré.

Comment amener l’enfant à un usage raisonné de l’écran ? L’Académie des sciences a rendu public aujourd’hui un avis intitulé L’enfant et les écrans, qui prône notamment l’éducation dès le plus jeune âge à tous ces nouveaux outils, de l’ordinateur à la tablette numérique. Comment ? « A l’école ! Une approche originale que La main à la pâte a décliné autour de la question de l’usage des écrans. Ecoutez Gabrielle Zimmermann, co-auteur du module pédagogique de La main à la pâte : « Ce module accompagne pas à pas l’enseignant, de la préparation de sa séance jusqu’aux questions des élèves ». L’éducation aux écrans prônée par l’Académie des sciences peut donc passer par la découverte des fonctions du cerveau mises en jeu lors de l’usage des écrans. « Il n’est pas nécessaire de rentrer dans la complexité du cerveau. Ecoutez Gabrielle Zimmermann : « On fait l’expérience en classe et les enfants arrivent d’eux-mêmes à la conclusion que regarder la télé en faisant ses devoirs nuit aux deux activités ».

École numérique > Politique éducative > École numérique Le numérique à l'école L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'ÉcoleRessources et usages du numérique à l’ÉcoleLe développement des compétences numériques, l’éducation aux médias et à l’information pour un usage responsable du numériqueLa formation des enseignants au numérique L'évaluation des compétences numériques L'évaluation des compétences numériques à l'école, au collège et au lycéePIX, un service public pour évaluer et certifier les compétences numériques Des ressources pour enseigner avec le numérique Des ressources pour enseigner avec le numérique La protection des mineurs sur internet La protection des internautes : le filtrage des contenus dans les établissementsLa responsabilisation des élèves La protection des mineurs sur internet, services numériques et cadre de confiance Des services pour les enseignants, les élèves et leurs parents Suivez l'actualité #EcoleNumerique sur Twitter Plan numérique Nous suivre

Etude réseaux sociaux Conseils aux parents L’UNAF, ACTION INNOCENCE et la CNIL proposent quelques bonnes pratiques aux parents qui se sentent souvent inexpérimentés sur ce sujet. Dialogue et partage 1. Essayez d’installer l’ordinateur dans une pièce commune et si votre enfant est équipé de son propre ordinateur, veuillez à ce qu’il ne l’utilise pas dans un endroit isolé, (par exemple, seul dans sa chambre). 2. 3. 4. Mieux que de devenir "l’ami" de votre enfant, discutez avec lui de ce qu’il fait sur les réseaux sociaux. Education et responsabilisation 1. 2. 3. 4. 5. Même si vous souhaitez favoriser l’autonomie et respecter l’intimité de votre adolescent, vous restez son responsable aux yeux de la loi jusqu’à sa majorité.

Apprendre tout en devenant producteur de contenu sur le Web Mise en garde: Ce document fait partie d’un dossier complet produit dans le contexte du colloque «Contenus numériques» se tenant les 4 et 5 février 2010 pour le réseau de l’Université du Québec. Todd Richmond (2006) utilise l’expression «tempête parfaite» («perfect storm») pour décrire ce qui nous attend en éducation et je serais porté à penser comme lui: «Richmond compared the future technology-triggered transformation of educational institutions to the “perfect storm” that hit the music industry when several different factors intersected to disrupt the existing institutions for making, distributing, and monetizing music: millions of people acquired broadband connections and used sufficiently powerful personal computers, the MP3 format made it easy to encode, transmit, and decode music via the Internet, digital tools for capturing and editing audiovisual content made “studio quality” production widely available, online social networking made p2p and viral distribution possible.»

Non, les écrans ne sont pas néfastes pour les petits Les nouvelles technologies peuvent réserver beaucoup de bonnes choses à nos enfants à condition que l'usage des écrans en tous genres soit adapté à chaque tranche d'âge, encadré par les parents et les enseignants puis "auto-régulé", estiment des experts de l'Académie des sciences. "On voit trop souvent les aspects négatifs, les inquiétudes que les écrans suscitent, mais il existe aussi beaucoup d'aspects positifs", a souligné mardi Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l'Académie, en présentant à la presse un rapport sur le sujet. Recommandations Intitulé "L'enfant et les écrans", cet "avis" de l'Académie est le fruit de deux ans de travail intégrant les enseignements d'un grand nombre de recherches dans les domaines de la neurobiologie, de la pharmacologie, de la médecine ou de la psychologie. "En tant que médecin, si je propose une recommandation et pas un traitement, c'est bien que le malade ne va pas si mal", sourit Serge Tisseron, psychiatre et psychologue co-auteur du rapport.

Découvrir Internet ensemble c’est plus sûr (guide Parents) Dans le cadre du Safer Internet Day (7 février 2012), les CEMEA (en partenariat avec la FCPE, les Francas, la Ligue de l’Enseignement et Internet Sans Crainte) mettent à disposition en libre téléchargement , le Guide Parents : Découvrir Internet ensemble c’est plus sûr (20 pages, en pdf). « Ce guide pratique a donc pour objectif d’apporter à chaque parent des points d’appui, des informations utiles, des repères voire des conseils, pour qu’il puisse mener à bien son rôle d’éducateur à l’ère du numérique et dans notre société de l’information. » Le Guide Parents : Découvrir Internet ensemble c’est plus sûr s’inscrit dans une démarche plus large : une éducation numérique qui vise à favoriser chez les jeunes un regard critique par rapport aux médias, notamment sur les modèles commerciaux et économiques qui sous-tendent les services en ligne (comme les réseaux sociaux), les types d’expressions en ligne (chat, blog…) ou les outils (téléphone portable…). Premiers pas : partir du bon pied!

Questions-Réponses La loi n° 95-73 du 21 janvier 1995 admet et encadre, pour un impératif de sécurité, l'installation de dispositifs de vidéosurveillance sur la voie publique et dans les lieux ou établissements ouverts au public. L'installation de tels dispositifs est subordonnée à une autorisation du préfet, prise après avis d'une commission départementale, présidée par un magistrat de l'ordre judiciaire. Les systèmes de vidéosurveillance installés aux abords des établissements scolaires, sur la voie publique relèvent donc de la procédure prévue par la loi de 1995. En revanche, l'implantation de dispositifs de vidéosurveillance dans des lieux qualifiés juridiquement de «privés», tels que les établissements scolaires, relève des dispositions de la loi du 6 janvier 1978 dès lors qu'ils permettent une conservation sous forme numérique des images. En revanche, la CNIL a autorisé l'utilisation d'un dispositif de reconnaissance du contour de la main pour le contrôle des accès à la cantine scolaire.

Une enfance sans temps mort Travail scolaire, cours particuliers, musique, sport, anglais, arts plastiques… À l’image de celle des adultes, la semaine des enfants est bien souvent surchargée. Que se cache-t-il derrière ces emplois du temps pléthoriques ? Des modes de vie certes, mais aussi des craintes face aux exigences des sociétés contemporaines… 1 338 heures annuelles de classe pour un écolier en 1894, contre 888 heures aujourd’hui : ce constat, tiré d’une analyse de Roger Sue et Yves Rondel (1), met à mal « le discours ordinaire qui prétend que les enfants sont de plus en plus pris par l’école, n’ont plus de temps pour eux ». Professeur de sociologie à l’université de Savoie.

Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion Votre magazine favori du numérique des enfants ;) était présent à la journée de présentation de l’avis rendu par l’Académie des sciences mardi 22 janvier sur les enfants et les écrans. Les conférences qui se sont égrenées toute au long de la journée, passionnantes, ont permis aux différents experts et scientifiques présents de préciser et de contextualiser leur point de vue, ce qui est toujours intéressant. Hubert Guillaud en fait d’ailleurs le compte-rendu exhaustif et passionnant sur Internet Actu. Par la suite, l’avis de l’académie a largement été relayé dans la presse ces derniers jours, et notamment à la radio, avec l’émission La Tête au Carré de mercredi (que nous vous invitons à écouter), ou encore sur Le Monde, avec un très intéressant chat organisé entre Serge Tisseron et les lecteurs du Monde. I. Tremper dans un océan de livres n’a jamais fait de personne un lecteur, naître au siècle de l’automobile n’a dispensé personne de leçons de conduite Il n’y a pas de digital natives. II.

Guide de pr?vention Internet ? l?usage des parents et des enseignants L’association Action Innocence Suisse met à disposition en libre téléchargement (en octobre 2011) son Guide de prévention Internet à l’usage des parents et des enseignants (en pdf, 16 pages). Ce dossier se veut avant tout pratique et met en avant le dialogue devant s’opérer entre les enfants, les parents et la communauté éducative sur la question de l’Internet responsable. Internet n’est ni pire ni mieux que la vie réelle semble indiquer en filigrane le Guide de prévention Internet à l’usage des parents et des enseignants qui, pour chaque thème, mentionne les plus et les moins de chaque pratique technologique, délivre des conseils et informe sur les précautions à prendre en compte. Le Guide de prévention Internet à l’usage des parents et des enseignants peut aussi être téléchargé fiche par fiche (en pdf) :

Devenir e-Parent : un tutoriel pour suivre vos enfants en ligne Avec l’avènement de l’Internet social, les adultes ont besoin de savoir et de comprendre ce que leurs enfants font en ligne, pour les aider à tirer le meilleur du Web. Dans Devenir e-Parent : un tutoriel pour suivre vos enfants en ligne, Alice, une maman drôle et branchée, vous entraîne dans une visite du web tel que vous ne l’avez sans doute jamais vu. Exploration d’environnements divers y alterne avec questions interactives et entretiens de spécialiste ou de jeune. Parents, entrez dans un nouveau monde : l’Internet de vos enfants ! Cette jeux requis un navigateur Internet qui soutient Flash Player.

Education : les groupes de travail augmentent le niveau et les résultats des élèves ÉTUDE - Les élèves qui travaillent en groupe et qui interagissent en ligne seraient plus susceptibles de réussir leurs cursus au collège. Du moins, c'est ce qui ressort de l'étude publiée le 30 janvier dans la revue scientifique Nature Rapports et menée par Manuel Cebrian, un chercheur en informatique à la Jacobs School of Engineering de l'Université de Californie à San Diego. Pour parvenir à cette conclusion, Manuel Cebrian et ses collègues ont analysé plus de 80.000 interactions entre 290 élèves évoluant dans un environnement d'apprentissage collaboratif pour des cours de niveau collège. Les étudiants les plus performants forment une unité d'élite peu perméable Les chercheurs ont relevé que plus les élèves ont d'interactions sur internet, plus ils ont de bons résultats en classe. Les meilleurs élèves se sont également avérés être plus susceptibles de nouer des liens solides et d'échanger des informations plus complexes entre eux.

Related: