background preloader

Papa, maman, les écrans et moi1

Papa, maman, les écrans et moi1
Related:  Être parent à l'ère numériqueParentalité - NumériquePratique numérique chez les jeunes

Les fiches et infographies Internet Attitudes - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 24/08/17 par Jean-Christophe Olivier Le nouveau kit Internet Attitudes mis à jour en Aout 2017 est disponible en téléchargement ci-dessous, il se compose de 10 fiches et de 3 infographies à destination des lycéens, parents et formateurs pour apprendre à utiliser Internet et les outils numériques de manière raisonnée, en toute sécurité. Télécharger le kit Internet Attitudes nouvelle version 08 2017 (fiches A4 livret A5) Les 5 premières fiches : Blog / Cartes Mentales / Droits et Internet / E-Réputation / Information en ligne Les 5 autres : Jeux en Ligne / Maitrise des Outils / Outils Numériques / Réseaux Sociaux / Smartphones Infographies Vous pouvez télécharger les fiches et infographies unitairement ci-dessous : Les fiches Internet Attitudes Les infographies :

Serge Tisseron Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste, directeur de recherches à l'Université Paris X. Il a imaginé la règle "3-6-9-12" qui donne des repères sur l'utilisation des écrans en fonction de l'âge de l'enfant. Il a également crée le "jeu des trois figures en maternelles", jeu de rôle qui permet aux enfants de mettre en scène leur vécu dû aux écrans et de favoriser l'empathie. Il a également crée un site internet : "memoiredescatastrophes.org/ (link is external) La mémoire de chacun au service de la résilience de tous". Spécialiste des secrets de familles, des écrans, de la mémoire collective, de l'empathie...Serge Tisseron intervient régulièrement dans les médias et dispense de nombreuses formations et conférences. Pour plus de renseignements : (link is external) Bibliographie:

Ne privez pas vos enfants d'écrans, mieux vaut les y éduquer Temps de lecture: 2 min — Repéré sur CNBC Dès la naissance de leur bébé, les parents se préparent à livrer une lutte acharnée contre les écrans. Mais à mesure que l'enfant grandit, il devient impossible de le protéger complètement du numérique. Selon les experts, le plus important ne serait pas de les en priver, mais d'aider les plus jeunes à devenir intelligents face aux écrans. «Les parents qui offrent la meilleure éducation possible ne sont pas ceux qui s'inquiètent sans cesse du temps que leurs enfants passent sur des appareils numériques», assure Melinda Wenner Moyer, membre de l'Institut de journalisme Arthur L. Tous les sites internet ne sont pas mauvais pour les enfants et n'ont pas tous pour conséquence de les abrutir, malgré ce que laissent paraître de nombreux préjugés. Vous pouvez également mettre ces heures à profit pour faire part de vos préoccupations à votre enfant. Fixer des limites Parfois, éduquer à l'utilisation du numérique peut ne pas suffire. Fixer des limites

Facebook, l'entrée dans l'adolescence ? Facebook, ce réseau social est-il devenu le dénominateur commun d’une génération ? Les deux tiers des 11-13 ans détiennent déjà un profil (malgré l’âge minimum fixé à 13 ans par l’opérateur), il en va de même pour 81% des 13-15 ans, 93% des 15-17 ans. A l’entrée en sixième, être initié à Facebook devient incontournable à la survie sociale !? Page d’accueil de l’ordinateur, geste réflexe de retour à la maison, il occupe les récréations des jeunes, et parfois même leurs cours.

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias D’où que l’on regarde, quand on parle du rapport des jeunes à l’Internet et aux réseaux sociaux, tout le monde évoque d’abord les risques, les dangers, les menaces qui pèsent sur eux. Des dangers qui justifient bien souvent toutes les dérives sécuritaires… Pourtant, les chercheurs dénoncent largement ce retournement, cette tentation anxiogène de l’hypercontrôle qui définitivement n’aidera ni les parents ni les jeunes à aborder et comprendre les formes des nouvelles sociabilités qui se développent en ligne.Après avoir observé un problème concret et récent, retour sur une étude de fond sur les rapports des jeunes à l’Internet. En 2008, la Fondation Mac Arthur a livré les résultats d’une imposante étude qualitative sur la pratique des nouveaux médias par les jeunes. Ce projet de recherche sur la jeunesse numérique a rassemblé sur 3 ans plus de 28 chercheurs et s’est intéressé aux pratiques de plus de 800 jeunes. Typologie des pratiques des jeunes

» What parents need to know about YouTube By Andrea Tomkins, MediaSmarts’ Parent Blogger YouTube is a window into a world of wonder. There is so much great material to be found there, whether it’s for education, entertainment, or inspiration. But there’s also a lot of inappropriate stuff in amongst the cat videos and Kid President. Question is, how do we, as parents, help our kids safely navigate YouTube? I opened the door to YouTube when my daughters were about five and seven years old. Most of the videos we watched clocked in under 10 minutes or so. I’ve spoken to many parents whose children prefer to watch YouTube instead of regular cable. More than 1 billion unique users visit YouTube each monthOver 6 billion hours of video are watched each month on YouTube—that’s almost an hour for every person on Earth, and 50% more than last year100 hours of video are uploaded to YouTube every minuteAccording to Nielsen, YouTube reaches more US adults ages 18-34 than any cable network Keep the computer in a high traffic area.

PédaGoJeux - Accueil Harcèlement scolaire : quelle attitude adopter quand son enfant est concerné ? Aller à l'école est une véritable souffrance pour un certain nombre d'enfants, qui subissent chaque jour violences verbales, morales, physiques et vols. Le harcèlement touche près d'un enfant sur dix au cours de sa scolarité, d'après les chiffres du ministère de l'Éducation nationale. Ce phénomène peut avoir de graves conséquences, comme l'isolement, la perte de confiance, une baisse des résultats scolaires voire un décrochage et un lourd impact psychologique. Quelle attitude adopter quand notre enfant est harcelé ? Identifier le harcèlement La première étape consiste à identifier le problème. Le harcèlement "se passe aussi en dehors de l'école", relève Catherine Jacquet. Parler à son enfant Dès le plus jeune âge, il faut "libérer la parole, parler de ce type de sujet et créer des débats", indique Catherine Jacquet. Car souvent, l'enfant ne verbalise pas sa souffrance. Relever tous les faits En parler au sein de l'établissement Signaler les contenus répréhensibles Les numéros à connaître

Related: