background preloader

Processus d’apprentissage à l'ère numérique

Facebook Twitter

Apprendre à l’ère du numérique : penser et faire à nouveau réunis. Comment peut-on reconstruire le lien entre « faire » et « penser » au cœur du monde qui vient ?

Apprendre à l’ère du numérique : penser et faire à nouveau réunis

Pour un enseignant, qui se réjouit d’être aussi, et de plus en plus, un mentor, c’est à dire celui qui accompagne et guide, bienveillant, par son expérience, c’est un programme exaltant. Reconstruire le lien intime entre "faire" et "penser" Êtes-vous un manuel ? La séparation radicale, issue de la révolution industrielle, entre « cols bleus » en bas, ceux qui font, travaillent la matière et exécutent, et « cols blancs » en haut, ceux qui pensent, décident et ordonnent, devient toujours plus artificielle même si elles fondent toujours pour une large part notre système de diplômes. Certains qui se pensent « cols blancs », devraient toutefois aujourd’hui y regarder à deux fois. Dans la vidéo suivante, on voit Manu Prakash, chercheur à Stanford, qui présente sa centrifugeuse en papier, inspirée par le mouvement d’une toupie.

À mes yeux, c’est époustouflant. Le livre de Matthew B. Sous quelles conditions le numérique améliore-t-il les apprentissages scolaires ? Cognition de l’apprenant : quelle place pour le numérique ? Cette conférence s’est tenue le 10 mars 2017 lors du séminaire académique « Numérique et neurosciences », au Salon Eduspot, Palais des Congrès - Porte Maillot - Paris.

Cognition de l’apprenant : quelle place pour le numérique ?

L’évolution du système scolaire se situe au carrefour de plusieurs axes : quelques dysfonctionnements pointés par les enquêtes internationales, un désir fort des enseignants d’interroger leurs pratiques, un consensus grandissant des chercheurs en neurosciences cognitives sur le fonctionnement du cerveau de l’apprenant, et le développement des outils numériques.

Pour chacun, une posture réaliste se situe entre audace et raison. Le changement viendra des praticiens de la formation qui expérimenteront des modalités novatrices, aussi modestes soient-elles dans le cadre d’établissements-apprenants. En s’appuyant sur une connaissance a minima des apports des scientifiques de la cognition. Comprendre, apprendre, les neurosciences au service de l’apprentissage. Le terme de neurosciences apparaît de plus en plus souvent dans le fil de ma veille, éveillant ma curiosité.

Comprendre, apprendre, les neurosciences au service de l’apprentissage

Le fonctionnement du cerveau m’intéresse et sa complexité me fascine. J’ai eu envie de me pencher plus en profondeur sur les neurosciences. Apprendre à apprendre, quelle place pour le numérique ? - Par Michèle Drechsler. Le métier d'enseignant évolue dans une société en constant changement.

Apprendre à apprendre, quelle place pour le numérique ? - Par Michèle Drechsler

L’arrivée du numérique bouleverse les modes de transmission et d'accès aux savoirs et modifient les pratiques de l'enseignement. Avec le numérique de nouvelles perspectives s'ouvrent à l'enseignant qui peut utiliser de nouveaux outils, des ressources numériques pour scénariser ses séances et créer des conditions et des situations d'apprentissage avec le numérique. Comme pour tout outil didactique, l'enseignant doit pouvoir tirer parti du numérique dans ses pratiques de classe, générer les occasions d'augmenter l'efficacité de sa pédagogie au quotidien dans les différents contextes de sa classe.

L’intégration des sciences cognitives dans les pratiques pédagogiques ne peuvent pas faire l’impasse des outils numériques. Les outils numériques de l'apprentissage. L’application des éléments de sciences cognitives dans les pratiques pédagogiques ne pourront pas faire l’économie de l’utilisation des outils numériques.

Les outils numériques de l'apprentissage

Ils permettent une meilleure efficacité de : La mémorisationL’implication activeLa motivation de tous les élèves, La différenciation des parcours Un pas audacieux est à franchir pour en maîtriser l’utilisation. Mais quel bonheur professionnel au bout du compte ! Nous vous suggérons: ANKI, QUIZLET (langues étrangères), SOCRATIVE, PLICKERS, et d’autres. Bruno Devauchelle : Le numérique et le cerveau. Au vu de la multiplicité des travaux menés sur le cerveau et l'apprentissage, et plus globalement le cerveau et le développement, on peut penser que les connaissances acquises sont suffisantes pour que les enseignants s'en emparent et les utilisent dans leurs classes.

Bruno Devauchelle : Le numérique et le cerveau

Il semble que ce ne soit pas vraiment le cas au vu des publications récentes sur les neurosciences et autres neuropédagogies, ou encore sur des sujets voisins. Entre l'inné et l'acquis, vieux débat scientifique cher à Jean Rostand, le développement du cerveau est aussi interrogé par les changements de l'environnement. L'un des plus récents et non des moindres est le numérique. Pour le dire différemment, l'usage et l'omniprésence du numérique n'est-il pas en train de transformer les fonctionnements psychiques (le relationnel par exemple), cognitifs (le chemin vers la connaissance, sur le plan physique (fonctionnement neuronal et inter neuronal) ? La difficulté est de faire face à la complexité du problème. Bruno Devauchelle. Changer l’école avec les neurosciences cognitives.

Notre équipe est composée d’experts de l’éducation. Nous sommes bénévoles, engagés et extrêmement actifs depuis maintenant cinq années. Nous sommes soutenus et conseillés par d’éminents spécialistes universitaires et institutionnels. Notre vision d’un système éducatif plus adapté à tous les élèves est claire et peut se résumer en quelques axes que nous présentons ci-dessous. Raisonner, comprendre et apprendre avec le numérique. Comment apprendre avec le numérique ? 10 fiches pratiques et pédagogiques d’actions. Comment apprendre avec le numérique ?

Comment apprendre avec le numérique ? 10 fiches pratiques et pédagogiques d’actions

Le portail du soutien à la pédagogie universitaire du réseau de l’Université du Québec produit des fiches pratiques pédagogiques pour aider les enseignants (mais aussi les formateurs, les animateurs multimédia en EPN…) à introduire le numérique dans ses pratiques pédagogiques. Fiches de synthèse sur une thématique Ces fiches pratiques sobrement intitulées « Le Tableau » fournissent un excellent repère sur une thématique avec : Une introduction par un enseignant-chercheurUne série de questions/réponses propres au sujet : Pourquoi ? Les 10 compétences-clés du monde de demain. Aucun doute, le futur nous intéresse.

Les 10 compétences-clés du monde de demain

Et comme le dit Woody Allen, nous avons plutôt intérêt… puisque c’est là que nous allons passer le reste de notre vie. Le Peoplesphere de février 2016 vous emmène dans les méandres des impacts de l’évolution socio-démographique sur nos organisations à l’horizon 2030. La lecture à l’heure du numérique - Conférence des 16 et 17 mars 2016, à l’ENS de Lyon. Quelles sont les spécificités de la lecture documentaire et de la recherche d’informations ?

La lecture à l’heure du numérique - Conférence des 16 et 17 mars 2016, à l’ENS de Lyon

Jean-François Rouet, université de Poitiers Télécharger la présentation À retenir. Colloque Pédagogies, Neurosciences et Numériques. Les neuromythes - Elena Pasquinelli. Ce que le numérique fait à l'apprendre et à l'enseigner- Usages du numérique éducatif. Élèves et enseignants doivent désormais se former au et par le numérique.

Ce que le numérique fait à l'apprendre et à l'enseigner- Usages du numérique éducatif

Qu’est-ce que cela recouvre ? Bruno Devauchelle, chercheur en sciences de l’éducation et directeur du département IME1 à l’université de Poitiers, a éclairé différents aspects de cette question au cours d’une journée de formation des formateurs au numérique2, passant en revue : les différentes manières d’apprendre, ce qui est appris avec le numérique, ce que le numérique modifie dans le pilotage pédagogique, dans l’ancrage des apprentissages, ce qui change dans l’enseignement, les freins à prendre en compte, les nouvelles compétences à développer. Ci-dessous une synthèse de la présentation, des liens pour approfondir et le support. Révolution cognitive et numérique- Usages du numérique éducatif. Une étude de l’OCDE parue le 14 septembre 2015 sur les compétences numériques des élèves fait un bilan plutôt positif des compétences développées dans le système français, mais souligne que les performances scolaires ne sont améliorées que lorsque l’intégration du numérique en classe s’accompagne d’une évolution des pratiques pédagogiques.

Ce constat nous incite à résumer la conférence de Britt-Mari Barth1 donnée en avril 2014 sur la révolution cognitive et son lien avec la révolution numérique. L’origine de sa recherche part de l’expérience du terrain et de la réflexion sur les processus enseigner/apprendre (sciences cognitives). Université Rennes 2 - CREA - Contributeurs - Canal-U. Colloque "apprendre avec le numérique" - Académie de Rennes.

Transcription numérique : conférence de Britt-Mari Barth. La révolution cognitive et la révolution numérique – quelles interactions ? Quels rôles pour l’enseignant ? Britt-Mari Barth Professeur émérite de sciences de l’éducation Institut Catholique de Paris Conférence livrée le 20 mars 2014 dans le cadre du REFER, Rendez-vous des Écoles Francophones en Réseau, sous la forme d’un souper pédagogique presque parfait.

Introduction Il y a aujourd’hui une grande pression sur l’école et les enseignants. La révolution numérique est mise en avant comme un levier de changement pour transformer la pédagogie. D’un côté, on prône que les TIC permettent de quitter l’enseignement frontal, de différencier l’enseignement, d’offrir plus de choix, plus de richesse, d’être plus ludique, de favoriser l’interaction, de motiver les élèves… Bref, de faire en sorte que les élèves apprennent mieux. D’un autre côté, des recherches minimisent l’apport des outils numériques et soutiennent que l’effet n’est pas visible dans les épreuves scolaires. 1.

Stanislas Dehaene - Psychologie cognitive expérimentale. Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. La lecture sur écran rend idiot / BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION. Le cerveau des natifs du numérique en 90 secondes. Enseigner et apprendre à l'ère du numérique by François MULLER on Prezi. Recension d'études sur l'impact des TIC.

Comment apprend-on ? La recherche au service de la pratique. Enfants : leurs fonctions cognitives affectées par les ondes électromagnétiques. On en sait un peu plus sur les effets des ondes électromagnétiques sur les enfants. Saisie sur le sujet il y a cinq ans, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a rendu sa copie ce vendredi 8 juillet. Dans son expertise, l'agence commence par relever qu'"en raison notamment du développement en cours de leurs organes et de leurs fonctions physiologiques", les enfants "doivent être considérés comme une population plus exposée aux champs électromagnétiques radiofréquences".

Pour autant, et en dépit du travail fouillé auquel elle s'est livrée, l'agence peine à émettre des avis tranchés et définitifs en raison de l'état actuel des connaissances, qui reste limité. Les écrans, le cerveau et l'enfant. Les écrans, le cerveau et... l'enfant. Les écrans, le cerveau et... l'enfant : espace enseignants. CANOPÉ HdS - Conférence Les écrans, le cerveau et l'enfant. Apprendre à écrire sur un clavier, un danger pour les enfants ? L’initiative finlandaise. Recopier minutieusement les lettres de l’alphabet sur son cahier d’écolier : un souvenir douloureux pour les uns, plein de nostalgie pour les autres.

Une tâche dont se passeront bientôt les élèves finlandais. A partir de 2016, fini les cahiers d’écriture et les stylos, place au clavier d’ordinateur pour apprendre l’écriture. Une initiative inspirée de l’exemple américain : depuis cette année, 45 Etats américains sur 50 ont décidé de rendre l’apprentissage de l’écriture manuscrite optionnelle. Mémoire et lecture en danger. La première concerne la mémoire. L’autre enjeu à souligner est primordial : apprendre l’écriture au clavier, c’est prendre le risque de moins bien apprendre à lire. Au-delà de l’apprentissage. France Culture - (ré)écouter - Le numérique nous empêche-t-il de penser ? Le numérique nous fait-il perdre la mémoire ? Nous confions de plus en plus le soin à des appareils d’enregistrer les informations à notre place.

Le fait de se reposer sur les technologies numériques pourrait permettre à notre cerveau de se consacrer à d’autres tâches. Mais cela ne risque-t-il pas, à terme, d’affaiblir notre mémoire ? Enquête auprès de spécialistes du sujet. Extraordinairement inventive, notre mémoire est aussi terriblement fragile. Examen neuropsychologique de la mémoire. H. Toutefois, depuis l’irruption d’Internet et des technologies du numérique, « la mémoire nous échappe, commente le philosophe Bernard Stiegler, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Georges-Pompidou et président de l’association Ars Industrialis.

Inhibition, analogie, erreur, face au numérique. Nouvelles formes d'apprentissage. Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques. A l’occasion de la parution de la 3e édition du Digital Society Forum consacrée aux nouvelles formes d’apprentissages (la première édition était consacrée aux nouvelles relations, la seconde à la famille connectée), en partenariat entre la Fing (et notamment son média, InternetActu.net), Psychologies Magazine et Orange, nous republions le texte introductif du sociologue d’Orange Labs, Dominique Cardon, qui revient sur les rapports entre éducation et technologies. Comprendre comment l'apprenant comprend les TICE: retour sur les données issues de l'expérience.

Impacts du numérique sur l'apprentissage. La lecture change, nos cerveaux aussi. Science et Vie - Septembre 2009. Apprentissage et numérique… Quels rapports entretenir ? Comment notre cerveau se débrouille-t-il avec les TICE ? Apprendre une information via le web, est-ce la même chose que de l’apprendre dans un livre ou de la bouche d’une personne ?

Comment notre cerveau apprend-il ? Ecrire à la main, c'est bon pour le cerveau. Que ce soit pour envoyer un message à un proche, prendre des notes pendant une réunion ou tout simplement se souvenir d’un rendez-vous, l’écriture manuelle semble lentement disparaître au profit de la frappe sur clavier physique ou numérique. Écran, papier : vous lisez sur quoi ? Depuis 5 000 ans, l’homme a considérablement reformaté son cerveau (certains diraient « hacké »…) afin de s’adonner à une activité loin d’être naturelle : la lecture. En utilisant la partie de notre cerveau dédiée à la reconnaissance des visages et des objets, nous avons pu nous entraîner à reconnaître les mots au prix de grands efforts de concentration. Mais cette pratique a beaucoup évolué au cours des siècles. Elle fut tout d’abord réservée à une élite qui lisait à voix haute afin de déchiffrer des écritures ne comportant aucun espace entre les mots.

Avec l’introduction des signes de ponctuation vers le Ve siècle, la lecture se fait plus facile et l’on voit l’arrivée de ce que les spécialistes nomment la « lecture profonde » qui consiste à ignorer son environnement pour faire résonner les mots dans sa tête. Comment le numérique modifie notre cerveau lecteur. Google nous fait-il tout oublier ? Les TICE, qu’est-ce que ça change ? Le maître a-t-il perdu le monopole du savoir ? Les enseignants face au numérique : qui mène la danse ?

Les TICE, accélérateurs de créativité. Comment évalue-t-on dans la classe du futur ? Et si on se passait des profs ? Les MOOC sont-ils révolutionnaires ? La pédagogie inversée de la Khan Academy. Qu’est-ce qu’apprendre avec le numérique ? Peut-on mesurer les effets des TIC sur l’éducation ? Le HTML comme 3e langue ? Les jeux vidéo, objets pédagogiques non identifiés.

Entretien avec Claudie Haigneré. Entretien avec Daniel Andler. Entretien François Taddei et Christophe Aguiton. Entretien avec Dominique Hasboun. Edu-TICE. Futuribles. Sans titre. Quels sont les apports et les limites des TICE en matière d’apprentissage ? - Tricot_IUFM. Intégration des TICE : aspects pédagogiques - Thèse.

Apprendre demain - Sciences cognitives et éducation à l'ère numérique. Apprend-on mieux sur un support papier ou sur un écran ? Pour ou contre le numérique à l'école. Dans la Silicon Valley, les geeks paient très cher pour envoyer leurs enfants dans des écoles sans aucun ordinateur. "L'école, le numérique et la société qui vient" ? L'enfant et les écrans - Avis de l'Académie des sciences - Janvier 2013 - avis0113. Apprendre à l’ère numérique. Clavier ou stylo : comment écrire ? Education et nouvelles technologies : y croire ou ne pas y croire. SANKORÉ Session Inserm : Les nouveaux médias et le développement cognitif de l'enfant - CERIMES.

Des élèves et des savoirs à l’ère numérique : regards croisés - REE-n°18.doc - REE-no18.pdf. Pratiquer les TICE: former les enseignants et les formateurs à de nouveaux ... L'écriture avec des tablettes et des ordinateurs est nécessaire à l'école. La révolution cognitive. L'adolescent connecté : consommateur ou créateur de numérique ?

La taxonomie DISCAS. Elèves en difficultés et numérique (lettres/ italien)