background preloader

Fefaur - Etudes et conseil e-learning

Fefaur - Etudes et conseil e-learning

Woonoz Economie de l'innovation Alors que tous les regards sont tournés vers la COP 21, à l’issue de laquelle le sort de notre vie sur cette planète sera mis en jeu, les tractations vont bon train, dans l’ombre et la plus grande opacité pour mener à son terme l’élaboration d’un traité. Celui-ci prend plusieurs noms, comme pour brouiller les pistes : TAFTA, TTIP, Traité Transatlantique… Mais c’est toujours du même dont il s’agit : celui qui prétend vouloir sceller notre existence de citoyen libre et responsable. Car le TAFTA se trame secrètement, et son allure semble étrangement nous mener vers un monde dont nous ne voulons plus. Pour ceux qui auraient raté un épisode, rappelons ce qu’est le TAFTA. Son nom officiel est le Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP). Les négociations sur le Traité se font hors de la vue du public, dans un manque de transparence total, conduisant même certains élus à parler de « privatisation du débat public ». L’autre critique porte sur le règlement des différends. Matthias Fekl

Cours en ligne, classe inversée et visioconférences au secours des étudiants de médecine à Madagascar Pour former 7 000 futurs médecins, les 70 professeurs de l’université d’Antananarivo parcourent la province et développent des alternatives numériques. A Madagascar, enseigner la médecine est un marathon permanent. Sous-effectif oblige, les 70 professeurs de l’Université d’Antananarivo sillonnent les cinq autres facultés réparties sur un territoire grand comme la France, pour former plus de 7 000 aspirants médecins. « Quand on enseigne en province, on fait notre cours en deux ou trois semaines, à raison de huit heures par jour », explique d’un ton calme l’un de ces « enseignants missionnaires », Guy Raoelison. Lire aussi : Les universités africaines voient l’avenir en MOOC Casse-tête d’organisation « C’est une situation insupportable, tant pour les enseignants que pour les étudiants », ajoute Pierre Pacaud, un expert technique rémunéré par la coopération française. Lire aussi : Des écoles pour faire naître une nouvelle génération de codeurs « made in Africa » Numérisation plébiscitée

serious game Archive for the ‘serious game’ Category Accès rapide aux articles de la page Y’a le feu au Lac d’Annecy : ITYCOM vs DAESIGN Source : Le blog du E-learning - SeriousgameAuteur : David Boulanger Ca bouge pas mal aux abords du Lac d’Annecy ! Florence Meichel VEILLE OUTILS 2014-01-11 16:49:10 Source : Florence Meichel VEILLE OUTILSAuteur : fm Dans la série, "moi aussi j'aime les serious games" je vous propose ce petit quizz sur le sujet phare de la rentrée, à savoir le DPI ! DAESIGN : M comme MANAGER Daesign vient de sortir un nouveaux Seriousgame qui a été réalisé en crowdfunding, excellente idée que celle là !! Participez à la 4eme enquête elearning francophone annuelle Source : Le blog du E-learningAuteur : xaviervd Enquête sur les tendances e-learning 2013 Quelles sont les grandes tendances e-learning en 2013 dans les organisations francophones ? La Conférence SERIOUSGAME.BE c’est le 14 mai 2013 ! Source : Le blog du E-learningAuteur : David Boulanger La Conférence SERIOUSGAME.BE le 14 mai 2013

Début des grandes manœuvres dans l'e-learning Éditeurs et plates-formes numériques vont se disputer un marché à forte croissance. Depuis que Bill Gates en a fait l'une des priorités de sa fondation, l'e-learning apparaît comme le nouvel eldorado du numérique. Les initiatives fourmillent. Xavier Niel, le fondateur de Free, a investi dans le secteur au Pakistan, et Jean-Marc Tassetto, l'ex-patron de Google France, a lancé, en association avec l'École polytechnique de Lausanne, un projet pour lequel il espère lever un à deux millions d'euros l'an prochain. Aux États-Unis, les plus prestigieuses écoles ont enclenché leur transformation. Le secteur est en pleine expansion, car le potentiel est considérable. «Ce qui s'est passé dans les industries de la musique et des médias devrait arriver encore plus vite dans l'édition scolaire», prédit Jean-Marc Tassetto.

L’effet « Lucy » ou la vraie histoire de l’ubérisation La France cristallise sur « l’ubérisation » et l’apparition de nouveaux super-intermédiaires comme Uber, Freelancer, Blablacar, etc. Côté Silicon Valley, la fièvre de la « disruption » effraie toutes les entreprises en place, devant la possibilité qu’un produit ou service connecté viennent faire mieux que l’existant, pour beaucoup moins cher. Et partout dans le monde, les sociétés s’inquiètent car ces bouleversements viennent fragiliser les relations économiques et sociales établies, issues de décennies de construction de consensus. Ces inquiétudes sont fondées. En réalité, tous les éléments sont réunis pour que le saccage s’amplifie. Lucy ou la disruption numérique Pour se représenter la puissance de ce chambardement, il est éclairant de faire une analogie avec le film Lucy de Luc Besson (2014). L’essor exponentiel des technologies numériques (informatique, électronique, traitement du signal…) provoque actuellement le même effet. De 10 % à 20 %, c’est déjà la révolution

Bienvenue sur www.learning-planet.fr Relais d'sciences - Science et Culture, Innovation en Basse-Normandie Relais d'sciences a été labellisé "Science et Culture, Innovation" par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en 2008. Il est membre de la Fédération nationale des musées et centres de sciences (AMCSTI). Le siège de Relais d'sciences est basé dans l'agglomération caennaise, à Colombelles. Il intervient dans le Calvados, la Manche et l'Orne. Relais d'sciences propose des actions culturelles pour stimuler la curiosité et le plaisir de découvrir. Il favorise la compréhension, l'analyse et la réflexion critique sur le monde qui nous entoure. Sa méthode d'intervention est fondée sur l'éthique (rigueur scientifique et équilibre des thèses en présence), la proximité (présence sur l'ensemble du territoire régional, accessibilité du discours et attractivité des opérations), l'ouverture (approches pluridisciplinaires, ouverture aux autres champs de la culture, montages partenariaux). > Téléchargez le rapport d'activité 2012 de Relais d'sciences au format PDF (7 Mo)

Handicap et accessibilité : où en est le e-learning ? Le handicap oblige à penser "out of the box"… C'est ce que soutient Philippe Delanghe, Directeur général d'UNI Learning et co-organisateur de la conférence en ligne qui se tiendra le 21 mai 2013 à 11h. De fait, malgré des politiques publiques incitatives, les entreprises font montre d'une certaine mollesse dans le recrutement et la formation des salariés en situation de handicap… Concernant souvent un grand nombre de collaborateurs, voire l'ensemble des salariés, les projets de formation e-learning sont une réelle opportunité de réfléchir à la question de l'accessibilité pour tous… "D'autant plus, précise Philippe Delanghe, que l'auto-formation au poste de travail est a priori bien adaptée à certains handicaps qui empêchent les salariés concernés de se déplacer aussi facilement que les autres." Pour en savoir plus et s'inscrire au Webinar du 21 mai (11h à 12h) : Le handicap : une chance pour le dispositif de formation de l'entreprise

Upcoming Events | Ville “verte”, qu’est ce qui marche vraiment ? | Paris Climat 2015: Make It Work Une conférence organisée pour les 10 ans du double cursus UPMC-Sciences Po par l’association SCUBE avec ses partenaires. Il s’agira de montrer comment s’opère la conjonction des sciences fondamentales et sociales dans l’élaboration d’innovations urbaines dites vertes, et ce dans les trois disciplines distinctes que représentent les 3 intervenants: le monde de la recherche scientifique avec Luc Abbadie, écologue, chercheur au CNRS, directeur de laboratoire le monde des services et de l’industrie avec Chloé Simeha, responsable des Affaires Euro à Suez Environnement le monde de l’urbanisme avec Morgan Poulizac (responsable du master Urbanisme à Sciences Po Il y aura un temps d’interventions individuelles suivi d’un temps de débat / d’échange avec la salle.

Négociation de Bonn : l’enjeu d’une anthropologie vraiment symétrique Après l’énième échec des négociations sur les Changements Climatiques, la proposition latourienne d’anthropologie symétrique reste totalement d’actualité. En effet comment espérer trouver un accord si nous continuons de faire une différence irréductible entre « eux » et « nous », nous les Modernes, les développés, et eux les non-modernes, les sous-développés, qui n’existent que dans le manque, le manque de n’être pas encore comme nous ? Et ceci alors que tout indique, sur le plan écologique, qu’être comme nous est une voie qui leur sera à jamais fermée ? Quel est donc le statut de ces êtres étranges, les « sous-développés », les « non-modernes », les « primitifs », qui n’existent finalement que être des sous-êtres, des êtres incomplets ? L’idée d’une anthropologie symétrique ne signifie rien d’autre que de prendre au sérieux les propositions des non-modernes, d’une part, et de s’interroger sur la rationalité supposée des Modernes, de l’autre. Ce que dit Bruno Latour

Enterprise Innovation Management Platform | InnoCentive@Work InnoCentive@Work is collaborative SaaS-based innovation management software that enables you to engage diverse innovation communities such as employees, partners, or customers to help you rapidly generate novel ideas and solve your most pressing problems. The platform is a one-stop shop for private crowdsourced Challenges that allows commercial organizations and government agencies alike to easily engage and promote collaboration with the right individuals, communities, and networks to innovate faster, more cost effectively, and with less risk than ever before possible. “InnoCentive@Work has already had tremendous impact at Lilly. This cloud-based platform serves as the innovation system-of-record for managing all needs, ideas, problems, Challenges, problem solver communities, and solutions within organizations of all shapes and sizes. The InnoCentive@Work Challenge Process How Can InnoCentive@Work Benefit You?

Institut Carnot M.I.N.E.S : L'innovation par Michel Callon Code à insérer : Cette vidéo est le fruit d'une rencontre avec le professeur Michel Callon, sociologue au CSI, Centre de sociologie de l'innovation MINES ParisTech, dont il fût le directeur de 1982 à 1994. Michel Callon est médailé d'argent CNRS au palmarés 2007. Au cours de cet entretien qui est constitué de plusieurs vidéos associées, il nous présente sa vision de la sociologie. Laurent Mermet ASGE 2 Les théories de l’acteur réseau et l’environnement Video Player Laurent Mermet Partager la vidéo Copier le code d'intégration la vidéo : Récuperer les adresses de la vidéo et de sa vignette Taille de la vidéo: 640 x 480 (MP4 - 1.32 Go - 640 x 480 )(MP4 - 600.9 Mo - 320 x 240 )

Related: