background preloader

Conseils pratiques au jardin potager biologique

Conseils pratiques au jardin potager biologique

http://www.tous-au-potager.fr/

Related:  Cultiver

La Ferme de l'Ortie: LA FERME La Ferme de l'Ortie est un éco-lieu qui se construit avec les outils de la permaculture. Le Jardin de Verrines à Vasles (79) nous a accueilli et nous met à disposition un terrain de 6 hectares avec l’aide de Terre de Liens. Nous cultivons des fruits et légumes et produisons du miel et des œufs. L'installation est progressive, sans les aides jeunes agriculteurs, sans diplôme agricole mais avec plusieurs années d'expériences sur le terrain. Le démarrage se fait avec le statut de cotisant solidaire sur une petite surface de culture d'environ 2500 m2 la première année. Le jardin, c'est tout ! Nous avons tous un lilas au jardin, un Syringa vulgaris pourpre, violet ou parme, un lilas vigoureux au feuillage sombre et au parfum printanier, un lilas si naturel et évident que nous oublions que, du Moyen Orient, il lui a fallu, de boutures en semis, de croisades en reconquista, plusieurs siècles pour gagner nos terres septentrionales. Il est devenu si naturel que, jardiniers ou non, nous en avons tous un, planqué au fond d'un massif ou caché derrière la remise, de quoi faire un bouquet mi-mai pour remplacer le muguet qui sombre dans le vase sur l'appui de fenêtre. Il pousse facilement, ne demande rien à personne.

Des "traces de gluten", c'est grave? Vous êtes nombreux à me questionner sur la dangerosité des produits contenant des « traces de gluten ». Selon que l’on soit malade cœliaque ou (simplement) sensible au gluten, l’exigence envers les produits consommés ne sera pas la même… Faisons ensemble de point. Que signifie la mention « traces de gluten »? Cette mention signifie : Le Jardin des Simples: Où trouver nos plantes Nous sommes présent dans plusieurs magasins, amap, marchés et foires du Poitou. Voici leurs coordonnées: Magasins et épiceries L'Epicerie Fermière 10 Avenue du Commandant Bernier 79500 Melle 0549073259 L'office de Tourisme du Pays Mellois3, rue Emilien Traver79500 L'Assos' Bêche à Melle79500

Mange des fleurs Nous sommes actuellement le 21 Avril 2014, 01:32 Voir les messages sans réponses • Consulter les sujets actifs Membres connectés en temps réel <ul class="topiclist forums"><li class="row"><dl class="icon" title="Vous devez activer Javascript pour pouvoir visionner la Shoutbox." style="background-image:url(. pancakes-au-sarrasin-sans-glute-sans-lactose Le petit déjeuner reste un problème pour moi. Je fais partie de ces gens qui ont besoin de manger vraiment le matin, pas question pour moi de prendre un thé et de s’arrêter là. Or depuis que mes intolérances ont été diagnostiqué, je n’ai jamais trouvé quelque chose de suffisamment bon pour déjeuner. Je suis passée par le stade crackers, biscottes sans gluten, j’ai tenté aussi différents pains sans gluten, tous vendus en magasin bio et désormais en grande surface. Pancakes au Sarrasin {Oeuf & Avocat} Pour la pâte

Agriculture Urbaine: les gurus qui nous aident à jardiner en ville L’agriculture urbaine est en plein essor grâce à ses bénéfices pour la santé, l’environnement et aussi pour faire des économies. Grâce à Internet et les réseaux sociaux, oser l’agriculture urbaine devient de plus en plus accessible. A la fin du XIX siècle, se sont développés les premiers jardins ouvriers pour permettre aux travailleurs d’améliorer son alimentation et, en conséquence, leurs conditions de vie. Aujourd’hui, même si les enjeux sont différents, l’agriculture urbaine est en plein essor grâce à ses bénéfices pour la santé, l’environnement et aussi pour faire des économies. Grâce à Internet et les réseaux sociaux, oser jardiner en ville devient de plus en plus accessible.

Recettes au chocolat, cacao et compagnie Recettes au chocolatMousse au chocolat sans œufs, sans crèmeMa mousse au chocolat au tofu soyeuxBûche de Noël au parfum des îlesLa Bûche de Noël mystère et sa ganache à la menthe, poudre d’étoileGanache fondante et physalis, parfum de l’Ile rougeFondant au chocolat sans gluten au parfum des îles...Surprises poudrées au chocolatGâteau chocolat aux prunes d'EntePoire au chocolat et crème rhubarbe - pruneauxFondant de chocolat noir au poivre Tellichery et sa crème anglaise à la stéviaMarbré chocolat et paprikaCrème patidouce au chocolatDéclinaison autour de la crème de pruneaux et sa bouchée fondante de chocolat au rooïbosPour le dessert, une forêt de sapins de NoëlCrêpes mendiantsMi-cuit au chocolat et kiwiGâteau mikado au chocolat et son coulis de framboises Recettes à la caroubeCouleur chocolat chaud, une boisson riz et sarrasin Les recettes du blog sont différentes de celles publiées dans mes livres.

La guerre des graines “Qui contrôle le pétrole contrôle les nations, qui contrôle l'alimentation contrôle les peuples” disait le diplomate américain Henri Kissinger. "La guerre des graines" est un film utile. Il montre en quoi les semences sont en enjeu vital pour l'humanité et comment, à l'époque actuelle, se joue une bataille entre ceux qui aspirent à retrouver une autonomie agricole d'un côté, et une poignée de multinationales avides de profit, de l'autre. Une enquête menée en France, en Inde, en Belgique et en Norvège, réalisée par Stenka Quillet et Clément Montfort et diffusée sur Arte en 2014. Le film peut être visionné librement ci-dessous, sur youtube ou dailymotion. [Note de Bio Consom'acteurs du 31/01/2016 : le 25 janvier 2016, le Sénat a voté la loi de reconquête de la biodiversité, qui élargit notamment le droit des agriculteurs à échanger leurs semences produites sur la ferme, interdit les brevets sur les gènes natifs des végétaux et animaux, et interdit les semences non reproductibles.

Promenade botanique avec Yves Baron (Poitiers sous Blossac, avril 2016) Yves Baron et ses étudiants, (Poitiers, avril 2016) Yves Baron, ancien maître de conférences en biologie végétale à l’université de Poitiers, fait son retour sur le terrain pour guider une vingtaine d'apprentis naturalistes, le temps d'une promenade organisée et encadrée par l'association Vienne Nature. C'est au parc de Blossac que le botaniste retrouve ses étudiants, enthousiastes malgré la pluie... L'occasion pour Yves Baron de glisser un premier conseil: pour herboriser par mauvais temps, mieux vaut s'équiper d'un crayon à papier, seul ustensile nous permettant de prendre des notes sous les gouttes! Pour herboriser sous la pluie, n'oublions pas notre crayon à papier! Le parc de Blossac à Poitiers n'est que le point de départ de la promenade.

Vocabulaire de la botanique (1): feuilles simples Ce billet est le premier d'une catégorie d'articles sur le blog, «La botanique pour les indiens», qui sera consacrée à l'initiation sauvage et décomplexée de la biologie végétale. L'occasion, j’espère, de faire quelques découvertes dignes de l'université de magie de Poudlard (l'école du jeune sorcier Harry Potter)... Car l'étude du vivant est rarement chose ennuyante! La botanique, à l’image de toutes les vénérables sciences, a composé son propre langage. L’initiation au monde végétal commence donc par l’apprentissage de ce dialecte savant, ce dernier n'ayant pas été inventé pour réjouir une poignée de vieux professeurs scotchés devant des herbiers séculaires, mais bel et bien pour servir le quidam curieux et amoureux de nature ! Et ce à plusieurs titres :

D’ »incroyables comestibles » et des potagers en partage « C’est calme en ce moment, trop calme… » En essuyant les verres du restaurant où il est salarié à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Cédric Dérouin, 34 ans, évoque en quelques minutes, pêle-mêle, les fermetures successives de dizaines de commerces dans le centre-ville, le licenciement économique de son unique collègue il y a quelques mois, l’incertitude qui pèse sur son avenir comme sur celui des ouvriers des chantiers de l’Atlantique, principal employeur du secteur. « Y’a plus de commandes… Que va-t-il se passer quand les deux derniers bateaux seront livrés ? » s’interroge-t-il morose. Mais où est-il celui dont nous avions lu les messages enthousiastes et fédérateurs sur Facebook ? Celui au ton plein d’espoir que nous avions eu au téléphone ? Il faut lui laisser le temps de fermer boutique. Cédric Derouin devant le bac à légumes "à partager" de sa maison. © A.

Related: