background preloader

Créer une butte permanente au potager

Créer une butte permanente au potager
Après un stage de formation à la permaculture suivi à la Ferme de Bec Hellouin, je décide de me lancer dans la réalisation d’une butte permanente. Les avantages sont multiples : non labour, pas d’utilisation de produits phytosanitaires, cultures associées, aggradation constante du sol, meilleurs rendements, moins d’entretien, optimisation de la surface de culture… Je réalise cette butte en partie à l’emplacement d’un potager conventionnel et d’une zone engazonnée en prenant en compte les zones d’ombre du jardin. Les étapes de création de la butte : L’opération est simple mais demande quand même un peu d’énergie musculaire. 1. Je dessine la forme de la butte et des allées à l’aide de tuteurs de bambou. 2. Je sarcle le futur emplacement de la butte et des allées. 3. Opération simplifiée grâce à l’étape précédente. 4. Quelque que soit le type de culture que vous allez installer il est toujours plus facile de pailler avant de planter. 5. Premières impressions : Pour aller plus loin…

10 fruits tropicaux mangés = 10 plantes tropicales à faire pousser ! Je ne sais pas s'il y a un nom pour cette manie : systématiquement recueillir les graines et les noyaux des fruits que l'on vient de manger pour tenter de faire pousser quelque chose. Je fais ça depuis que je suis tout petit, mais ces dernières années, je donne plutôt dans les fruits exotiques. L'hiver est la saison parfaite (oui, je sais, le printemps est sensé avoir pointé son nez frileux le mois dernier) : litchis, kiwis, mangues, papayes, dattes, fruits du dragon.. Faire pousser une plante.. et la garder en vie! Le plus dur n'est pas de faire germer la graine : souvent, il suffit de la mettre en terre et d'arroser régulièrement pour voir apparaître une pousse. 1 - L'avocat Pour l'avocat, pas de soucis : ce machin pousse tout seul. Une fois lancée, la plante pousse à une vitesse fulgurante. 2 - Le citron vert Comme pour l'avocat, il suffit de récupérer quelques pépins pour faire pousser une jolie plante. 3 - Les dattes Ah! 4 - le gingembre 5 - L'ananas 6 - Le litchi 7 - Le kiwi

Jardin en butte : un gain de temps - Mon Jardin & ma maison Rassemblée de façon à former une butte, la terre se réchauffe plus rapidement et « ressuie » mieux : l’eau est plus rapidement drainée. Il est confortable de se pencher sur un sol un peu moins bas. Le sol n’est jamais travaillé. Rempli des racines de légumes récoltés ou de celles des engrais verts, il est toujours couvert par de la paille, du bois raméal fractionné (BRF). Ce potager autorise un joyeux mélange. Ainsi, on laissera se ressemer librement les plantes ou l’on sèmera les graines mêlées de légumes, parfois même directement sur le paillage qui recouvre la butte. Une seule règle : on installe un seul pied d’un légume volumineux, tandis que l’on peut semer des rangs de petites plantes. Comment realiser la butte ? Illustration : En mélange : poivron, carotte, basilic, laitue, radis, poireau, œillet d’Inde, tomate, chou pommé, luzerne. Voir aussi le sujet 3 styles de potager .

Le concept windowfarm expliqué La population mondiale continue de croitre et celle des villes aussi. La société doit faire face à de nouveaux challenges colossaux comme la gestion de l’énergie mais aussi l’approvisionnement des villes. Le projet Windowfarms vise à lutter contre ces problèmes grâce à une communauté créative et innovante. La NASA cherche à faire pousser des plantes en hydroponie dans les plus hostiles endroits de l’espace, le projet Windowfarm cherche à faire pousser des plantes en hydroponie dans le plus hostile des endroits ici bas : l’appartement urbain ! Une windowfarm est un système hydroponique vertical, fait de bouteilles recyclées et autres éléments courants du quotidien. Il est utilisé pour cultiver ses propres épices et légumes, toute l’année et en intérieur. Le projet Windowfarms connecte, assiste et recrute des citoyens du monde entier. Les buts du projets Windowfarm : 1) Permettre aux citadins de produire une partie de leur alimentation dans leur habitation toute l’année

La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. 1. Dans tous les cas, la création des buttes est le moment le plus important de la mise en place du jardin. Les buttes sont espacées par des allées de 30 à 50cm de large. 30cm représentent la longueur d’un pied moyen, 50cm permettent par exemple de travailler à genoux. En récupérant la terre de surface des allées, on accroît la profondeur de terre arable. 2. La biointensive préconise plutôt des buttes orientées nord-sud. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Semez ou laissez pousser des fleurs qui produisent des graines pour les oiseaux Aidez plusieurs espèces d'oiseaux en semant et/ou en laissant pousser des fleurs qui leur fourniront des graines en automne et en hiver. Consacrer un espace dans votre jardin Un jardin, même urbain, peut à la fois être beau et attractif pour la faune : il suffit de contrôler un peu les choses en fauchant, en taillant, en arrachant les adventices non désirées (à la main ou par un paillage du sol) et en choisissant des espèces non envahissantes. Vous pouvez installer une haie composée de buissons variés, creuser une petite mare, couvrir un mur de lierre ou créer une petite "friche" fleurie comprenant des fleurs annuelles et/ou vivaces qui fourniront des graines à certaines espèces d'oiseaux en automne et en hiver. Compenser un peu la disparition des friches et des jachères Les oiseaux qui seront attirés Semer ou laisser faire ? Des principes simples pour choisir les fleurs à semer Si vous souhaitez semer des fleurs utiles pour les oiseaux, il faut suivre certaines règles : Des fleurs spontanées

Culture sur butte - La graine de Marcimat Puisque nous avons un jardin devant la maison que nous louons, nous en profitons pour tester et mettre en pratique des méthodes de cultures, et notamment le jardinage sur buttes de cultures permanentes. Une fois construites, la pénibilité que peut représenter le jardinage, à se baisser constamment au sol, et à y travailler la terre, disparaît. Les plantations se font à hauteur de genoux, les récoltes aussi, ce qui est bien moins ruinant pour le dos. L’organisation des plantations, à la fois espacées et mélangées, permettent d’être plus résistant aux éventuelles maladies et prédateurs tout en favorisant des associations bénéfiques. Construction Nous sommes partis sur la création de 2 buttes de 1m70 de large, et de 8m de long. 3 allées de 60cm le large et 40cm de profondeur sont nécessaires, que nous complétons avec 2 petites buttes (80cm et 60cm de large), ce qui donne, de façon très schématique, ceci : Schéma en perspective des buttes. Les étapes consistent à : Le déserbage Herbes en tas

Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. C’est Emilia Hazelipp qui semble la première avoir importé la culture sur butte en France. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. Butte sandwich de Robert Morez Pour fabriquer une butte-sandwich Morez :

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. En re-créant le cycle naturel de la forêt, où les végétaux (arbres, branches, feuilles,…) tombent sur le sol, se décomposent…et nourrissent leurs successeurs, grâce à la vie du sol. Quels sont les avantages à construire une ou des buttes « Hugelkultur« ?

Grow Vegetables To make all of these Instructables, download this collection of How To’s as an ebook. Download » Grow Vegetables give you 16 great ideas for harvesting your own produce easily and affordably. Don't get stung by high prices at the grocery store for vegetables that have been trucked in from all over the world, grow you own and be in control of what you eat. Whether you have a spacious backyard, or live in a tiny apartment, we have projects to get you growing today. All projects come from Instructables.com, are written by vegetable-growing experts, and contain pictures for each step so you can plan your new crop today. Instructables is the most popular project-sharing community on the Internet. Sarah James Editor, Food & LivingInstructables.com

raised garden beds: hugelkultur instead of irrigation raised garden bed hugelkultur after one month raised garden bed hugelkultur after one year raised garden bed hugelkultur after two years raised garden bed hugelkultur after twenty years It's a german word and some people can say it all german-ish. I'm an american doofus, so I say "hoogle culture". I learned this high-falootin word at my permaculture training. Hugelkultur is nothing more than making raised garden beds filled with rotten wood. I do think there are some considerations to keep in mind. Another thing to keep in mind is that wood is high in carbon and will consume nitrogen to do the compost thing. Pine and fir will have some levels of tanins in them, but I'm guessing that most of that will be gone when the wood has been dead for a few years. In the drawings at right, the artist is trying to show that while the wood decomposes and shrinks, the leaves, duff and accumulating organic matter from above will take it's place.

Related: