background preloader

Cultures associées

Cultures associées
Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l'homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique. Ce type de mise en cultures, permet de mieux polliniser, de stimuler et protéger efficacement les plantes cultivées, de divers parasites, micro-organismes et maladies. Les écosystèmes peuvent être facilement régénérés et protégés. En fait, dans un cadre de cultures associées, l'utilisation dans un jardin potager ou un champs, des herbicides (ou d'autres coûteux pesticides), est fortement limitée; voir peut être totalement supprimée (cas des cultures bio et biodynamiques). Principes Les types de plantes mises en association Nota Bene: En conclusions

http://fr.ekopedia.org/Cultures_associ%C3%A9es

Related:  djeffalJardinage

La consoude, trésor du jardin, ennemi des labos Le Lot en Action n°47 Symphytum officinalis. Boraginacées Après le plantain (n°46 du LEA), nous avons une tendresse toute particulière pour la consoude. Elle sert à tant de choses, est si peu exigeante et à la bonne idée de pousser partout ! La guerre aux limaces Qui des nuisibles sont les plus énervants ? Les limaces, ces gastéropodes sans abris sont sans conteste parmi les plus désagréables; à ma connaissance, ils ne sont en rien favorables au potager. Cet article de consoglobe.com s’est penché sur le sujet :

Compagnonage des plantes - Insectes bénéfiques On se pose souvent la question à savoir pourquoi est-ce qu'une plante ne réussit pas bien à un endroit alors qu'un peu plus loin tout va bien. Pourtant, l'ensoleillement, la composition du sol, l'humidité du sol semblent les mêmes. Peut-être est-ce dû au voisinage de la plante en question. L'idée que les plantes interagissent entre elles est probablement aussi vieille que le jardinage lui-même.

Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte !

Les miracles de la permaculture La productivité insoupçonnée de la terre Faites le test autour de vous. Affirmez haut et fort que nous pourrions nous passer des engrais et des pesticides. Ajoutez que l’utilisation de l’espace agricole en France pourrait être optimisée et que les monocultures défigurent une grande partie de nos paysages. Prétendez que nous pourrions produire beaucoup plus, sur de plus petites surfaces, en recréant des emplois en masse. Arguez que les fermes du XXIème siècle seront non seulement productives, mais magnifiquement belles et que les paysans qui y travailleront gagneront peut être mieux leur vie que les agriculteurs d’aujourd’hui. 10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1. Pommes de terre et patates douces Coupez les pommes de terre en morceaux relativement gros avant de les plonger à moitié dans de l’eau. Puis laissez-les sécher un moment.

6 livres sur la permaculture à télécharger gratuitement! Pour l’enseignement : Voici un lien qui pointe vers des livres téléchargeables au format PDF pour les personnes parmi vous… qui aimeraient partager cette philosophie qu’est la permaculture! Au nombre de 6, chacun d’eux est réputé dans l’univers de la Permaculture pour la qualité de leur contenu. Merci aux auteurs : Bill Mollison, David Holmgreen, Mansobu Fukuoka… qui, comme Monsieur Pierre Rabhi, défendent et promeuvent une agriculture naturelle, plus saine et plus respectueuse des lois de la nature. Et finalement, voici le lien qui va bien :) Img : Institut Symbiosis Sur le même thème

Compagnonnage : toutes les méthoes Le compagnonnage des végétaux est principalement utilisé dans les cultures potagères. Ce n'est pas une véritable science mais un concept établi par des années et des années d'expérience des jardiniers. Le principe du compagnonnage est très utilisé dans la culture biologique car il évite l'emploi des produits chimiques. Compagnonnage végétal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple d'association végétale bénéfique : les œillets d'Inde protègent les tomates des attaques parasitaires. Le compagnonnage végétal, appelé aussi culture associée, est une technique d'horticulture consistant à associer, au sein de mêmes cultures, des plantes compagnes l'une de l'autre. Ces plantes peuvent s'échanger divers services (fertilisation, action répulsive ou toxique sur des insectes spécifiques et/ou des mauvaises herbes). Ces interactions s'appellent l'allélopathie. Par extension, dans un jardin potager, on veille à ne pas cultiver côte à côte des plantes du même genre (pomme de terre et aubergine par exemple) qui risquent de se faire concurrence en recherchant les mêmes éléments dans le sol et en devenant une cible facile pour les mêmes maladies cryptogamiques et prédateurs[1].

Related:  annie88emeline2386