background preloader

Hackez les villes

Hackez les villes
Ici, vous débutez un voyage qui peut vous conduire aux 4 coins du monde, partout où la nature (re)trouve une place en milieu urbain. Commencez votre voyage par les "seeds", les graines semées par les membres du réseau seedbomb... Choisissez une catégorie (art, guerilla, fermes, ...) et découvrez... Vous pouvez aussi vous balader sur la carte du monde, rencontrer des acteurs des BiodiverCités, interviewés sur le blog ou encore vous informer grâce à la revue de presse internationale quotidienne. Vous pouvez vous aussi rejoindre le mouvement ! Vous voulez partager les initiatives ou lieux de biodiversité que vous connaissez?

http://www.seedbomb.net/fr

Related:  agriculture urbaine & périurbaineVilles Open source

Nantes, Rennes et Brest ont adopté, à la suite... Nantes, Rennes et Brest ont adopté, à la suite de Paris, le nom de « Cantine numérique » pour des espaces destinés à favoriser les échanges économiques et sociaux autour de l’économie du numérique qui est une des clés du renouveau économique.Ce type d’espace est aussi appelé "tiers-lieu". Les cantines numériques (ou tiers-lieux) se répandent en Bretagne Une cantine numérique, c’est quoi ? Nantes, Rennes et Brest ont adopté, à la suite de Paris, le nom de « Cantine numérique » pour des espaces destinés à favoriser les échanges économiques et sociaux autour de l’économie du numérique qui est une des clés du renouveau économique. Leurs utilisateurs permanents sont de jeunes entrepreneurs, souvent auto-entrepreneurs, qui y viennent pour travailler avec leur propre ordinateur tout en bénéficiant de liaisons à grand débit et de petits services utiles (machine à boissons).

Les abeilles et les fleurs communiquent grâce au courant électrique Les fleurs émettent un faible champ électrique qui signale aux insectes pollinisateurs la présence de nectar dans leur corolle. C'est ce que dévoile une nouvelle étude publiée dans la revue Science Express et menée par les scientifiques de l'École de sciences biologiques de l'Université de Bristol. "Quand un bourdon s'approche d'une fleur, on voit les grains de pollen sauter sur lui avant qu'il se pose. C'est étonnant", rapporte Daniel Robert, de l'université de Bristol. Le chercheur est arrivé à déterminer que ce phénomène était dû aux différences de potentiel électrique entre la plante et l'insecte. Le bourdon est chargé positivement alors que la fleur émet un faible champ électrique chargé négativement.

Vivre sans travailler, c'est possible ! orion, et pour info, les autres foufouille, jpm et alter, orion, vous êtes vraiment une sacrée feignasse ! Et réclamez le RU ? Ceci explique cela. Moi, quand je donne les références d’un article, ce n’est pas pour le faire parler à ma place parce que j’aurais la flemme d’en faire une synthèse ! Agenda de Ni a Proun Rencontre et manifs (France) Vue détaillée | Vue réduite Le 04 avril 2014 à 18:00Conférence, Rencontre, Débat : réunion d'information sur Notre-Dame des Landes > la Seyne sur Mer Vendredi 4 avril 2014 au Cercle des Travailleurs, rue Lagane à la Seyne sur Mer _ 18h00-20h00, capacité d'accueil : 30 pers. La CNT83 organise une réunion d'information sur Notre-Dame des Landes. L'animateur de la réunion Nico, membre de la CNT83 et de la CL, vient de passer 5 mois à NDDL. La rue Lagane est face à l'église Notre Dame de la Mer au centre-ville.

Jardins, débrouille, partage : comment Detroit redémarre Faillite. Le mot a été lâché la semaine dernière. Sous le poids de ses 18,5 milliards de dollars de dette (14 milliards d’euros), l’ancien bastion de la construction automobile américaine a touché le fond. A Detroit, les retraités craignent désormais pour leurs pensions, les salariés municipaux pour leurs emplois. Blog écologie Ici on ne souffle pas les bougies, on souffre les pissenlits ! C’est fou comme le temps passé vite ! Je n’en reviens pas ! Ma vie a changé en 3 ans mon blog aussi, il a changé de tête déjà.

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Cartographie des Hétérotopies - Sur les chemins de la transition Les "hétérotopies" sont des utopies concrètes, des lieux dans lesquels des femmes et des hommes expérimentent d'autres manières d'agir et de vivre ensemble. Il en existe partout mais nous passons souvent à côté d'elles sans les voir. Ces projets répondent pourtant aux préoccupations de nombreux d'entre nous.

Dans les souterrains de Paris des hackers veillent au patrimoine culturel Connaissiez-vous l’existence, l’histoire et les agissements de ce réseau clandestin parisien appelé Urban eXperiment ou UX ? Peut-être bien que non et pour cause car ses membres cultivent à juste titre le secret et la discrétion[1]. Mais ils cultivent également autre chose qui les rapproche avant l’heure d’un activiste d’Anonymous, d’un développeur de logiciel libre ou d’un contributeur de Wikipédia. Difficile de ne pas y voir une sorte de parabole de l’Internet actuel… Dans les souterrains de Paris, des hackers veillent au patrimoine artistique

Le 22 août, le monde a épuisé ses ressources naturelles Cette année, le jour «du dépassement» est ce mercredi 22 août. Selon les calculs de l’ONG Global footprint network, le monde a consommé en 234 jours les ressources naturelles produites par la Terre en un an. Plus de consommation, moins de production Ce qui inquiète le plus l’ONG, c’est que chaque année, la date du «dépassement» avance: elle était estimée au 21 octobre en 1992, au 3 octobre en 2002 et dix ans plus tard, la date a avancé de plus d’un mois. Les ressources produites par la planète sont consommées bien plus rapidement qu’elles ne sont produites, s’alarme l’ONG, qui compare les besoins croissants de l’humanité à la disponibilité décroissante des ressources. Peut-on changer ce monde ? Allons-nous laisser mourir ce monde sans rien tenter ? L’urgence ne peut plus être ignorée. Et une mutation intérieure est possible, pour préparer et permettre les changements possibles pour l’extérieur. C’est ce qu’affirment les personnalités qui ont signé ce texte d’appel, au premier rang desquels le maître zen Thich Nhat Hanh.

Vingt idées pour dynamiser l’économie du partage dans les territoires Rachel Botsman et Michel Bauwens ne s’étaient jamais rencontrés, et leurs interventions croisées ont marqué le premier forum de l’économie collaborative qui s’est tenu à Cenon, en Gironde, jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013. La présence de ces deux pointures internationales de l’économie collaborative et pair-à-pair fut l’occasion de faire un point sur la manière dont les politiques publiques peuvent s’emparer du sujet. Eclairages. « Changer a du bon, mais changer massivement est encore mieux » Rachel Botsman en impose et c’est plutôt « la chance » de la rencontrer, dans le petit milieu de l’économie collaborative. L’auteur de l’ouvrage de référence What’s mine is yours (ce qui est à moi et à toi) n’était pas venue dans l’hexagone depuis sa publication et passer un peu de temps avec elle a tout d’un luxe… dont j’ai profité afin de l’interroger sur sa vision des enjeux à venir de cette économie en devenir.

Asperger Aide - Café Asperger Le Café Asperger, c'est la réunion mensuelle de l'association Asperger Aide France, et bien plus encore ! Lors d'un Café Asperger, vous pourrez rencontrer des autistes Asperger, des parents, des médecins, parler avec les responsables de l'association. Le tout dans un cadre très informel et une ambiance chaleureuse. Rien n'est obligatoire : on peut venir juste pour écouter, partir quand on veut, etc. Des paysans italiens passent à la clandestinité La campagne "Authentiquement clandestin" lancée à Naples remet au gout du jour les révoltes paysannes en Italie. De la nostalgie médiévale ? Non, grâce à des marchés illégaux qui court-circuitent les intermédiaires de la distribution, ces nouveaux paysans veulent retrouver à la fois les saveurs et leur liberté. Il y a l’éleveur de Mondragone qui aime travailler au son de la Tamorra (gros tambour), le cultivateur de noix qui produit du "Naturella" (cousin germain naturel du Nutella). Il y a aussi ce paysan de la région du Latium qui affirme:

Related:  HackingTVBRéseaux sociaux écolos et humanistesEcologie : des paroles aux actes!Biodiversité UrbaineRéseaux sociaux