background preloader

Le Champ Commun

Le Champ Commun

Morbihan. À Beignon, la société FenêtréA a investi pour contrer la crise « Nous sommes toujours en croissance en 2012 », se réjouit Dominique Lamballe, gérant de l’entreprise FenêtréA. Son entreprise, basée à Beignon, spécialisée dans les fenêtres, portes et volets en PVC, aluminium et mixte se sent pour l’instant à l’abri de la crise. « Nous avons la chance de plutôt bien nous comporter face au marché qui n’est pourtant plus très porteur, témoigne Dominique Lamballe. Il faut sans cesse se renouveler si l’on veut rester en concurrence. » Ces trois dernières années, pleines d’investissements donc, ont fait éclore de nouvelles installations, dans la zone industrielle du Chenôt. Grand plan d’investissement Il y a trois ans, l’entreprise s’est lancée dans un grand plan d’investissement : 15 millions d’euros entre 2009 et 2011, 1,2 million en 2012. FenêtréA se dote alors de trois grands outils ainsi que d’une nouvelle plateforme. Laëtitia NOURRY.

OuiShare Let’s not be blind: yes, the collaborative economy is destroying a massive number of jobs. Is that a disaster though? It is, if we don’t redefine what ‘job’ and ‘work’ means, and how they relate to income. However, if we seriously consider the radical alternatives, this could be a great step for society. A few months ago, the French economic newspaper “Les Echos” published on its website an interesting paper in which Dominique Turcq argues that the collaborative model will destroy jobs. Paid jobs are being replaced by work achieved by unpaid amateurs, or by low-paid jobs. This is also happening in other industries. The Era of the Second Economy Actually, this analysis is nothing new. For Brian Arthur, this is the sign that a second economy has emerged along with the physical economy. Brian Arthur comes to the same conclusion as Turcq in Les Echos: “Physical jobs tend to disappear in the second economy.” This observation is often rejected by mainstream economists. What other debate?

Le voyage à Nantes | La Coopérative des Tiers-Lieux On s’est pris une bourrasque de vent en passant sur le pont Anne de Bretagne en guise de «bienvenue sur l’île de Nantes ». J’ai vu Lucile se marrer à travers la mèche de cheveux bouclés qui lui arrivait sur le visage et qu’elle tentait de remettre en place. C’était notre première expédition dans la cité des Ducs de Bretagne, encouragée par une invitation des Ecossolies à présenter la Coopérative Tiers-Lieux et à participer aux Ateliers du Vendredi, un format d’événements thématiques mensuels organisé au Solilab. On s’apprêtait à rencontrer une partie de l’équipe des Ecossolies, Mélanie Boghoss, responsable du Solilab et Damien Labrousse, en charge de la coordination de projets et de l’animation du réseau. Le Solilab est un projet porté par l’association les Ecossolies qui a plus de 10 ans d’existence et dont l’objet est de fédérer les acteurs de l’ESS à Nantes. Source Source Source – www.presseocean.fr

Vente des premiers lots du parc d'activités Val Coric Ouest Val Coric Ouest Au cours de la réunion du 27 juin, le conseil communautaire a validé la vente de deux lots du parc d'activités Val Coric Ouest. La société SAS garage Wester, une entreprise actuellement basée à Saint Marc, a fait l'acquisition des lots 9 et 10, soit 6 323 m2 et 225 m2. Le prix de vente de 19 € HT le m2 avait été fixé par délibération du conseil le 28 juin 2012. Le président Jean-Luc Bléher a fait part à l'assemblée d'un courrier des dirigeants de l'entreprise Bretagne Laser qui ont signé un compromis de vente pour l'acquisition d'un terrain au Val Coric Ouest. « Ils souhaiteraient voir appliquer un prix plus favorable aux entreprises déjà implantées à Guer », a résumé le président. École de musique de Guer-Ploërmel Le vice-président Michel Ruaud, en charge du dossier, a rappelé que le travail de réflexion mené en 2012 sur le projet d'établissement de l'école de musique a fait émerger une demande de tarification sur la base du quotient familial. Plateforme gérontologique

Elan créateur 1. Nom de l’initiative : Elan créateur 2. Organisme porteur : 3. et 4. Elan créateur est une Coopérative d’Activités et d’Emploi (CAE) créée sur L’Ille et Vilaine en 2001 et implantée sur 3 établissements : Rennes, Saint-Malo et Redon (Interactiv’). Les CAE participent à la création d’activités économiques sur leur territoire en offrant un service d’accompagnement et en renforçant la sécurité et la protection sociale des créateurs grâce au statut d’ « entrepreneur salarié » (rémunération stable, acquittement des cotisations sociales, régime général de la sécurité sociale : couverture maladie, retraite, maternité, accident de travail et chômage, accès à la formation professionnelle continue, assurance responsabilité civile, hébergement juridique, comptable, fiscal et social). Elan créateur appartient à cette seconde génération. 2. 5. 6. Ingénierie Le parcours commence par une réunion d’information suivie d’un diagnostic du projet. Partenariats : Mémoires de stage : Formation : 8. 9. 10.

Habiterre, un habitat groupé dans le Diois | Blog – Écoquartiers et nouvelles formes d'urbanisme Catégorie habitats groupés Le projet Habiterre est situé sur les hauteurs de Die, ce qui signifie, quand on arrive à vélo : « encore un petit effort ». Un bref instant, dans la montée, je me souviens avoir pensé que rencontrer des pionniers de l’habitat groupé, ça se méritait surement… Mais passé le dernier virage, j’oublie cette pensée lorsqu’une odeur de crêpes vient me chatouiller les narines et m’invite à appuyer sur les pédales. Plus d’une dizaine de personnes est attroupée autour de la table, on me souhaite la bienvenue en m’offrant un verre de clairette de Die, et rien ne semble perturber cette ambiance conviviale. Je tiens donc à remercier sincèrement Alain, Odile, Marc, Marie-Noëlle, Phif, Pascale, George et tout ce joyeux petit monde pour leur accueil chaleureux… Ambiance en images : Du rêve à la mise en pratique En dépit du foisonnement de projets d’habitat groupé, peu d’expériences ont encore vu le jour. Construire le vivre ensemble : Un autre rapport à la propriété Témoignage :

Morbihan. 250 dirigeants attendus pour Route 24 Morbihan. 250 dirigeants attendus pour Route 24 La grande soirée annuelle de Route 24 se tiendra le 24 septembre, au bowling du lac, à Ploërmel. "Route 24 est une référence à l'ancienne Route 24 qui traverse les territoires de nos six clubs d'entreprises (Guer, Beignon, le CEPP et la Confrérie du Bois Vert à Ploërmel, Locminé et Baud). Cette route créé du lien entre nous. Elle réunit des chefs d'entreprises qui échangent, elle favorise du business en local et nous permet d'être force de propositions sur nos territoires", détaille Dominique Lamballe, P-dg de FenêtréA à Beignon et l'un des acteurs de cette soirée. A l'organisation cette année, la Confrérie du Bois Vert de Ploërmel. " Le thème choisi pour cette soirée sera : nos chefs ont du talents.

Articulteurs 1. Nom de l'initiative : Les Articulteurs 3. et 4. Les Articulteurs fédèrent depuis 2004 divers structures du Pays de Redon et de Vilaine qui, au travers d’une démarche coopérative, place la culture au cœur du développement local du territoire. du développement économique par la création d’emplois et de richessesdu développement territorial par la valorisation du territoire et de son patrimoinede l’insertion et du lien social en s’adressant aux populations éloignées de l’emploi ou handicapées et plus largement à l’ensemble de la population du Pays Ce projet a ainsi permis d’identifier un écosystème socioéconomique dynamique et débouche aujourd’hui sur l’amorçage d’un « cluster » ou « grappe d’entreprises » dit « culturel » (le champ culturel étant ici multidimensionnel) développant plusieurs actions : 5. 2004-2008 : Le Programme d’Initiative Communautaire Equal du Fond Social Européen pour lutter contre la discrimination et les inégalités dans la sphère du travail et de l’emploi. 2. et 6.

Oasis de Serendip MAMHIQUE 22 : Modes d'Accueils Mutualisés en Horaires atypiques en Côtes d'Armor 1. Nom de l'initiative Mamhique 22 est un service d'accueil en relais de jeunes enfants de moins de 12 ans fonctionnant à partir d'un réseau d'assistant(e)s maternel(le)s ou d'intervenant(e)s à domicile quand les parents ont des horaires atypiques et que l’un des employeurs a signé une convention. Créé en 2004 par la Mutualité française des Côtes d'Armor, il s'est étendu à l'Ille- et-Vilaine en 2007. 2. Structures mobilisées et associées au projet La Mutualité française, d'abord celle des Côtes d'Armor, puis celle d'llle-et-Vilaine, ont répondu à des préoccupations de parents mutualistes fonctionnaires occupant des emplois entre 20h et 7h du matin, et/ou le dimanche et les jours fériés. 3. Les services existants telles les crèches, les assistant(e)s maternel(le)s ou les garderies, accueillent des enfants dont les parents ont des horaires habituels. 4. Être à l'écoute des besoins des familles mutualistes s'est réalisé à travers un diagnostic partagé. 5. 6. Les acteurs sont multiples. 7.

Heol, l'association de l'alternatif en écologie : La Maison Autonome Écohameau du Ruisseau Association Intermèdes-Robinson Accueil - BELILO CAEC Comité Associatif d'Entraide aux Chômeurs Le C.A.E.C. est une association intermédiaire régie par la Loi de 1901. Elle est agréée par la Direction Départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP), dans la cadre d'un agrément simple. Elle est gérée par un Conseil d'Administration. Une équipe de permanentsassure son fonctionnement au quotidien. Le C.A.E.C. adhère à l'U.D.A.I.56 (Union Départementale des Associations Intermédiaire) et à l'U.N.A.I. Créée en 1985, le C.A.E.C. a pour vocation de permettre l'insertion socialeet professionnelle de personnes sans emploi en leur proposant une activité salariée. Le C.A.E.C. met à disposition à titre onéreux des personnes sans emploi, auprès des particuliers, des entreprises, des associations et des collectivités afin de réaliser divers travaux (emplois familiaux, ménage, manutention, aide au déménagement, peinture, tapisserie, jardinage, divers travaux de bricolage, ...).

Related: