background preloader

Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville

Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Related:  agriculture urbaine & périurbaine

Les prémices de l'agriculture urbaine Les Nations Unis ont récemment estimé que la population sur la surface du globe serait de 9 milliards de personnes à l’horizon 2050….soit une augmentation de près de 40% par rapport à la situation actuelle. Simultanément, d’ici 2050, les projections font apparaitre que 80% des habitants de la planète seront des citadins. L’extension des villes, ainsi que leur densification, vont engendrer des problèmes logistiques et de sécurisation alimentaire. Avec des fermes de plus en plus éloignées des centres ville, des temps de transports rallongés et un risque accru du développement de la monoculture intensive, la question de l’agriculture urbaine va se faire de plus en plus pressante dans les années à venir et des ébauches de solutions sont en cours. A Berlin, le projet ZFarm pour une agriculture dans, sur et au-dessus des habitations (pour info, sur les planches, on retrouve ce slogan "On peut planter un autre monde ...") L’approche hydroponique a été retenue

Nyeleni Europe La mode des “ceintures vertes” Préserver et valoriser les espaces naturels et agricoles en périphérie des villes. Tel est le principe des “ceintures vertes”. La cohabitation entre citadins et agriculteurs n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Le nom ? Consolider les activités“La question agricole devient paradoxalement un classique de la problématique urbaine, souligne Serge Bonnefoy, secrétaire technique de l’association Terres en ville. “Nous avons constaté que l’on importait beaucoup de produits alimentaires, des produits que nous pouvions produire sur place, en évitant ainsi de longs, coûteux et polluants trajets”, justifie Nicolas Guillemet, vice-président PS du Grand Besançon. Terres sanctuarisées À Rennes, l’objectif est identique, mais les moyens mis en œuvre différents. Prix d’or En pratique, la cohabitation entre villes et campagnes demeure délicate. Or certaines agglomérations comptent plusieurs milliers d’hectares. Christophe Soulard-Coutand

La capitale passe au vert Murs végétaux, toits plantés, potagers suspendus, fermes citadines, mares urbaines, places de stationnement engazonnées… La mairie veut verdir la ville. Et les possibilités ne manquent pas, y compris les plus improbables. Une délibération sera votée au Conseil de Paris demain pour lancer un appel à projets sur les "végétalisations innovantes". Les lauréats - entreprises, associations, chercheurs - pourront installer, pour une durée de trois ans, des expérimentations sur le domaine public - voirie, recoins, dents creuses, talus du périphérique… – ou sur des bâtiments municipaux ; les copropriétés seront également sollicitées. Il s’agit de répondre à trois questions : comment développer l’agriculture urbaine? Du gazon sur les places de stationnement "Ce n’est pas du tout un gadget pour bobos parisiens, c’est un sujet très sérieux", avance Jean-Louis Missika, l’adjoint PS chargé de l’innovation. Des "marres urbaines" où introduire des animaux Bertrand Gréco - Le Journal du Dimanche

[RESSOURCES DES TERROIRS] Publications Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire Bérard L., 2012 – "Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire" – In Cl. Delfosse, X. Guiomar, J. Pluvinage, J-F Ayats, (coord.), Alimentation et territoires. Habitudes alimentaires localisées Bérard L., 2012 – "Habitudes alimentaires localisées" – In Jean-Pierre Poulain (dir.), Dictionnaire des cultures et des modèles alimentaires. Productions alimentaires localisées Bérard L., 2012 – "Productions alimentaires localisées" – In Jean-Pierre Poulain (dir.), Dictionnaire des cultures et des modèles alimentaires. Contrôler la typicité par les tiers : l’AOP volaille de Bresse Bérard L., 2012 – "Contrôler la typicité par les tiers : l’AOP volaille de Bresse". La gerle, le vivant invisible entre traditions et normes d’hygiène Bérard L., Montel M. Inventaire du patrimoine culinaire de la France. Les charcuteries de montagne Du terroir au sens des lieux Plus de détails ...

Terres en Villes Data Farming: Demonstrating the Benefits of Urban Agriculture [INFOGRAPHIC] Transforming underutilized land into productive urban farms was one of the many topics which were presented at the recent Kansas City Design Week. Jerome Chou, past Director of Programs at the Design Trust for Public Space, presented his unique experience with the implementation of the Five Boroughs Farm in New York City and the impact that urban agriculture can have on low-income areas of a city. Chou pointed out in his presentation that having the land available for an urban farm is only half of the battle. The other half involves changing local zoning laws, influencing political opinion, garnering economic support, and proving the project will have a net benefit to a community. These challenges where not unique to just New York City but also to Kansas City’s 18th and Broadway Urban Farm which was also presented at Kansas City Design Week. Click to view in full. The larger tool – currently in a closed beta – measures the work done on a holistic level of the metric framework. Connect:

Courrier de la planète - Commerce équitable : la crise de croissance Yuna Chiffoleau, Institut national de la recherche agronomique et Benot Prvost , Universit Montpellier Formes de commerce quitable local, les circuits courts rencontrent un succs grandissant : ils intressent des producteurs revendiquant des projets alternatifs et des consommateurs en qute de justice et de relations autant que de produits sains. Si loffre se rvle largement insuffisante, en raison notamment de la disparition des exploitations en zone priurbaine et des normes trs contraignantes auxquelles sont soumis agriculteurs et consommateurs, il nen reste pas moins que ces modes de commercialisation sont lorigine dactions collectives territoriales nombreuses et diversifies. Les «circuits courts» de commercialisation en agriculture, qui rapprochent producteurs et consommateurs, ne sont pas nouveaux mais suscitent un engouement sans prcdent. Le dveloppement des circuits courts peut dabord tre resitu dans le cadre de lvolution du secteur agricole. UMR Innovation

1000_Métropoles_Accéder au pavillon 1Parmi les différents mouvements qui contribuent au développement résidentiel périurbain (Berger, 2004), les flux migratoires entre pôles urbains et communes périurbaines ont été les plus étudiés parce qu’ils interrogent les mécanismes de polarisation au sein des métropoles. Ils concernent surtout des jeunes ménages de moins de 40 ans avec enfants qui, tout en « choisissant » de résider en zones périurbaines, continuent à travailler en ville (Sencébé, Lepicier, 2007). Le « choix » du périurbain permet de réaliser le « désir de maison », de répondre aux besoins d’une famille qui s’agrandit (Le Jeannic, 1997), d’offrir aux enfants un meilleur environnement scolaire (Mancebo, 2007). 2Au principe du choix périurbain des « jeunes ménages avec enfants », on trouve souvent, dans les discours ordinaires ou semi-savants, le « désir de maison » érigé en moteur des migrations. 1.1 Le goût pour la maison individuelle : le poids de la socialisation du milieu d’origine 16Maryse se marie à 20 ans.

Gotham Greens Local Produce || Gotham Greens || Premium quality locally grown vegetables and herbs

Related: