background preloader

Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville

Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Related:  agriculture urbaine & périurbaine

Les prémices de l'agriculture urbaine Les Nations Unis ont récemment estimé que la population sur la surface du globe serait de 9 milliards de personnes à l’horizon 2050….soit une augmentation de près de 40% par rapport à la situation actuelle. Simultanément, d’ici 2050, les projections font apparaitre que 80% des habitants de la planète seront des citadins. L’extension des villes, ainsi que leur densification, vont engendrer des problèmes logistiques et de sécurisation alimentaire. Avec des fermes de plus en plus éloignées des centres ville, des temps de transports rallongés et un risque accru du développement de la monoculture intensive, la question de l’agriculture urbaine va se faire de plus en plus pressante dans les années à venir et des ébauches de solutions sont en cours. A Berlin, le projet ZFarm pour une agriculture dans, sur et au-dessus des habitations (pour info, sur les planches, on retrouve ce slogan "On peut planter un autre monde ...") L’approche hydroponique a été retenue

La France en face : un documentaire saisissant le 28 octobre sur France 3 TELEVISION - Qui sont les Français? Que font-ils? Comment vivent-ils? À en juger par l'offre télévisuelle, ces questions nous passionnent. Sur D8, So France (côté titre, on a vu mieux) explore depuis cet été le business du patrimoine, sur France 2 Marie Drucker part à la rencontre des Français dans Nous... À cet égard, le film documentaire La France en face, diffusé sur France 3 ce lundi 28 octobre, apporte une contribution aussi limpide que saisissante. Lire aussi: Les Petits Blancs: "un voyage dans la France d'en bas" Chronique des deux France La France en face, c'est chacune de ces deux France, qui regarde l'autre comme médusée, ahurie. Encore un laïus de gauche pour clouer le bec aux apôtres du néolibéralisme? La France en face: La carte des fragilités... par 20Minutes Mais combien sont-ils dans cette France de la campagne, des petites villes et des banlieues à ne pas avoir réussi à prendre le train de la mondialisation? Mise à l'écart Il y a en effet urgence. Comment s'en sortir?

Je suis Locavore La capitale passe au vert Murs végétaux, toits plantés, potagers suspendus, fermes citadines, mares urbaines, places de stationnement engazonnées… La mairie veut verdir la ville. Et les possibilités ne manquent pas, y compris les plus improbables. Une délibération sera votée au Conseil de Paris demain pour lancer un appel à projets sur les "végétalisations innovantes". Les lauréats - entreprises, associations, chercheurs - pourront installer, pour une durée de trois ans, des expérimentations sur le domaine public - voirie, recoins, dents creuses, talus du périphérique… – ou sur des bâtiments municipaux ; les copropriétés seront également sollicitées. Il s’agit de répondre à trois questions : comment développer l’agriculture urbaine? Du gazon sur les places de stationnement "Ce n’est pas du tout un gadget pour bobos parisiens, c’est un sujet très sérieux", avance Jean-Louis Missika, l’adjoint PS chargé de l’innovation. Des "marres urbaines" où introduire des animaux Bertrand Gréco - Le Journal du Dimanche

Albi veut conquérir son autosuffisance alimentaire avant 2010. Pourquoi pas nous ? FIGARO DEMAIN - L'objectif, à l'horizon 2020, est de permettre à tous les habitants de se nourrir de denrées produites dans un rayon de 60 kilomètres autour de la préfecture tarnaise. Au menu : agriculture urbaine, jardins partagés et circuits courts. Une première en France. Un petit parfum de révolution verte flotte dans l'air. L'équipe municipale d'Albi a officialisé début 2016 un défi ambitieux: parvenir à l'autosuffisance alimentaire à l'horizon 2020. Une première en France pour une ville de cette taille (51.000 habitants). Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT ● L'installation de néomaraîchers dans la commune En bordure du Tarn, une vaste friche verdoyante non constructible de 73 hectares est située à une quinzaine de minutes de vélo du centre-ville.

Data Farming: Demonstrating the Benefits of Urban Agriculture [INFOGRAPHIC] Transforming underutilized land into productive urban farms was one of the many topics which were presented at the recent Kansas City Design Week. Jerome Chou, past Director of Programs at the Design Trust for Public Space, presented his unique experience with the implementation of the Five Boroughs Farm in New York City and the impact that urban agriculture can have on low-income areas of a city. Chou pointed out in his presentation that having the land available for an urban farm is only half of the battle. The other half involves changing local zoning laws, influencing political opinion, garnering economic support, and proving the project will have a net benefit to a community. These challenges where not unique to just New York City but also to Kansas City’s 18th and Broadway Urban Farm which was also presented at Kansas City Design Week. Click to view in full. The larger tool – currently in a closed beta – measures the work done on a holistic level of the metric framework. Connect:

Traçabilité des produits: cinq façons de manger local Après les scandales de la viande de cheval retrouvée dans des plats cuisinés et les problèmes de traçabilité des produits qui en découlent, il paraît de plus en plus difficile de savoir ce que l'on trouve dans nos assiettes. Une solution parmi d'autres existe pourtant pour y voir plus clair dans ce que l’on mange: les circuits courts. Ce mode de consommation alternatif a pour but de réduire les intermédiaires entre producteurs et consommateurs, de préférence en consommant des produits issus d’une agriculture locale. 1. Les associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap) existent depuis des années. Ces dernières connaissent même un certain regain d'intérêt. 2. Réunir la plus grosse communauté possible de consommateurs autour de produits agricoles locaux et par Internet, c’est le principe de La Ruche qui dit oui! Cette entreprise sociale et solidaire a été fondée en 2010. 3. En octobre 2012 est né le tout premier “ drive-fermier ”. 4. 5.

Gotham Greens Local Produce || Gotham Greens || Premium quality locally grown vegetables and herbs Producteurs et consommateurs s’unissent pour former des communautés solidaires Voilà un entrepreneur qui a du piquant. Guilhem Chéron prépare sa recette depuis un an et demi dans les règles de l’art. Se basant sur le succès des AMAP (Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) qui créent un lien direct entre le producteur et le consommateur, ce designer industriel de formation a inventé une nouvelle formule : « La ruche qui dit oui ! », visant à ouvrir le concept au-delà des simples consommateurs avertis. La ruche est en réalité un groupement de quarante à cinquante foyers situés dans une même zone géographique qui vont se réunir pour faire appel aux producteurs de leur choix et se fournir directement auprès d’eux, court-circuitant ainsi le passage par la case distributeur. Pour être plus précis, c’est le producteur qui calcule lui-même ses prix en fonction de sa zone de chalandise : il lancera lui même les propositions auprès de la ruche en proposant de livrer un certain volume de ses produits, fruits ou légumes par exemple.

Quand l’agriculture s’installe en ville… Dossier : Nature(s) en ville Longtemps célébrée comme un vestige des temps passés, l’agriculture en ville s’impose aujourd’hui à l’agenda des politiques, qu’il s’agisse des documents d’urbanisme (schémas de cohérence territoriale (SCOT), schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE), plans locaux d’urbanisme (PLU)) ou des contractualisations locales (voir, par exemple, le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), voté le 25 octobre 2012 et qui soutient l’agriculture de proximité). Comme les y incitent les lois SRU (solidarité et renouvellement urbains) et les Grenelles de l’environnement, les collectivités territoriales expérimentent des dispositifs fonciers innovants en faveur de l’agriculture de proximité : zones agricoles protégées, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains, îlots fonciers, chartes foncières ou projets agri-urbains. L’agriculture au cœur des villes : une agriculture encore teintée d’utopie… © P. © L.

Related: