background preloader

Accueil

Accueil

http://bimby.fr/

Related:  Villes et développement durable

Urbanisme : la démarche « bimby » se développe Bimby ou comment construire dans les tissus existants Densifier la ville via les quartiers pavillonnaires pour éviter l’étalement urbain, c’est l’ambition d’un nouveau concept : Bimby (Build In My Back Yard) propose une voie alternative et « douce » pour proposer de nouveaux logements dans un contexte où le prix du foncier est de plus en plus fort et les préoccupations écologiques de plus en plus importantes. Sélectionnée en 2009 par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de son appel à projets «Villes Durables», la démarche Bimby a été développée par deux architectes urbanistes Benoit Le Foll et David Miet. Environnement: Densité d'intersection & rénovation des banlieues En complément de l'étude ANR "Bimby" déjà présentée sur ce blog : Une étude américaine conduite par Reid Ewing et Robert Cervero, intitulée "Travel and the built environment : meta-analys", conclut à la nécessité d'augmenter la densité d'intersection des trames viaires des banlieues américaines pour agir efficacement contre les effets négatifs de l'étalement urbain et l'utilisation systématique de la voiture. Aux USA, l'empreinte énergétique d'un banlieusard, qui consacre 33% du budget familial au transport, est trois fois supérieure à celle d'un citadin. En augmentant la densité d'intersection de 10%, on contribue à augmenter les déplacements à pied de 3%.

Actes du colloque : Des « effets de quartier » à la politique de la ville Aux États-Unis et dans la plupart des pays d’Europe occidentale, les principaux “effets de quartier” retenus par les politiques sont ceux liés à la concentration de la pauvreté. Leur existence présumée engendre des politiques publiques ciblant des territoires défavorisés - ceux de la “géographie prioritaire” en France – qui visent à promouvoir la mixité sociale par des politiques de déségrégation urbaine. Au moment du lancement du programme national de rénovation urbaine 2, quelles leçons tirer de ces recherches ?Quels leviers d’action pour promouvoir la mobilité sociale ? Quels nouveaux compromis entre soutien aux territoires et soutien aux personnes ? Pour tout renseignement :

Prenons place - Montpellier A l’instar des collectifs « Sauvons les riches », « PARK(ing) Day » à Paris, etc…nous venons de créer un collectif militant et convivial à Montpellier « Prenons place ! », qui a pour objectif de se réapproprier l’espace public en organisant desgrands pique-niques dans des lieux publics dont l’aménagement laisse à désirer, ou qui ont été peu à peu "privatisés". Par cette action, nous souhaitons exprimer la volonté des habitants de disposer d’espaces agréables toute l’année non monopolisés par les voitures ou les bars et restaurants, et de maintenir le lien social dans les quartiers. Palmarès EcoQuartier : le ministère de l'Ecologie remet ses prix et confirme la création d'un label Ecoquartier - Aménagement © DR Résultats de l’appel à projets EcoQuartier 2011 Vingt-quatre prix ont été décernés suite à l’appel à projets EcoQuartier lancé en début d’année par le ministère de l’Ecologie (MEDDTL). Les métropoles lilloise et nancéenne remportent toutes deux le Grand Prix national 2011 pour deux opérations de rénovation urbaine.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Consulter le visuel La culture a de l'avenir dans les territoires ruraux ! La culture a de l'avenir dans les territoires ruraux ! (14/02/2012) Date de mise en ligne : 14/02/2012. Actualités Culture Babel (étudiants) Nicolas Barreau et Jules CharbonnetEcole de design Nantes Atlantique barreaucharbonnet.com Type de projet : Land Art Localisation : Carrière Meuse Miséry, Nantes, France Le projet de recherche BIMBY en quelques mots Le projet BIMBY ("Build in My Back Yard") vise à la définition, à court terme, d'une nouvelle filière de production de la ville, qui soit capable d'intervenir là où les filières "classiques" sont incapables d'intervenir : au sein des tissus pavillonnaires existants, qui représentent la grande majorité des surfaces urbanisées en France et certainement en Europe. Sélectionné en 2009 par l'Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de son appel à projets "Villes Durables'', le projet de recherche BIMBY, d'un budget global de 3,1 millions d'euros sur 3 ans, a rassemblé pendant 3 années 10 partenaires publics : les Communautés d'Agglomération de Rouen et de Saint-Quentin-en-Yvelines, le CAUE de l'Eure, les Écoles Nationales Supérieures d'Architecture de Paris Belleville, Rouen et Marseille, le LATTS (ENPC) et le RIVES (ENTPE), ainsi que deux bureaux d'études du Réseau Scientifique et Technique du MEEDDTL : le CETE Normandie Centre (pilote du projet) et le CETE Ile-de-France (co-pilote).

Francfort nommée ville la plus durable de la planète Quand il s’agit de développement durable, Francfort est the place to be. La ville allemande est largement connue pour ses initiatives vertes, et elle a pris la première place au Sustainable Cities Index 2015, un classement des villes les plus durables au monde récemment publié par Arcadis, un société d’ingénierie, de conseil et de gestion de projets basée à Amsterdam. Londres et Copenhague complètent respectivement le podium. Paris est largement dépassée et n’arrive que 16ème. Selon Arcadis, Francfort arrive en tête en raison de sa « longue feuille de route de prise de mesures proactives pour améliorer sa durabilité. »

Related: