background preloader

6 arguments clés pour riposter face à votre ami complotiste – Science Pop

6 arguments clés pour riposter face à votre ami complotiste – Science Pop
La plupart des gens ont déjà été confrontés, de près ou de loin, à un partisan des théories du complot. De la conspiration de l’ONU sur le changement climatique jusqu’aux visites d’extra-terrestres, en passant par le fait que la Terre serait plate, ces « théories » sont de toutes sortes. Parfois, la croyance ne se limite pas à une seule d’entre elles, et la méfiance envers toute information « officielle » peut devenir envahissante et favoriser la croyance en l’existence de « mégacomplots » planétaires. Face à un partisan, il est assez courant de se trouver submergé par une masse d’arguments qui paraissent plutôt convaincants. On peut bien sûr décider de ne pas s’en mêler, mais si on pense qu’une réaction est nécessaire, comment s’y prendre ? Cet article n’a pas pour but de montrer les faiblesses spécifiques à chaque théorie du complot (c’est le rôle des debunkers), ni même de prouver qu’elles sont toutes fausses. Commencer par bien poser le débat 1. 2. 3. 4. 5. 6. WordPress:

https://sciencepop.fr/2017/02/17/theorie-du-complot-arguments/

Related:  Esprit critiqueHoax, rumeur, desinformationOptiondésinformation - intox

Val-d’oise : un nouvel outil pédagogique pour distinguer « le vrai du faux » des informations « Selon vous, cette information est-elle exacte ? », interrogent Marie-Laure et Ophélie, animatrices jeunesses du Centre d’information jeunesse (CIJ) du Val-d’Oise, basé à Cergy. Sur l’écran, un article titré « Kim Jong Un, chef d’Etat sud-coréen, allié surprise de François Hollande pour le respect des droits de l’Homme ». Cette question contient un piège puisque Kim Jong-Un est en fait le dictateur à la tête de la Corée du Nord. Elle fait partie d’un nouvel outil pédagogique interactif d’éducation aux médias et à l’information, intitulé « Le Vrai du Faux ».

Conspiracy Watch : les théories du complot ne passeront pas par lui Tweets antisémites, théories négationnistes et complotistes : Rudy Reichstadt, fondateur de l’Observatoire du conspirationnisme, les traque à temps plein sur le Net. Lorsque Rudy Reichstadt a créé en 2007 – « dans [son] coin », précise-t-il – Conspiracywatch.info, un site Web qui décortique les théories du complot, les différentes rumeurs et fausses informations qui pullulent sur Internet, mesurait-il l’ampleur de la tâche ? En tout cas, les nuits de cet homme de 36 ans sont, depuis, aussi longues que ses jours. Car la matière semble inépuisable. Fin février, Rudy Reichstadt s’est ainsi retrouvé à l’origine de l’« affaire Olivier Sauton », en rappelant des lignes oubliées du CV de ce comédien apparemment sans histoires – alors à l’affiche du spectacle Fabrice Luchini et moi, au Théâtre La Bruyère à Paris.

Comment les sites internet d'extrême-droite discréditent le travail des médias Sur la toile, la guerre de l’information est lancée… ou faut-il plutôt parler de « réinformation » ? Aurélien Coly avait prévu pour commencer de vous emmener à la cérémonie des Bobards d’Or, qui se déroulaient hier soir, à Paris. Mais interdiction absolue d’enregistrer la cérémonie, même sous le contrôle de son « accompagnatrice ». Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux" Méthodologie: 1. Pourquoi une telle base de données? "C'est quoi ce site?" Le fact-checking, ou journalisme de vérification Par le CLEMI : Fiche info, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2017 Le terme anglais fact-checking, littéralement « vérification des faits », désigne un mode de traitement journalistique, consistant à vérifier de manière systématique des affirmations de responsables politiques ou des éléments du débat public. Ce mode de traitement journalistique s’est imposé en France depuis une dizaine d’années, suivant son développement aux États-Unis. À l’origine, le terme désignait un processus de vérification interne dans les organes de presse anglo-saxons.

Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel. L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses. 1.

Sur Wikipédia, les « bots » aussi mènent des « guerres d’édition » Des chercheurs de l’université d’Oxford ont étudié le comportement de ces petits programmes qui modifient automatiquement les pages Wikipédia. Certains ne cessent de défaire ce que les autres ont créé. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Quand vous vous rendez aujourd’hui sur la page Wikipédia de Donald Trump, un message d’avertissement s’affiche, annonçant qu’une « guerre d’édition » y a récemment eu lieu. Ce type de conflit intervient quand des contributeurs en désaccord se livrent un bras de fer sur une information, ne cessent de modifier la page et d’annuler les contributions de l’autre, espérant avoir le dernier mot. Il n’est pas très étonnant qu’un personnage aussi controversé que Donald Trump soit l’objet d’un de ces conflits.

Désinformation et Education aux médias Doit-on « se former » au médias et à la lutte contre la désinformation ? Avant de commencer, voici un petit lexique qui pourra peut-être vous être utile : Information : Action d’informer ou de s’informer, c’est à dire de donner des informations, de communiquer une nouvelle avec neutralité et sans intention de convaincre ou de recueillir des renseignements. Opinion : Jugement, avis, sentiment qu’un individu ou un groupe émet sur un sujet ou des faits. Éduquer contre le racisme et l’antisémitisme L’école et ses partenaires se mobilisent en faveur de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Dans ce cadre, Réseau Canopé vous propose, sur cette plateforme dédiée, un ensemble de ressources pour comprendre les principales notions, agir en classe contre les discriminations et accompagner la mise en œuvre de partenariats et de projets. Les parcours proposés mettent en synergie des ressources ciblées, issues des différentes rubriques du site.

Antisèche : comment repérer une « fake news » ? - Le Parisien Ces fausses nouvelles, souvent liées à une opération de désinformation, envahissent les réseaux. Pour freiner leur diffusion, Facebook lance un outil de signalement. Les fake news (fausses informations) sont des mensonges ressemblant à de vraies infos, diffusées de manière délibérée par un individu ou une organisation. Ces contenus ont toujours existé, mais les réseaux sociaux accroissent leur visibilité, comme dans notre exemple. 1. Qui publie l’information ?

Related: