background preloader

Temps de travail des enseignants : pour en finir avec les fantasmes

Temps de travail des enseignants : pour en finir avec les fantasmes
Les profs français travaillent en moyenne autour de 40 heures par semaine, dont 15 à 18 heures devant les élèves, et sont légèrement sous la moyenne de l'OCDE. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent "Ces fainéants de profs en vacances tout le temps..." Il n'y a pas loin à chercher pour tomber, au détour d'une conversation, d'un discours politique ou d'un commentaire sur Internet, sur une critique du temps de travail des enseignants. Trois syndicats (Snuipp-FSU, SE-UNSA et SGEN-CFDT) viennent d'ailleurs de demander au ministre de l'éducation nationale, qui pilote une réflexion sur la réforme des temps scolaires, une redéfinition des temps de service des enseignants. Comment est comptabilisé le temps de travail des enseignants ? Suivent de nombreux articles précisant ces "maximums de service hebdomadaire", qui peuvent être "majorés d'une heure" pour les enseignants qui ont moins de 20 élèves, ou à l'inverse minorés au-delà de 40 élèves. Et les vacances ? Related:  critique de l'enseignement

Le débat sur le mariage universel comme thérapie collective Les nombreux sondages et enquêtes sociologiques sur la tolérance des Européens et des Français montrent une baisse quasi-linéaire des préjugés homophobes, dans tous les pays et toutes les classes sociales, surtout pour des raisons démographiques: les jeunes Européens sont beaucoup plus tolérants que leurs parents, et les vieux racistes sexistes homophobes finissent par mourir. Il existe encore des poches d’homophobie, mais elles sont le plus souvent cantonnées aux jeunes hommes sous-éduqués et désocialisés et aux homos dans le placard (qui apparemment se sentent obligés de compenser). publicité Aux Pays-Bas, chaque groupe –des lesbiennes radicales anti-mariage aux protestants les plus rigoristes en passant par les homos de droite, les syndicats ou les associations anti-racistes– avaient pu s’exprimer. Tribunes, enquêtes, analyses sur le mariage pour tous: un dossier pour en parler Presque quinze ans plus tard, le hiatus s’est accentué. Trente ans de statistiques sur l'homoparentalité

Trop de jeunes sans emploi décent faute de vrai parcours scolaire Dans les pays développés, ce sont 160 millions d'adultes (22%) qui "n'ont pas les qualifications nécessaires pour postuler à un emploi ou lire un journal", déplore le rapport. En 2015, peu de pays pourront atteindre les six objectifs de "l'Education pour tous" (EPT) fixés en 2000 à Dakar par 164 pays, "malgré des progrès importants dans certaines régions", prévoit le 10e rapport annuel de suivi de ce programme. Les progrès dans la scolarisation ont été certes "très rapides dans la première décennie de 2000, notamment grâce à l'Inde et à l'Afrique subsaharienne". Mais depuis deux ans, on constate une stagnation avec 61 millions d'enfants (9%) qui ne vont pas à l'école, contre 108 millions (16%) en 1998, a souligné lors d'une conférence de presse François Leclercq, chargé de recherche de l'équipe du rapport. L'éducation génère de la croissance "Chaque dollar dépensé dans l'éducation d'un individu génère pendant sa vie active 1 à 15 dollars de croissance économique", calcule le rapport.

Pour sauver l'euro, coupez-le en trois La zone euro doit-elle éclater? Faut-il créer une nouvelle «zone mark»? Doit-on, pour sauver l'euro, créer un gouvernement de la zone euro? Toutes ces questions ne cessent d'être posées alors que s'éternise, malgré les annonces rassurantes des uns et des autres, la crise de la dette en zone euro. La solution fédéraliste n'est pas une voie de sortie de la crise Un économiste allemand, Martin Skala, des universités de Francfort et Osnabrück, apporte sur le site Ökonomenstimme et dans le quotidien autrichien Die Presse, une réponse originale: il faut couper la zone euro en trois, tout en conservant une seule banque centrale! Martin Skala présente pour cela plusieurs arguments. Des unions monétaires sans Etat qui fonctionnent Surtout, l'économiste bat en brèche une idée reçue selon laquelle il ne peut y avoir de monnaie unique sans gouvernement unique de la zone monétaire. L'Europe en trois Quelle solution? Trois monnaies, une banque centrale De nombreux avantages Un projet réalisable ?

Pourquoi la Finlande possède un des meilleurs systèmes éducatifs au mo Le pays nordique est en tête du programme PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) avec une éducation gratuite, les professeurs finlandais étant les mieux préparés dès le primaire. Depuis que l’OCDE a mis sur pied le programme PISA en 2000, la Finlande a constamment occupé les premières marches du podium, explique le quotidien espagnol ABC.es . Seuls 8% des élèves finlandais ne terminent pas leurs études secondaires, alors qu’en Espagne, ils sont 30%. Le psychologue scolaire espagnol, directeur du collège Claret de Barcelone, Javier Melgarejo, a commencé à étudier le système éducatif il y a plus d’une décennie. Sa première surprise a été de constater que moins de la moitié des enfants finlandais de 4 et 5 ans sont inscrits dans des crèches. Pendant les six premières années de primaire, les enfants ont le même professeur de façon « à fortifier leur stabilité émotionnelle et leur sécurité ».

La cascade des gens heureux Mieux vaut être jeune, heureux, riche et en bonne santé. Oui mais si tout était lié ? Les jeunes, heureux, sont en meilleure santé et gagnent plus d’argent que leurs contemporains malheureux, expliquent les Drs Jan-Emmanuel De Neve et le Pr Andrew Oswald qui ont à eux deux analysé 15 000 dossiers d’adolescents et jeunes adultes américains. Ceux qui rapportent « des effets positifs » ou sont satisfaits de leur vie sont aussi ceux qui obtiennent de meilleurs revenus plus tard dans la vie. Les gens heureux sont plus souvent diplômés, trouvent plus souvent un travail et grimpent plus vite les échelons que leurs amis tristounets. Bingo La joie de vivre a un véritable impact financier, bien supérieur au quotient intellectuel, à l’estime de soi et à l’éducation. Pour les universitaires, ces résultats montrent qu’il a bien un lien bidirectionnel entre les revenus et la joie de vivre ; en d’autres termes, l’argent ne fait pas le bonheur et c’est même plutôt l’inverse. Y’a de la joie. › Dr A.

Salle des profs Et si la classe unique était la solution ? Et si la solution d’avenir se trouvait dans le passé? Autrefois, dans le monde rural, l’instituteur enseignait à l’ensemble des enfants du village, quel que soit leur âge. On appelait ça la classe unique – ou verticale. Le maître avait devant lui un groupe rassemblant des enfants de 1e, 2e, 3e, 4e, 5e et 6e. Ceci existe encore (un peu). Faut-il coter plus sévèrement le CEB ? Plus de 96 % des élèves de 6e primaire ont réussi les épreuves du Certificat d’études de base (CEB). Il cherche des volontaires pour oser la mixité sociale Au dernier relevé, il reste environ 600 élèves toujours en recherche d’une école secondaire. Continuer la lecture Encore 832 élèves en attente d’une école secondaire A ce stade, 94,4 % des élèves de 6e primaire ont obtenu l’école de leur 1er choix. Faut-il tout dire aux parents ? Les parents connaissent-ils réellement l’école que fréquentent leurs enfants. Continuer la lecture La question du mercredi : à quoi sert le grec ?

Education Dans le cadre de mon travail de professeur d'anglais au Japon, j'ai découvert un manuel qui s'adresse aux élèves de niveau intermédiaire supérieur, voire avancé, intitulé « BBC Documentary: Natural Remedies » (rédigé par Kumiko T. Sato, Steve Lia, Philip Rowland & Barry Mateer). Celui-ci est publié par Kirihara Shoten pour le public asiatique. Ce manuel est extrêmement bien fait d'un point de vue pédagogique - pour enseigner l'anglais tout du moins! Il s'accompagne en effet d'un DVD qui comprend une série d'émissions produites par la British Broadcasting Corporation (BBC), d'une dizaine de minutes chacune: un excellent format pour une utilisation dans des classes de 50 minutes. Dans le cadre d'un cours de langue anglaise, après une brève introduction, les élèves regardent par exemple une première fois l'émission sans sous-titres, puis une seconde fois avec des sous-titres pour les aider à mieux comprendre ce qui est dit. Traduction:

Les enseignants et les écoles voués à disparaître à partir de 2028 ? Les pro­fes­seurs et les écoles tels que nous les connais­sons devraient com­men­cer à dis­pa­raître dès 2028, selon TeachThought, un site amé­ri­cain sur les nou­veaux modèles et outils d'apprentissage dans les établis­se­ments scolaires. Selon TeachThought, en 2028, les écoles actuelles seront deve­nues mino­ri­taires, concur­ren­cées par de nou­veaux modèles d'enseignement. Elles ne seront plus sim­ple­ment sup­plan­tées par l'e-learning, le blen­ded lear­ning, ou les plates-formes de cours en ligne, mais égale­ment par des formes inno­vantes d'apprentissage comme les mondes vir­tuels. Le site estime que les écoles refu­sant de s'adapter à ces nou­velles tech­no­lo­gies pro­vo­que­ront des dis­pa­ri­tés au sein des com­mu­nau­tés, tan­dis que le coût élevé de l'intégration de ces nou­velles formes d'enseignement creu­sera les inéga­li­tés socio-économiques.

VIDÉOS. Un modèle mathématique reposant sur Wikipédia pourrait prévoir les futurs films à succès au box-office CINÉMA - Terminé le stress des producteurs qui accompagne la sortie d'un blockbuster, ces films à gros budget que nous concocte Hollywood. Les studios peuvent désormais compter sur un nouveau modèle mathématique élaboré à partir de données disponibles sur Wikipédia par des étudiants de l'Université de technologie et d'économie de Budapest. Ce modèle pourrait prévoir le succès d'un film au box-office un mois avant sa sortie. Le Guardian a déniché l'existence de ce projet réalisé par le physicien Taha Yasseri et deux de ses collègues, Márton Mestyán et János Kertész. Le modèle s'appuie notamment sur une série de données précises disponibles sur la célèbre encyclopédie en ligne comme le nombre de lecteurs et le nombre d'éditeurs de la page Wikipédia du film en question. "Nous voulions trouver des traces et des preuves de la popularité d'un film", explique Yasseri au quotidien britannique. Limites Certains films auraient donc moins de réussite avec le modèle mathématique. Loading Slideshow

Related: