background preloader

La longue marche des femmes : 9 voix du féminisme à redécouvrir

La longue marche des femmes : 9 voix du féminisme à redécouvrir
Simone Veil et Simone de Beauvoir, ou encore Elisabeth Badinter, Christiane Taubira et Michelle Obama… Dans le cadre d'une journée spéciale le 20 janvier sur « La Longue marche des femmes », l'antenne de France Culture avait été rythmée par des voix du féminisme, grandes ou anonymes, qui parlent de la condition des femmes dans le monde. En ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, redécouvrez-ici tous ces extraits. La longue marche des femmes : retrouvez le programme complet ! Simone Veil Écouter 1 min Discours de Simone Veil sur la loi IVG. Réécoutons Simone Veil, alors ministre de la Santé, dans son discours historique du 26 novembre 1974 à l’Assemblée Nationale lors des débats sur la loi IVG. Simone de Beauvoir « Etre une femme, ça se construit », Simone de Beauvoir En 1975, Simone de Beauvoir est interrogée par Jean-Louis Servan-Schreiber dans l’émission Questionnaire sur le thème "être une femme, ça se construit". Delphine Seyrig Benoîte Groult 45 sec Benoîte Groult en 1994

https://www.franceculture.fr/societe/la-longue-marche-des-femmes-9-voix-du-feminisme-redecouvrir

Related:  oranebischoffÀ trierFéminismedocs diversFéminisme

Jouer, c'est travailler ! Le jeu est partout… ou presque Avez-vous déjà joué ? En voilà une question éminemment stupide. Nous avons tous joué, c’est évident. Pourquoi apprendre ? Pas toujours ni seulement pour le diplôme Si l'école et l'apprentissage au quotidien peuvent parfois "barber" nos jeunes, d'autres publics peuvent se révéler passionnés à plusieurs titres par l'idée d'aller ou de retourner sur les bancs de l'école. Les projets sont divers mais la motivation importante dans tous les cas. Age et apprentissage Bien sûr, lorsqu'on est obligé de faire quelque chose, associer détente et liberté relève du paradoxe, sans compter la pression des examens que certains de nos apprenants les plus jeunes supportent plus ou moins bien. En revanche, enlevez cette idée de sanction, de passage obligé pour prétendre à vivre comme tout le monde et le rapport à l'apprentissage se modifie aussitôt. C'est le cas de bon nombre de nos seniors qui profitent, comme de nombreux français, des Universités du Temps Libre (UTL).

Les FEMEN : retour sur l'histoire du mouvement et son apport Olivier Goujon est l'auteur de "FEMEN : histoire d’une trahison", aux éditions Max Milo. Celui qui fut le premier à réaliser des sujets sur ce mouvement féministe en Ukraine, en 2009, a voulu à propos de ce mouvement : 1) Dire sa genèse 2) Etablir son apport historique 3) Raconter l’histoire factuelle, la vraie, parce que cela n’avait jamais été fait. 1/ La genèse du mouvement "renvoie au contexte historique en Ukraine à ce moment-là.

Sexe : une carte pour que la sexualité féminine n'ait plus aucun secret pour vous "Chacun part de son glacier et prend le courant de la libido". Dominique Lefevre, psychologue cliniciennen sexologue et co-auteure de la carte de la sexualité féminine, a présenté avec Gérard Tixier, psychiatre, psychanalyste, sexothérapeute, cet outil ludique à l'occasion des 11ème assises françaises de la sexologie et de santé sexuelle, qui ont lieu à Marseille du 15 au 18 mars. Cette carte, inspirée dans la célèbre carte de Tendre du XVIIème siècle, est destinée aux professionnels de la santé sexuelle. Elle vient d'être publiée, deux années après la carte de la sexualité masculine.

Défendre les droits vestimentaires des femmes, quels qu'ils soient, pour défe... Dans son livre "Le harem et l'occident", la sociologue Fatima Mernissi soulignait, que, si pour elle, les femmes orientales subissent un enfermement spatial (image du harem), les femmes occidentales subissent l'enfermement dans une image, "le harem de la taille 38". Mernissi montrait ainsi les pressions insidieuses mais fortes, certes non inscrites dans la loi mais bien présentes, qui conduisent les femmes vivant en Occident, à adopter, à grands coups d'injonctions et de souffrances, un corps conforme aux canons de beauté. Il n'existe pas de loi visant directement le vêtement féminin non religieux en France. Il existe des lois sur le voile - loi de 2004 - des lois sur la burqa qui sont des vêtements portés exclusivement par les femmes. Dans son livre Mythologies du vivre-femme, Corinne Mencé-Caster souligne qu'il n'y a pas une seule construction de la féminité et de la masculinité. Nous pouvons et devons questionner et travailler sur la féminité ; comment s'incarne-telle ?

L’arbre, notre semblable Pourquoi les végétaux attirent-ils moins les hommes que les animaux ? Pourquoi sommes-nous davantage sensibles au spectacle d’un troupeau de chevreuils ou de baleines à bosse qu’à celui d’une forêt de hêtres ? À cause de l’évolution qui, au plus profond de notre être, nous a éloignés du monde végétal, affirme Peter Wohlleben dans La Vie secrète des arbres. Pour l’homme, la vue d’un ciel uniformément bleu est associée à un sentiment de plénitude et d’apaisement alors que, du point de vue d’un arbre, il ne peut qu’être synonyme de dur travail puisque la lumière est le carburant de la photosynthèse, ce phénomène par lequel l’arbre transforme le gaz carbonique et l’eau en sucre pour sa croissance. Notre difficulté à entrevoir le monde végétal tient également à l’échelle du temps. Elle est différente de la nôtre.

Le statut des travaux d'élèves Une question : Les travaux d'élèves sont-ils considérés comme des œuvres pour lesquelles un droit d'auteur s'appliquerait ? Une réponse : L’élève peut tout à fait être créateur dès lors que l’œuvre qu’il produit en dehors de directives très précises (exercices définis par l’enseignant n’impliquant pas la mise en œuvre par l’élève d’un investissement personnel conséquent pour produire l’œuvre) a requis de sa part une production originale. Ce sera le cas d’une rédaction même sur un sujet imposé, ou d’une œuvre picturale, cinématographique, photographique, sculpturale, littéraire créée dans le cadre des travaux pédagogiques. L’exercice des droits attachés à ces créations sera, pour l’élève mineur, exercé par les parents ou détenteurs de l’autorité parentale. Les textes de référence Le code de la propriété intellectuelle définit l’auteur ainsi :

L'Université d'été du féminisme signe une première journée agitée - Marie Claire L'événement aurait pu juste réjouir, mais il a provoqué la polémique dès ses balbutiements. Au printemps dernier, le secrétariat d'État en charge de l'égalité femmes-hommes annonce la tenue de la première Université d'été du féminisme, les 13 et 14 septembre 2018, à la Maison de la Radio. Au programme : une multitude de débats (égalité salariale, femmes au foyer, violences sexuelles, contraception, etc), avec des intervenants de tous horizons. « S'unir dans nos différences » La nouvelle est vite ternie lorsque les noms commencent à tomber. Parmi eux : Raphaël Enthoven, professeur de philosophie et chroniqueur, qui tente chaque jour de recadrer ces féministes qui s'emportent trop (sic), à la radio ou en 360 caractères.

Faits en un coup d’œil : statistiques sur la violence à l’égard des femmes D'après les données nationales disponibles, 15 à 76 % de femmes sont la cible de violence physique et/ou sexuelle au cours de leur vie. La majorité de ces violences se produisent au sein des relations intimes et nombre de femmes (entre 9 et 70 %) signalent leur mari ou leur partenaire comme en étant l’auteur. À travers les 28 États de l'Union européenne, un peu plus d'un sur cinq femmes a subi des violences physiques et / ou sexuelles de la part d'un partenaire (Agence européenne des droits fondamentaux, 2014). Le féminicide Au Guatemala, on assassine en moyenne deux femmes par jour.En Inde, 8 093 cas de décès liés à la dot ont été signalés en 2007. La violences et les jeunes femmes

Related: