background preloader

Catalogue de Noël : bravo Super U d'horripiler le Printemps Français et les autres réacs

Catalogue de Noël : bravo Super U d'horripiler le Printemps Français et les autres réacs
Catalogue de jouets de Noël des magasins U. (Capture d'écran) Cette année, comme l'an passé, les magasins U ont édité un catalogue de Noël en toute égalité, reprenant certaines des photos où petits garçons et petites filles avaient déjà droit en 2012 aux mêmes jouets, sans distinction de sexe, revenant ainsi à une catégorisation qui était employée majoritairement dans les années 1980. On y voit toujours des petits garçons jouer à la poupée, des petites filles s'amuser avec un établi de garagiste, ou les deux faire semblant de cuisiner. Dans ce catalogue comme dans celui de l'année dernière, les jouets ne sont plus catégorisés en jouets pour filles, et jouets pour garçons, en rose et en bleu, mais en univers, celui des poupées, des bolides, de "je fais comme les grands". Un référencement en fonction des goûts et non du sexe Et même si leur démarche tient davantage aux intérêts marketing qu'à la démarche militante, elle avance dans le bon sens, ce qui reste à saluer.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/964003-catalogue-de-noel-bravo-super-u-d-horripiler-le-printemps-francais-et-les-autres-reacs.html

Related:  hommes-femmesExemples différentsFéminisme

Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés "ABCD". En février 2012, Sciences et Avenir faisait sa une sur les différences entre hommes et femmes. Un sujet plus que jamais d'actualité du fait des récentes polémiques sur l'expérimentation ABCD de l'égalité à l'école. L'occasion de revenir sur un certain nombre de clichés encore trop couramment entendus : 1) "Les femmes ne savent pas lire les cartes routières" 2013/12/lottie-va-t-elle-mettre-barbie-ko-pour.html En avril dernier, je listais pour Rue89 les 7 raisons de jeter Barbie à la poubelle mais finissais sur une note d’espoir en citant « Lottie », une Barbie « normale » : sans seins ni maquillage, développée d’après le corps d’un enfant de 9 ans et habillée de vêtements qui lui permettent des activités en extérieur. La fondatrice de la société, Lucy Follett, a eu écho de cet article et m’a gentiment envoyé 3 exemplaires de Lottie afin que je puisse m’en faire une idée plus concrète. Je les ai offertes à ma fille de 5 ans et en ai profité pour lui poser quelques questions afin de savoir si Lottie allait enfin bouter Barbie hors de sa chambre ! Ma philosophie est de ne jamais rien interdire à mes enfants en terme de jouets (à part le mini fer à repasser ou l’aspirateur !) mais plutôt de leur proposer régulièrement des alternatives.

Typologie des phrases sexistes que j'entends en soirée (et idées de répartie) Vendredi dernier, j’étais invitée à la crémaillère d’une amie. Après ma journée de travail, j’ai donc décidé d’aller inaugurer ce nouvel appartement parisien. Mon verre à la main, j’étais plutôt disposée à échanger avec autrui, je dirai même « guillerette » à l’idée de festoyer (oh dis donc !). Le genre n'est pas une théorie, c'est un fait Le genre n'est pas une théorie : c'est un fait. Cette formule, j'ai eu l'occasion de l'utiliser dans des billets précédents. Et j'ai dû souvent la marteler à nouveau contre les néo-réactionnaires qui se sont fait un devoir de continuer leur lutte contre l'égalité en la rhabillant "lutte contre la théorie du djendeur". Je me suis dit qu'il était temps que j'explicite complètement cette formule. Pas tellement pour convaincre les personnes en question, qui n'ont de toutes façons rien à faire d'une discussion un tant soit peu rationnelle, mais plutôt pour fournir à ceux qui ont un peu de curiosité intellectuelle et qui ne sont pas familier avec les sciences sociales une clarification du raisonnement. Partons d'un point qui est consensuellement considéré comme un fait : "la Terre est ronde et elle tourne autour du Soleil".

Barbie: Une poupée aux mensurations normales, appelée Lammily, vient faire de la concurrence BARBIE - La poupée Barbie n'a qu'a bien se tenir, l'artiste Nickolay Lamm a encore frappé. L'été dernier, Nickolay Lamm avait en effet créé une fausse poupée Barbie avec des mensurations humaines pour montrer à quel point l'originale avait des proportions contre-natures. Cette fois-ci, il va encore plus loin et souhaite lancer sa propre poupée. "Après mon projet 'Real Barbie' j'ai reçu beaucoup de courriels me demandant de créer une poupée comme ça", explique-t-il à nos confrères du HuffPost britannique. "Actuellement, il n'y a pas poupée de ce genre sur le marché.

Une campagne contre le viol qui ne blâme pas les victimes Une campagne canadienne contre le viol utilise des termes simples pour tenter de raisonner et de responsabiliser les potentiels agresseurs. Les campagnes d’affichage contre le viol qui ne blâment que les agresseurs et ne tentent pas inconsciemment de faire culpabiliser les victimes sont malheureusement bien rares. Il y a près d’un an, par exemple, une campagne américaine conseillait aux femmes d’éviter de perdre le contrôle d’elles-mêmes en buvant par exemple à outrance.

Good day sunshine. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler identité sexuelle. Cette année, j’ai choisi de suivre à la fac un TD organisé par Martine Reid, professeur de littérature, féministe et heureuse possesseuse(?) des ongles les plus parfaits de l’humanité, qui traite de littérature écrite par des femmes au XVIII, puisque comme on sait la tradition française consiste à étudier des oeuvres d’hommes et ce cours est donc l’occasion de mettre quelques-unes de ces dames sur le devant de la scène. Lisez d’ailleurs Ourika de Claire de Duras, c’est très joli. Il y a été question également d’une oeuvre de Félicité de Genlis intitulée la Femme auteur qui a été l’occasion de parler des termes utilisés pour parler d’écrivains femmes, donc.

Stabilo critiqué pour son surligneur "pour femmes" SEXISME - Le surligneur est-il réservé aux hommes? C'est ce que laisse supposer la marque Stabilo avec le lancement de son nouveau produit, "le Boss au féminin". Stabilo s'est attiré les foudres des internautes ce mardi 11 mars après la diffusion d'un communiqué de presse pour vanter les mérites d'un surligneur dédié aux femmes. Je suis féministe, mais… c’est pas toujours évident Le magazine ELLE a fait parler de son numéro d’avril sur les réseaux sociaux, avec cet article (qu’on espère bien sûr parodique) (mais on se fait pas trop d’illusion) (rapport que c’est Alix Girod de l’Ain qui l’a écrit). Plutôt que se joindre à la meute et d’exprimer notre consternation, nous avons préféré nous pencher sérieusement sur ce « je suis féministe, mais… » et ce qu’il implique, au-delà des clichés. Des « je suis féministe, mais… », tout le monde en a entendus, et probablement pensés ou dits. Voici une sélection d’exemples glanés par les membres de la rédac dans leur entourage… et parfois dans leur propre esprit. « Je suis féministe, mais… je n’échappe pas à mon corps »

Je suis un homme, et je me travestis — Témoignage Bertrand se travestit : son double s’appelle Pénélope, se pomponne pendant plus d’une heure dans la salle de bains et mesure deux mètres talons compris. Et il le vit très bien, merci pour lui ! Je m’appelle Bertrand, j’ai 36 ans, je suis hétérosexuel, et je me travestis. Cet article est une sorte de réponse à celui dans lequel une madmoiZelle racontait ses réactions au travestissement de son mec. Les hommes seraient de moins en moins intelligents SCIENCE - Dans le film Idiocracy, sorti en 2007, un homme cryogénisé pendant 500 ans se réveille dans une société uniquement constituée d'idiots. Du cinéma d'anticipation comme seuls les Américains savent le faire, mais qui au final pourrait s'avérer moins absurde qu'on ne le pensait. Car les idiots font des idiots et tendent à se reproduire beaucoup plus que les gens intelligents.

Ton regard est sombre Petite sœur effacée de Juliet Berto, tout aussi sous-employée – ou disons-le : maltraitée – que sa grande sœur délurée par la Maison cinéma et le monde, Maria Schneider vient de mourir à l’âge de 58 ans. Les lignes qui suivent lui rendent hommage. « Lui : “Passe-moi le beurre !” Elle : “Quoi ?”

Ces études à la con qui nous prennent pour des connes Les dangers du neurosexisme à travers le portrait-robot de «Gwendoline», LA femme telle qu'elle est décrite par des pseudo-études scientifiques. Mi-janvier, le psychologue évolutionnaire, Jesse Bering, a écrit un article pour Slate.com, où il présentait quatre manières dont les femmes avaient évolué pour se protéger des viols lorsqu’elles ovulaient. Son article a déclenché de violentes critiques, au sein de Slate et sur des sites scientifiques notamment.

La lutte contre les discriminations sexuelles commence par les jouets du Happy Meal Une lycéenne américaine raconte son combat pour lutter contre les stéréotypes de genre au sein de la chaîne de restauration à emporter J’avais 11 ans à l’automne 2008 lorsque j’ai écrit au PDG de McDonald's pour lui demander de changer la méthode de vente des Happy Meals dans ses restaurants. J’exprimais dans ma lettre ma frustration que McDonald’s demande toujours si ma famille préférait un «jouet de fille» ou un «jouet de garçon» lorsque nous commandions un Happy Meal au drive-in. Dans mon courrier, je demandais s’il serait légal que McDonald’s «demande lors d’un entretien d’embauche si la personne voulait un emploi d’homme ou un emploi de femme?» Quelques semaines plus tard, j’ai reçu une réponse laconique d’un représentant du service clientèle m’expliquant que McDonald’s ne formait pas ses employés à demander si les clients qui achètent des Happy Meals voulaient des jouets de fille ou de garçon, et que mes expériences étaient les exceptions confirmant la règle.

Related: