background preloader

[French] Petits rappels sur le genre « Sexisme et Sciences humaines

[French] Petits rappels sur le genre « Sexisme et Sciences humaines
Petits rappels sur le genre Sexe et genre : quelle différence ? Sexe et genre sont deux notions liées, mais qu’il convient de distinguer. Le terme « sexe » renvoie aux différences physiques distinguant les hommes et les femmes (organes reproducteurs, pilosité etc.), alors que le « genre » (qu’on peut aussi appeler « sexe social ») renvoie aux rôles déterminés socialement et aux comportements qu’une société considère comme caractéristiques des hommes et des femmes. En France, dans la vie de tous les jours, on entend souvent qu’un homme se doit d’être protecteur et d’avoir une certaine autorité. Au contraire, les femmes doivent être souriantes et faire attention à leur apparence. « Homme » et « femme » sont donc deux catégories de sexe, tandis que « masculin » et « féminin » sont des catégories de genres. Toujours en Occident, la médecine a longtemps été exercée principalement par des hommes. Dans les sociétés occidentales, comment les genres se construisent-ils ? Des sociétés genrées ? 1. 2. Related:  Gender Studiessexe et genreTFE

[French] Genre! La biologie du genre en question Les différences entre hommes et femmes sont-elles inscrites dans notre physiologie ou dans les rapports sociaux ? Trois essais récents permettent de dépasser les oppositions stériles qui structurent le débat. Le cerveau des femmes est en moyenne plus petit que celui des hommes. Pour Cordelia Fine, psychologue, auteure de Non, le cerveau n’a pas de sexe et Rebecca Jordan-Young, spécialiste en sciences sociales de la santé, tout cela n’est que sexisme larvé. Si vous avez tendance à croire les scientifiques quand ils affirment avoir trouvé où et comment la différence des sexes est gravée dans le cerveau, il faut lire ces deux ouvrages. • Delusions of Gender. Article déjà publié, Sciences Humaines, n° 230, octobre 2011. • Sex/Gender. Nature/culture, inné/acquis : en aurions-nous fini avec les vieilles oppositions qui structurent nos façons de penser les identités sexuelles ? Xavier Molénat

Genre : état des lieux La Vie des idées : « Gender studies », « théorie du genre », « théorie du gender », « théorie du genre sexuel » : les associations catholiques et les députés accablent ces théories de tous les maux, sans jamais les définir. Peut-on définir les gender studies, ou études de genre ? Laure Bereni : L’expression « études sur le genre » (on parle aussi, indifféremment, d’« études genre » ou d’« études de genre ») s’est diffusée au cours des dernières années en France pour désigner un champ de recherche qui s’est autonomisé dans le monde académique depuis une quarantaine d’années, et qui prend pour objet les rapports sociaux entre les sexes. La première réaction que m’inspirent les discours des contempteurs du genre, c’est qu’il est faux de laisser penser qu’il existerait une théorie du genre. Au-delà de cette approche en termes de champ [3], on peut définir les études sur le genre en adoptant une grille de lecture plus théorique, fondée sur un certain nombre de critères analytiques.

5 Gender Stereotypes That Used To Be the Exact Opposite | Cracked.com-Mozilla Firefox The hardest stereotypes to break are the ones that are so old as to go all the way back to hunter-gatherer days. After all, how can you argue with biology? Women carry the babies, men have the upper body strength to tackle gazelles. Nobody made that up out of thin air. But if society has taught us one thing, it's that it becomes way too easy to attach amendments to that bill, claiming that all sexual and gender stereotypes date back to the early days of human evolution. #5. For most families, finding out the gender of their baby early on is crucial, since everyone needs to know what color of clothes and toys to get them -- pink or blue? Getty"Margaret, you get little Steve out of that outfit this instant." If it's a girl, don't forget to paint the room pink and get pink curtains. But at One Time ... If it's starting to seem pretty arbitrary, that's because it totally is. "Don't worry, Junior, dogs are your friends!" GettyWhich is why Matt Stone appears to be far manlier than Trey Parker.

Sexe et genre, une dualité, avec Anne Fausto-Sterling - Idées Anne Fausto-Sterling, Biologiste américaine, Historienne des sciences et militiante féministe, Professeure de Biologie et d'études de genre à l'Université Brown (Providence - Rhode Island), intervient à propos de son dernier essai : - "Corps en tous genres : la dualité des sexes à l'épreuve de la science" (La découverte, octobre 2012) - Ce livre vient d'être traduit en français, alors qu'il a été publié aux USA il y a plus de 10 ans..Il arrive cependant au bon moment en France en pleine actualité du débat autour du "Mariage pour tous", c'est un hasard..Il pourra toutefois être une bonne contribution à ce débat actuel. Il s'agit dans ce livre de dissocier le sexe et le genre. En tant que biologiste, Anne Fausto-Sterling estime qu'il existe une véritable dualité entre le sexe et le genre, entre Féminin et Masculin, Mâle et femelle : tous ces éléments se contredisent parfois, par manque de clarté scientifique. Pourquoi toutes ces différences existent-elles ?

Genre, sexe, orientation sexuelle, les députés UMP confondent tout des cupcakes sur lesquels sont inscrits les mots boy (garçon) et girl (fille) (Kristin_A/Flick/CC). Quatre-vingts parlementaires, dont les fondateurs de la Droite populaire, ont demandé le 30 août 2011 au ministre de l’Education nationale le retrait de manuels scolaires accréditant l’idée que l’identité sexuelle est autant le fruit de l’environnement socioculturel que de la biologie. Cette demande fait suite à plusieurs interpellations du ministre sur cette question au mois de juillet dernier. Les députés se targuent d’être du côté de la science Ces parlementaires dénoncent l’idée de genre comme construction sociale de l’identité de sexe. Autrement dit, l’identité de sexe est tout entière contenue dans le biologique. Les députés se targuent d’être du côté de la science, a contrario de ce qu’ils appellent la « théorie du genre sexuel », rejetée comme « théorie philosophique et sociologique ». Glissement de l’identité sexuelle à l’orientation sexuelle Naturalisme biologique contre culturalisme

[French] Sciences et avenir ; les différences hommes/femmes | Crêpe Georgette-Mozilla Firefox Le numéro de février de Sciences et Avenir comporte plusieurs articles sur le thème "Homme Femme, La science face aux idées reçues". Les féministes n'y apprendront rien de très nouveau mais on peut supposer que l'étiquette de neutralité scientifique qu'a le magazine encouragera certains à enfin accepter ce que des scientifiques féministes (donc forcément mues par une idéologie leur faisant mal faire leurs recherches) disent depuis des années. Le premier article "Pour en finir avec le neurosexisme" montre combien l'on tend à perpétuer et à justifier des stéréotypes par des arguments neuroscientifiques par des expériences et des interprétations biaisées. Catherine Vidal souligne que le cerveau a un sexe dans le sens où il contrôle les fonctions reproductives (hypothalamus qui a une activité pour induire l'ovulation) mais aucun en ce qui qui concerne la mémoire, l'attention et le raisonnement. Claude Steele de Stanford a mené une expérience intéressante au début des années 90.

Sexisme et Sciences humaines - Féminisme | Un blog féministe pour déceler les mécanismes sexistes qui maintiennent les inégalités entre hommes et femmes Oui aux études de genre, non à l'indifférenciation sexuelle La cause est entendue: l’ennemi n°1, en cette rentrée scolaire, est la "théorie du genre" qui s’infiltre de partout à l’école et qui menace nos chères têtes blondes.[1] Cette théorie affirmerait que filles et garçons sont en tous points semblables et qu’il n’y a aucun critère, même biologique, pour les distinguer. Et les uns et les autres de nous en convaincre par des argumentaires massifs pensant régler son compte à la dite théorie en un format "tract". Oui mais. Il y a un hic. "Théorie du genre" prétend traduire l’anglais "gender theory", et cette traduction est fausse. Ça doit être ma (dé)formation professionnelle mais quand on part en guerre contre un concept dont on utilise une mauvaise traduction, quelqu’un en moi me suggère qu’il y a sans doute un biais quelque part, voire une vision quelque peu manichéenne – ou carrément caricaturée – de la situation. "Théorie du genre": une fausse traduction "Gender theory", comme l’a montré le blog Genre! Genre et études de genre Like this:

Rion Sabean: 'Men-Ups': How I Got the Idea for My Gender-Bending Photo Series (PHOTOS)-Mozilla Firefox At the beginning "Men-Ups" was a very vague idea I had that I wanted to be, at its core, the mixing of gender stereotypes, which, at that point, was something I hadn't made a stab at but really wanted to attempt. One day it just struck me that I would use the simple poses of classic pin-up imagery, which are very culturally recognizable, especially in terms of their immediate association with the guise of femininity, but pair them with males who were dressed masculinely or playing the part of the recognizably masculine. From there I began to construct "characters" for each image, all of which included poses that I knew I wanted the models to try. Gender isn't naturally born as society implies. For more from Rion Sabean, visit his website.

Related: